Chantal Guimont de Mobilité électrique Canada : L’ambition électrique

À la tête de Mobilité électrique Canada depuis 2014, Chantal Guimont entrevoit l’avenir du véhicule électrique (VÉ) avec un mélange d’enthousiasme et d’ambition.

Et pour cause : lors du congrès mondial EVS29, à Montréal à l’été 2016, les appuis pour l’électrification des transports ont été très nombreux. Au cours des derniers mois, les gouvernements du Québec et du Canada se sont aussi engagés dans des programmes de promotion des infrastructures des VÉ.

Le Québec se démarque assez bien dans ce domaine. Toutefois, Mme Guimont prévient qu’il reste encore beaucoup à faire pour augmenter le nombre de véhicules électriques au pays. « À ce jour, nous avons environ 32 000 VÉ au Canada ; c’est bien, mais c’est deux fois moins par habitant qu’aux États-Unis », indique-t-elle. Pour changer cette tendance, Mobilité Électrique Canada (MÉC) s’est doté d’une feuille de route comportant des actions concrètes qui visent à accélérer l’électrification des transports au pays.

« Nous sommes présentement dans un marché d’acheteurs précoces, et nous cherchons à développer un marché de masse », ajoute la présidente. Son association nationale regroupe des constructeurs automobiles, des fournisseurs de produits et services de l’industrie, des fournisseurs d’électricité, des universités, des associations de VÉ, des entreprises privées et publiques ainsi que des gestionnaires de parcs et des représentants des gouvernements fédéral et provinciaux, et des municipalités. MÉC mise sur l’engagement et la volonté de ses membres de favoriser le VÉ sous toutes ses formes.

Sensibiliser la population

Selon elle, le principal défi consiste à accroître la communication et la sensibilisation auprès de la population. « Il y a beaucoup de fausses perceptions au sujet des véhicules électriques, dit-elle. Est-ce une technologie fiable ? Est-ce que ça fonctionne en hiver ? Les gens se posent plusieurs questions. C’est pourquoi nous voulons avoir un site Web où l’on pourra retrouver toute l’information. »

MÉC veut aussi organiser une campagne de sensibilisation du public et des essais routiers où les participants pourront se familiariser avec différents modèles, poser des questions aux constructeurs et obtenir des réponses de différents professionnels de l’industrie. « L’essayer, c’est l’adopter », assure-t-elle.

L’association cherche aussi à sensibiliser le gouvernement fédéral pour qu’il offre des incitatifs financiers, et les entreprises privées pour qu’elles permettent à leurs employés de recharger leur voiture au travail. « En examinant la situation de près aux États-Unis, nous avons pu démontrer que là où le gouvernement fédéral offre une subvention en complément de celle de l’État, on peut presque doubler le nombre de VÉ », affirme Mme Guimont. L’ajout de bornes de recharge dans les entreprises est aussi une autre manière d’encourager les employés à acheter un premier VÉ. Pourtant, lors du congrès, seule la province de Québec offrait un incitatif financier pour les entreprises qui s’engageaient dans cette voie.

Le rôle des gestionnaires de parcs

Chantal Guimont croit qu’on retrouve chez les gestionnaires de parcs les mêmes fausses perceptions du public au sujet des VÉ. Toutefois, elle demeure optimiste, car ceux-ci ont un plus grand intérêt que le reste de la population à découvrir les avantages de la motorisation électrique. « Il y a un surcoût à l’achat du véhicule électrique, mais il faut comprendre qu’il s’agit d’un investissement et non de frais additionnels d’exploitation », indique-t-elle. Elle comprend que le défi est énorme pour ces professionnels, car même lorsqu’ils sont bien informés, ils doivent aussi convaincre leurs supérieurs de choisir cette technologie.

Ainsi, elle est d’avis que les gestionnaires de parcs peuvent être des précurseurs et qu’il est essentiel qu’ils soient bien informés, dans leur propre intérêt et dans celui de leur entreprise. « Il faut changer notre façon de penser et réfléchir davantage en termes pratiques et économiques. Les VÉ sont performants, silencieux, agréables à conduire, et la recharge est quelque chose de simple à gérer lorsqu’on planifie bien nos déplacements », insiste-t-elle.

Calendrier

février

26fevToute la journée28Michelin / Lancement du pneu X-ICE SNOW

mars

02mar5:30 pm10:00 pmCorporation Mobilis / Avant-Première bénéfice du Salon de l'auto de Québec

03marToute la journée08Corporation Mobilis / Salon de l'auto de Québec

04mar3:00 pm10:00 pmNAPA / XPO Rimouski

Nos partenaires

Menu
X