fbpx

Réparation de véhicules à technologie avancée : Diagnostic

Autosphere » Carrosserie » Réparation de véhicules à technologie avancée : Diagnostic
Le maintien de la compétence dans l'utilisation des équipements est essentiel pour la réparation des véhicules de technologie avancée. PHOTO asTech

La compétence et la discipline sont les clés d’une réparation réussie d’un véhicule à technologie avancée (VTA).

Le 28 avril 2022, Autosphere, en collaboration avec Repairify, organise un webinaire intitulé : Réparation des véhicules à technologie avancée : Le profit est possible à 13 h.

En amont de cet évènement, nous vous proposerons une série de courts articles hebdomadaires qui aborderont certains des principaux sujets qui seront traités lors du webinaire.

Il sera notamment question de :

Cette semaine, nous nous concentrons sur les processus de réparation et de diagnostic. Si les investissements dans les équipements et la formation et le développement des techniciens et du personnel sont essentiels à la réussite d’une opération de réparation de carrosserie, il est fondamental, pour la viabilité à long terme de l’entreprise, d’avoir la capacité d’adapter à la fois vos talents et votre technologie.

Chris Chesney, vice-président de la formation et du développement organisationnel chez Repairify et qui fera la présentation du 28 avril, affirme que la question numéro un dans le secteur de la réparation des collisions aujourd’hui est « où puis-je trouver un technicien ? ». La seconde est « quels outils de diagnostic dois-je acheter ? »

Les constructeurs et les assureurs s’intéressant de plus en plus au processus de réparation proprement dit, les centres de carrosserie sont souvent tenus d’utiliser des équipements et des outils de balayage spécifiques pour effectuer des réparations certifiées. Cela signifie qu’ils doivent non seulement acquérir les bons outils, mais aussi les tenir à jour et s’assurer que leurs techniciens et leur équipe connaissent parfaitement les capacités de la technologie qu’ils utilisent.

Il y a aussi la question de la répartition des compétences. Selon M. Chesney, les personnes hautement qualifiées au sein de l’équipe ne devraient pas se voir attribuer des tâches de base telles que le pré-balayage d’un véhicule. Il croit qu’une bien meilleure option consiste à appliquer leur expertise à l’analyse des données, au diagnostic et au dépannage.

La maîtrise de l’utilisation des équipements est également essentielle. Par conséquent, lorsqu’il s’agit de diagnostic, il est essentiel de s’assurer que vos techniciens sont formés pour dépanner correctement, en exploitant les capacités de l’équipement dont ils disposent.

« Attendre qu’ils apprennent sur le tas, lorsque le problème du véhicule, du système ou de la technologie se présente, est le mauvais moment et la mauvaise façon d’aborder la question », explique M. Chesney.

Il ajoute qu’étant donné que les informations sur l’entretien sont beaucoup plus faciles à obtenir aujourd’hui que par le passé, les ateliers et les techniciens doivent veiller à adopter une approche disciplinée et ciblée pour obtenir et rechercher ces informations. Cela devient particulièrement important lors de l’exécution de tâches telles que le balayage et l’étalonnage sur des véhicules de technologie avancée.

Attendez-vous à ce que Chris approfondisse ce sujet et d’autres questions clés liées à la réparation des véhicules à technologie avancée le 28 avril.

Cliquez ici pour plus d’informations et pour vous inscrire au prochain webinaire.

Chris Chesney, vice-président de la formation et du développement organisationnel de Repairify. PHOTO Repairify

 

EMPLOIS

 
Gravel Honda
Assistant.e contrôleur.e
 
  VERDUN
  Temps plein
 
 
Formule Service Prestige
Préposé.e aux réclamations
 
  BÉCANCOUR
  Permanent
 
 
Confidentiel
Contrôleur.e
 
  MONTRÉAL
  Temps plein
 
 
Joliette Dodge Chrysler Jeep
Conseiller.ère en vente de véhicules neufs
 
  JOLIETTE
  Temps plein
 
 
Audi Anjou
Agent.e de liaison
 
  ANJOU
  Permanent
 

ARTICLES POPULAIRES