fbpx

Réparation de véhicules à technologie avancée : Le défi de la formation

Autosphere » Carrosserie » Réparation de véhicules à technologie avancée : Le défi de la formation
La formation et le développement continus du personnel et des techniciens sont essentiels pour suivre l'évolution des processus de réparation et de la technologie des véhicules. PHOTO Shutterstock

Le développement et la croissance des techniciens sont essentiels à la réussite des réparations des véhicules à technologie avancée (VTA).

Le 28 avril 2022, Autosphere, en collaboration avec Repairify, organise un webinaire intitulé : Réparation des véhicules à technologie avancée : Le profit est possible à 13 h.

En amont de cet évènement, nous vous proposerons une série de courts articles hebdomadaires qui aborderont certains des principaux sujets qui seront traités lors du webinaire.

Il sera notamment question de :

Cette semaine, nous mettons l’accent sur la formation des techniciens. L’un des plus grands défis auxquels sont confrontés les propriétaires d’ateliers de carrosserie – la formation et l’investissement des techniciens – sera au centre du webinaire.

Selon Chris Chesney, vice-président de la formation et du développement organisationnel chez Repairify, qui fera la présentation le 28 avril, l’absence de normes de formation claires et de responsabilité au sein du secteur a longtemps été un obstacle majeur au développement d’une formation efficace pour les techniciens. Par conséquent, afin de mettre en œuvre un programme de formation efficace au sein de l’atelier, le propriétaire/gestionnaire doit disposer d’un processus efficace et s’engager envers ce processus et son personnel.

Reproductible, mesurable et responsable

M. Chesney fait remarquer que la clé est d’adopter un processus qui soit reproductible, mesurable et responsable pour toutes les parties concernées. Et ce processus doit être mis en place avant chaque réparation. M. Chesney considère qu’il s’agit essentiellement d’un triage, c’est-à-dire qu’il faut prendre les informations disponibles avant la réparation, les analyser, puis tirer des conclusions de ce résultat afin de prendre de meilleures décisions.

Cela permet à un atelier d’établir de meilleures estimations, ce qui se traduit par de meilleures réparations, des temps de cycle plus courts, des parties prenantes plus satisfaites et des bénéfices plus importants. Cela devient de plus en plus important à mesure que les véhicules deviennent de plus en plus perfectionnés et complexes à réparer.

En outre, pour que ce processus fonctionne de manière répétée, il est essentiel de définir un plan de carrière pour votre personnel et vos techniciens, afin que, comme l’entreprise, ils puissent continuer à se développer, à évoluer et à améliorer leurs connaissances et leurs compétences. Cela permet non seulement d’offrir à de nouvelles personnes la possibilité d’entrer dans le secteur, mais aussi de garantir la compétence et la réussite à long terme, car le secteur de la collision et la nature des réparations continuent d’évoluer.

Attendez-vous à ce que M. Chesney vous donne plus de détails sur ce sujet et d’autres questions clés liées à la réparation des véhicules à technologie avancée le 28 avril.

Cliquez ici pour plus d’informations et pour vous inscrire au prochain webinaire.

Chris Chesney, vice-président de la formation et du développement organisationnel de Repairify. PHOTO Repairify

 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X