fbpx

Le point sur les huiles moteur

Autosphere » Mécanique » Le point sur les huiles moteur
Castrol Edge 0W-16. PHOTO Wakefield Canada

Des huiles de haute qualité pour protéger les mécaniques de précision qui équipent les véhicules modernes.

Les moteurs à combustion interne ont beaucoup évolué, tout comme les lubrifiants qu’ils exigent. Les 25 dernières années ont donné lieu à des évolutions majeures dans la conception des moteurs et dans le domaine de la métallurgie, et les exigences en matière de protection antifriction ont suivi, stimulées en grande partie par des normes de consommation et d’émissions toujours plus sévères.

Parmi les points qui font l’objet de R et D, il faut mentionner la réduction causée par la friction interne des pièces du moteur afin de diminuer la consommation de carburant. Pour atteindre ces objectifs, on propose des huiles moteur de plus en plus fluides qui doivent elles aussi respecter des normes de plus en plus strictes. Les nouvelles normes GF-6A et GF-6B de l’International Lubricant Standardization and Approval Committee (ILSAC), adoptées en 2020, représentent une étape importante dans cette évolution.

Compatibles… ou pas

La norme GF-6A indique que l’huile peut être utilisée dans des moteurs plus anciens, alors que la norme GF-6B désigne de nouvelles formulations qui ne sont pas rétrocompatibles.

Ces nouvelles normes ont aussi pour but de créer des d’huiles conçues pour protéger les moteurs modernes contre des problèmes tels que l’autoallumage à bas régime (ou LSPI pour Low Speed Pre-Ignition).

Cela est particulièrement important pour les moteurs à essence d’aujourd’hui dotés de l’injection directe et de turbocompresseurs, qui sont sujets à l’accumulation de calamine et soumis à des températures élevées, une combinaison qui entraîne souvent une surpression dans la chambre de combustion qui peut endommager gravement le moteur. Ces types de moteurs nécessitent l’utilisation d’huiles GF5 SN+ ou GF-6.

Selon Albert Côté-Séguin, directeur national des comptes majeurs, marketing et service des huiles moteur pour véhicules de tourisme, chez TotalEnergies Marketing Canada, des lubrifiants comme la QUARTZ 9000 et la QUARTZ INEO respectent les normes de l’API en matière de prévention de la LSPI, mais aussi des normes encore plus sévères, comme celles de General Motors pour ses huiles Dexos 1 de troisième génération.

Avec les voitures à moteur turbocompressé, les habitudes de conduite jouent un rôle aussi capital que celui des lubrifiants utilisés. Comme les turbocompresseurs sont lubrifiés par la même huile que le moteur, ils sont sensibles aux variations de température. « On estime que 70 % des défaillances de turbocompresseurs sont causées par des facteurs liés à l’huile moteur », affirme Dennis Mullen, directeur commercial régional, FEO et marchés traditionnels chez Plews Edelmann. En conséquence, il conseille aux automobilistes de laisser tourner le moteur au ralenti pendant quelques secondes avant de prendre la route, surtout quand le mercure est très bas et de laisser le moteur tourner au ralenti quelques secondes avant de couper le contact. Cela est encore plus important si le véhicule a été soumis à un usage intense. Cela permet d’abaisser la température du turbo et réduit la formation de calamine et de vernis sur les composantes internes du moteur.

La qualité, comme toujours

Chez Eldon Ingram NAPA Auto Pro, à Stratford, Ontario, le propriétaire d’atelier Rob Ingram souligne l’importance de la qualité en matière de lubrifiants, d’autant plus que de plus en plus d’huiles sont conçues spécialement pour des moteurs qui présentent des exigences particulières. Albert Côté-Séguin renchérit : « L’époque des huiles moteur génériques et multigrades est bien révolue », lance-t-il. « De nos jours, la plupart des constructeurs imposent des huiles moteur qui respectent les normes qu’ils ont eux-mêmes établies. »

Cela signifie que l’automobiliste ne peut plus se contenter d’huiles moteur en vrac et à bas prix, car les conséquences sur la mécanique de leur moteur peuvent être catastrophiques. Les ateliers de mécanique doivent aussi s’adapter et trouver la bonne huile au bon prix pour chaque moteur.

