fbpx

De meilleures options de refroidissement

Autosphere » Mécanique » De meilleures options de refroidissement
Les kits de pompe à eau, comme celui-ci, permettent au marché des pièces de rechange d'améliorer la fiabilité des véhicules et de fidéliser les clients. Photo CRP Automotive

Examen des possibilités offertes par le marché secondaire.

L’un des aspects les plus critiques du fonctionnement fiable d’un véhicule est le bon fonctionnement du système de refroidissement. Pourtant, dans les véhicules d’aujourd’hui, les pièces ont plus que jamais tendance à tomber en panne. Les cycles réguliers de chauffage/refroidissement du moteur et de la transmission, combinés aux températures extrêmes que connaît une grande partie du Canada, peuvent, avec le sel et la saumure des routes d’hiver, causer des ravages sur les composants du moteur et de la transmission. De plus, comme l’explique Andrew Connor, directeur des ventes pour le marché canadien chez Dorman Products, les équipementiers étant poussés vers des objectifs d’économie de carburant plus élevés, les moteurs de plus petite cylindrée, de plus grande puissance et les compartiments sous le capot plus exigus, exercent une pression supplémentaire sur le fonctionnement du système de refroidissement, ce qui augmente le risque de défaillance des composants.

Plus de composants en plastique

David Hirschhorn, directeur de la marque REIN, CRP Automotive. Photo CRP Automotive

D’autres considérations entrent en ligne de compte, comme la réduction des coûts, le poids et l’efficacité de la fabrication et de l’entretien. En conséquence, nous avons vu de plus en plus d’équipementiers adopter des articles tels que des brides en plastique et des raccords rapides pour les systèmes de refroidissement, ainsi que des thermostats avec des boîtiers en plastique. Selon David Hirschhorn, directeur de la marque REIN, CRP Automotive, le problème de ces composants en plastique est que les cycles de chauffage/refroidissement répétés les fragilisent et les font craquer. Les joints toriques ont tendance à tomber en panne à des intervalles plus rapprochés que les raccords métalliques et traditionnels plus résistants que l’on trouve sur les véhicules plus anciens. En outre, la marche vers l’efficacité s’est également traduite par un contrôle électronique accru du fonctionnement du système de refroidissement, comme les pompes à eau à entraînement électrique et les thermostats à commande électronique. « Comme pour la plupart des avancées technologiques, ces améliorations d’efficacité et de performance augmentent les risques de panne ou la nécessité d’un niveau de service plus élevé », explique M. Hirschhorn.

Un autre aspect à prendre en compte dans les véhicules modernes est l’utilisation d’un liquide de refroidissement incorrect. Comme le fait remarquer Jay Buckley, directeur du développement des produits pour le marché nord-américain de l’après-vente chez Dayco, l’utilisation d’un antigel inadapté peut également entraîner la défaillance de certaines pièces. « Par exemple, dit-il, si vous utilisez un liquide de refroidissement traditionnel à base de silicates dans un véhicule moderne qui nécessite un liquide de refroidissement de type OAT ou HOAT, les silicates rongent rapidement les joints de la pompe à eau. C’est devenu un véritable problème avec de nombreuses voitures équipées d’une pompe à eau électrique, utilisée soit comme pompe supplémentaire, soit comme pompe de refroidissement principale. »

M. Buckley dit qu’il a également constaté des défaillances de la pompe à eau sur certains véhicules qui utilisent une roue en plastique montée sur un arbre en acier.

Une opportunité importante

Si ces problèmes sont frustrants et potentiellement coûteux pour les automobilistes, ils représentent également une opportunité pour le marché de l’après-vente automobile, en particulier dans l’environnement économique actuel où les véhicules de remplacement, qu’ils soient neufs ou d’occasion, sont chers à l’achat et où de nombreux consommateurs cherchent à conserver leur voiture/camion actuel plus longtemps.

Les fabricants du marché des pièces de rechange ont souvent l’avantage de pouvoir concevoir des pièces de rechange plus résistantes qui ne sont pas soumises aux mêmes coûts et règles réglementaires que les composants fournis par l’équipement d’origine. Chez Dayco, Jay Buckley indique que les pompes à eau sont conçues avec des roues en acier inoxydable pour améliorer la longévité et la fiabilité. D’autres comprennent l’utilisation de l’éthylène-propylène-diène-monomère (EPDM) dans les tuyaux en caoutchouc pour une durabilité accrue, ainsi que l’augmentation du nombre de kits de courroies serpentines disponibles. « Nous savons que le remplacement de l’ensemble du système permet de garantir que le système d’entraînement de la pompe à eau fonctionne au bon régime moteur pour lequel il a été conçu », explique M. Buckley. De plus, en proposant un kit complet, le technicien peut s’assurer que l’ensemble du système de pompe à eau est réparé conformément aux spécifications d’usine, éliminant ainsi tout point faible potentiel.

Chez Dorman Products, Derek Suen, Directeur de l’équipe de développement de nouveaux produits, note que la capacité à rechercher où les défaillances se produisent et à trouver des solutions peut faire une grande différence. Les réservoirs de liquide de refroidissement en plastique que l’on trouve sous le capot de la plupart des véhicules actuels en sont un bon exemple. « Généralement, avec le temps, ils se fissurent au niveau des coutures en raison des cycles thermiques », explique-t-il. Dorman a profité de l’occasion pour réorganiser le produit d’usine, en utilisant un matériau appelé styrène-isoprène-styrène (SIS) – un élastomère thermoplastique qui ajoute de la flexibilité, permettant au réservoir de se dilater et de se contracter pour réduire le risque de fissuration des joints et de fuite de liquide.

En fin de compte, pour que le système de refroidissement fonctionne de manière fiable, il faut que les prestataires de services proposent à leurs clients une stratégie d’entretien préventif judicieuse, en les informant sur le fonctionnement du système, sur la manière dont les pannes peuvent se produire et sur les pièces à remplacer et le moment où il faut les remplacer.

« En prenant ces mesures, explique David Hirschhorn de REIN, “le fournisseur de services peut aider le propriétaire du véhicule à développer un niveau de compréhension du système, de l’importance de l’entretien et des coûts d’une réparation correcte, ainsi que l’aider à budgétiser les réparations » – une considération importante dans l’environnement économique actuel.

 

EMPLOIS

 
Fortier Auto
Commis au service à la clientèle
 
  ANJOU
  Temps plein
 
 
Hamel Chevrolet Buick GMC Ltée
Représentant.e des ventes véhicules neufs
 
  MONTRÉAL
  Permanent
 
 
St-Bruno Volkswagen
Aviseur.e technique
 
  ST-BRUNO
  Permanent
 
 
Confidentiel
Directeur.rice du service après-vente
 
  LAURENTIDES
  Permanent
 
 
Honda Casavant
Conseiller aux ventes - véhicules neufs
 
  ST-HYACINTHE
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES