fbpx

Générez des profits en réparant des véhicules à technologie avancée

Autosphere » Carrosserie » Générez des profits en réparant des véhicules à technologie avancée
Chris Chesney, vice-président de la formation et du développement organisationnel de Repairify. PHOTO Repairify

Le 28 avril 2022, Autosphere, en collaboration avec Repairify, organisera un webinaire intitulé : Réparation des véhicules à technologie avancée (VTA) : Le profit est possible à 13 h (HNE), diffusé en anglais seulement.

En amont de cet évènement, nous vous proposerons une série de courts articles hebdomadaires qui aborderont certains des principaux sujets qui seront traités lors du webinaire.

Il sera notamment question de :

  • Investissement en équipement
  • Formation des techniciens
  • Processus de réparation/diagnostic

Pour commencer, penchons-nous sur l’investissement dans les équipements.

Selon Chris Chesney, vice-président de la formation et du développement organisationnel chez Repairify (qui animera le webinaire), en matière d’équipement, les centres de collision doivent se concentrer sur trois facteurs essentiels : le talent, la technologie et les processus.

« Si vous n’avez pas les bons talents dans le bâtiment, qui adhèrent à vos processus et tirent parti de votre technologie, vous ne pouvez pas vous déployer correctement et vos possibilités de profit sont réduites au minimum », explique M. Chesney.

En revanche, si vous êtes une entreprise capable de le faire (et de le faire efficacement), vous pouvez profiter de multiples opportunités pour stimuler la rentabilité et la productivité.

Il y a aussi la question de la compréhension du processus de réparation des VTA, non seulement du point de vue des collisions, mais aussi du point de vue mécanique.

Le facteur technologique

C’est une chose qui n’est pas toujours évidente, même si aujourd’hui, le niveau de technologie et les caractéristiques d’un véhicule signifient que pour le remettre dans l’état où il était avant la collision, il faut une expertise technique à la fois dans le domaine de la carrosserie et de la réparation mécanique.

En outre, lorsqu’il s’agit d’acquérir des équipements, la compréhension des activités de l’atelier, des parties prenantes avec lesquelles il travaille, des types de véhicules qu’il a tendance à réparer, ainsi que des investissements qu’il est prêt à faire dans son personnel, sont autant de facteurs qui entrent en ligne de compte dans la décision finale.

Enfin, lorsque nous examinons les procédures de réparation, il est essentiel de connaître les principales parties prenantes et leur rôle, qu’il s’agisse de l’équipementier, du véhicule et du client (comme c’est souvent le cas dans le domaine de la mécanique), ou du véhicule, de l’assureur, de l’équipementier et du client (pour les réparations après collision).

Vous trouverez une analyse plus approfondie sur ce sujet lors du webinaire du 28 avril.

Pour obtenir des informations sur l’inscription et des détails supplémentaires, il suffit de cliquer sur ce lien.

 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X