Il ne faut pas non plus oublier l’importance de respecter la fréquence des changements d’huile. Bien que la plupart des constructeurs aient allongé les intervalles entre les vidanges, en partie pour contrebalancer les coûts croissants des huiles moteur spécialisées et pour rester concurrentiels dans le marché, les ateliers, tout comme les automobilistes, doivent s’assurer de respecter les programmes d’entretien.

Dans la plupart des régions du Canada, les conditions d’utilisation des véhicules sont considérées comme « intenses » à cause des fluctuations de températures entre l’été et l’hiver. La poussière et l’humidité ainsi que la circulation dense qui impose des arrêts et des départs fréquents contribuent aussi à éprouver les mécaniques.

C’est pourquoi Wakefield Canada recommande aux ateliers de mécanique de discuter avec chaque client de la façon dont il utilise son véhicule afin de déterminer s’il est nécessaire de faire la vidange d’huile plus fréquemment.

Castrol Edge 0W16

Wakefield Canada offre notamment l’huile de nouvelle génération Castrol Edge 0W16 conçue pour les moteurs modernes haute performance, y compris ceux qui sont dotés de l’injection directe et de la turbocompression. Cette huile de très faible viscosité est conçue pour les moteurs construits avec des tolérances très serrées et qui présentent une faible résistance interne pour une économie maximale. Disponible en format d’un litre et en barils de 208 litres, la Castrol Edge 0W16 respecte les dernières normes de l’API de même que la norme GF-6 de l’ILSAC. Elle est conçue pour une protection et une performance ultimes.

Pennzoil Platinum kilométrage élevé

Les huiles Pennzoil Platinum et Ultra Platinum de haute qualité 100% synthétiques assurent une protection dans les zones les plus chaudes des moteurs à essence, y compris les segments et les jupes des pistons, où les températures peuvent atteindre 204,4 °C, de même que dans la chambre de combustion, où la température dépasse 1370,1 °C.

Formulée pour être moins volatile et moins sujette à l’évaporation, l’huile Pennzoil Platinum kilométrage élevé conserve sa viscosité pour maintenir une bonne protection et pour réduire l’oxydation et la production de contaminants. Élaborées à partir de gaz naturel, les huiles Pennzoil complètement synthétiques sont destinées aux formulations à faible viscosité qui améliorent l’économie d’essence et le rendement tout en réduisant la friction et l’usure des moteurs.

Pennzoil Platinum kilométrage élevé. PHOTO Pennzoil

Quartz 9000 Xtra Future FGC 0W-20

Grâce à la technologie Eco-Science de Total, l’huile moteur Quartz 9000 Xtra Future FGC 0W-20 est une huile synthétique de haute technologie qui procure une protection supérieure contre l’usure et l’accumulation de dépôts. Sa nouvelle formulation améliorée en fait une huile de choix pour réduire l’autoallumage à bas régime, et sa haute teneur en détergents garde le moteur propre.

Conçue pour protéger les moteurs à essence dotés de systèmes antipollution, elle réduit la friction interne et contribue au gain de puissance. L’huile Quartz 9000 Xtra Future FGC 0W-20 convient particulièrement bien aux petites cylindrées des véhicules hybrides et à ceux équipés du système arrêt-départ. Elle est approuvée par plusieurs constructeurs automobiles et respecte les normes plus anciennes de l’API et de l’ILSAC pour les moteurs plus âgés.

Quartz 9000 Xtra Future FGC 0W-20. PHOTO TotalEnergies

 

Catégories : Éditorial, Mécanique
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X