fbpx

ADAS et les nouvelles pratiques de conduite

Autosphere » Mécanique » ADAS et les nouvelles pratiques de conduite
Pierre Beaudoin, qui a fait carrière à CAA-Québec durant 43 ans, est consultant en entretien automobile. [email protected] Photo Pierre Beaudoin

Profitant d’une excellente valeur d’échange, je me suis permis de remplacer mon véhicule, qui ne comptait que quelques années d’usage, par un modèle neuf du même constructeur bardé de systèmes de sécurité.

J’étais sidéré devant cette multitude de nouvelles technologies dans la voiture. En dépit de toute l’information reçue de la part de mon concessionnaire et du fait que je conduisais déjà un véhicule récent de la marque, dès les premières minutes au volant j’ai été sidéré par la présence de nouvelles technologies d’assistance à la conduite, de systèmes de sécurité et d’info divertissement, en plus de celles qui visent à améliorer le confort, la performance, et les économies en carburant.

Tout au cours de ma carrière, j’ai eu l’opportunité de procéder aux essais de plusieurs dizaines de véhicules et à m’adapter à leur conduite et à leurs différentes commandes, sans trop de soucis.

Lire le manuel du propriétaire

Toutefois, en 2022, c’est plus que jamais un impératif de bien lire les manuels du propriétaire du véhicule, peu importe sa catégorie. C’est un message important à partager avec votre clientèle qui parfois, mal informée, pense avoir un problème avec leur voiture. Dans le même ordre d’idées, il serait même pertinent de recommander à l’acheteur d’une nouvelle voiture de consulter ces manuels avant d’en prendre possession, surtout qu’ils sont très souvent accessibles sur internet.

En effet les véhicules de nouvelles générations comportent plusieurs systèmes de sécurité ou d’assistances à la conduite qui méritent d’être activés, réglés, ou programmés par le conducteur. De plus, déjà plusieurs modèles d’entrée de gamme sont dotés de systèmes d’assistance dont les plus populaires sont le système d’arrêt et départ (stop and start) les caméras de recul, l’assistance au maintien de voie, les systèmes d’assistance à l’évitement de collision frontale.

Multiplication des systèmes

D’autres systèmes sont déjà présents sur les catégories supérieures, dont celui qui m’a le plus impressionné : le système de détection des occupants, pour éviter d’oublier un enfant ou une personne assise sur les sièges arrière. 

L’essai erreur est maintenant révolu. D’autant plus que les systèmes d’assistance sont souvent en interrelation, c’est-à-dire que de mettre certains systèmes à l’arrêt (OFF) ou de ne pas les activer vient du même coup interférer sur d’autres systèmes. Surtout que pour en activer plusieurs, il nous faut en décoder l’accès en manipulant à répétition certains boutons. Conduire un véhicule correctement et sécuritairement demeure toujours un incontournable.

Pour conclure cet article, je recommande à nos garagistes de décourager leurs clients qui veulent désactiver certains systèmes de sécurité pour la simple raison qu’ils les trouvent irritants. Si ces systèmes sont là, c’est pour leur sauver la vie et celle des autres utilisateurs de la route.

 

Catégories : Chronique, Mécanique
Étiquettes : ,
AAPEX 2021 Button FR

SEMA 2021 Button FR

GTE 2022 Button FR

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

janvier

31julToute la journée06PROGRAMME DE LEADERSHIP CCAMUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

01sep9:00 am30mar(mar 30)1:00 pmCSMO-Auto: ESTIMATION DE DOMMAGES AUTOMOBILES