fbpx

Les turbulences de l’approvisionnement

Autosphere » Mécanique » Les turbulences de l’approvisionnement
AIA balado marché secondaire
Bob Jaworski, président du CA de l’AIA Canada, en compagnie de Mauro Cifelli, président du groupe Del Vasto. PHOTO AIA Canada

Dans le cadre des balados de discussions de l’AIA, Bob Jaworski invitait Mauro Cifelli, président du groupe Del Vasto, à partager sa vision du marché secondaire.

La crise provoquée par la pandémie mondiale de COVID 19 a été un des plus importants éléments perturbants dans la chaîne d’approvisionnement du marché secondaire.

Mais comme l’explique M. Cifelli, tous les secteurs économiques en ont subi les conséquences.

De plus, d’autres facteurs ont joué en défaveur d’une circulation fluide des pièces et équipements à travers le monde, notamment entre l’Amérique du Nord et l’Asie.

Le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine ou encore l’incident qui a paralysé le canal de Suez en sont des exemples.

« Le résultat est l’explosion du coût du transport maritime et l’engorgement des installations portuaires, souligne M. Cifelli.

Cet effet domino pousse les distributeurs à se questionner sur la notion de la livraison juste à temps.

C’est défi logistique de taille. Déplacer la production vers l’Ouest afin de réduire la dépendance envers les fournisseurs asiatiques est beaucoup plus facile à dire qu’à faire. »

Expérience client

Questionné au sujet de la vente de pièces directement aux consommateurs, le président du Groupe Del Vasto a souligné que le phénomène des bricoleurs du dimanche, avec la complexité à la hausse des voitures modernes est voué à s’estomper.

« Je m’inquiète beaucoup plus du contrôle du marché par les constructeurs. Ils jouent beaucoup sur l’expérience client et nous devons travailler en ce sens également. Il faut que les entreprises du marché secondaire offrent cette expérience à sa clientèle, du diagnostic jusqu’à la réparation. »

Selon lui, les derniers mois ont eu l’avantage de populariser les outils de communication et de formation pour les entreprises du secteur, ce qui les aidera dans la bonification de l’offre aux consommateurs.

Le Groupe Del Vasto célèbre son 35e anniversaire cette année et M. Cifelli a mentionné rapidement les raisons de son succès à la demande de M. Jaworski.

« C’est une entreprise qui s’est graduellement verticalisée, a-t-il expliqué. À partir de la distribution, nous avons ajouté les magasins de pièces puis, par notre service de franchises, les ateliers de réparation. »

Ce qui est intéressant avec cette structure c’est que le distributeur peut directement avoir les données et les informations, de terrain, pour guider ses décisions.

« Nous avons plus de contrôle sur la gestion de la relation client. »

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

septembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X