fbpx

Prendre sa place sur le marché

Sylvain Séguin, vice-président exécutif pour le Réseau Fix PHOTO Réseau Fix

Récemment nommé vice-président exécutif pour le Canada du Réseau Fix, Sylvain Séguin est aux premières lignes des changements qui affectent le marché secondaire automobile.

Auparavant vice-président aux opérations, le mandat de M. Séguin a été élargi lui accordant le mandat de développer le réseau des franchises Fix Auto, Carrossier Procolor, NOVUS Vitres et Speedy.

Pour réussir cette mission, Sylvain Séguin compte sur deux piliers de toute première importance. Tout d’abord, c’est un homme de terrain qui comprend parfaitement les défis que doivent relever les entrepreneurs du marché secondaire. Peintre automobile pendant 14 ans, il a graduellement construit sa carrière sur cette base en devenant finalement directeur des ventes nationales pour un important fournisseur de peinture.

Ce parcours lui a fait comprendre les aspects techniques des ateliers, mais aussi les enjeux financiers et opérationnels.

L’autre pilier sur lequel il peut s’appuyer est l’expertise réunie au sein du Réseau Fix. « Avec nos acquisitions, nous avons aussi greffé à notre équipe des gens d’expérience qui peuvent nous aider, avec leurs connaissances, à ajouter de la valeur pour nos franchisés », explique M. Séguin.

Point de services unique

Le vice-président exécutif croit fermement à la notion du point de service unique d’entretien automobile. « Les automobilistes veulent une prise en charge complète de leur véhicule, que ce soit pour la mécanique, la carrosserie ou la vitre d’auto. Ils veulent donner leurs clés en toute confiance. Cela représente une opportunité unique pour notre réseau, mais met aussi beaucoup de pression sur la performance. Il faut devenir des experts. »

Pour développer les franchises à la grandeur du pays, le Réseau Fix mise sur le support qu’il peut leur offrir. Sylvain Séguin veut accompagner les franchisés pour les amener ailleurs que ce soit par un programme de formation, le partage de plateforme de gestion ou encore l’accès à des tableaux de bord qui leur permettent de valoriser les meilleures pratiques en se comparant aux ateliers les plus performants.

Prêts pour la reprise

La nomination de Sylvain Séguin arrive à un moment difficile pour l’industrie automobile. Mais dans une perspective plus large, il souligne que le parc automobile canadien est encore bien garni et qu’avec un âge moyen de plus de 11 ans, les voitures auront besoin d’entretien. « Qui plus est, les gens tendent à conserver leurs voitures plus longtemps, ce qui représente aussi de bonnes nouvelles pour les gestionnaires d’atelier du marché secondaire. »

Pour lui et son équipe, il ne fait aucun doute que les franchises du Réseau Fix vont continuer à se multiplier à travers le Canada, reposant sur un support étroit et des marques reconnues. « Il ne fait aucun doute dans mon esprit que la combinaison des services permet aux ateliers de se positionner dans leur marché en répondant à la demande des consommateurs, mais en plus, ils peuvent mieux réagir aux fluctuations de la demande. Ces ateliers peuvent alors tirer le maximum de chaque véhicule qui leur est confié puisqu’ils peuvent tout réparer. »

Catégories : Éditorial, Mécanique
Étiquettes : ,

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X