fbpx

Recharge non fonctionnelle par Steve Oborne

La section coupable du circuit. Photo : Steve Oborne

Une Volt qui ne recharge pas.

Pour le premier article de 2021, pourquoi ne pas parler d’un diagnostic fait sur un VÉ, question d’être à la mode avec ce qui s’en vient dans vos ateliers prochainement ?

Le véhicule en question est une Volt 2012. Elle ne se recharge plus. Une vérification des codes d’anomalie révèle deux codes en lien avec le problème : P1FFF (System Isolation/Coolant level sensor fault) et P1FFD (Hybrid/EV battery pack coolant level sensor circuit high voltage).

Pourquoi est-ce que la charge ne débute pas ? La Volt a trois systèmes de refroidissement : un pour le moteur thermique et le chauffage du compartiment passager, un pour la batterie et un pour les composantes électroniques. Un capteur de niveau est installé sur le circuit dédié à la batterie, pour s’assurer qu’elle ne va pas surchauffer s’il n’y a plus d’antigel lors de sa recharge.

Suivre la charte

Passons tout d’abord à travers la charte de diagnostic du code P1FFD. Étape 1 : la charte nous demande de vérifier si la dernière version du programme est installée dans Hybrid/EV Powertrain Control Module 2 (HPCM 2). Il s’agit d’une étape très facile avec les produits GM, et il s’avère que l’auto est à jour. L’étape 2 consiste à s’assurer que le niveau d’antigel dans le circuit est adéquat (c’est le cas). Après ces deux vérifications visuelles, on nous dirige vers les vérifications de la composante et son circuit.

Le capteur fonctionne avec une alimentation 5 V et une masse. Première vérification : on nous demande de débrancher le capteur et vérifier si la masse est bonne. Ensuite, on nous demande de vérifier l’alimentation 5 V. Pour cette vérification, il faut mettre le véhicule en mode service pour éviter que le moteur thermique ne démarre étant donné que le capot est ouvert.

Ce mode d’opération est activé en pressant sur le bouton de démarrage du véhicule pour quelques secondes, sans appuyer sur la pédale de frein. Le circuit doit avoir près de 5 V.  Prochaine vérification : la résistance du capteur, qui doit être entre 24 et 25,4 kiloohms. Si toutes ces vérifications sont concluantes, on nous demande une dernière chose avant de nous laisser bredouilles : prendre un aimant, le passer près du capteur et voir si la résistance du capteur change. Si elle change, on nous recommande de changer le réservoir, car la flotte doit être coincée. Mais dans ce cas-ci, elle ne l’est pas. Puisque tout semble correct, quelle est la prochaine étape ?

Un fil sectionné

La description du code fait mention que le HPCM 2 a vu un voltage trop élevé sur le circuit. Oui, un court-circuit au positif pourrait être la cause, mais aussi un fil qui ne tient que sur quelques brins, et que le circuit coupe. Je décide d’inspecter attentivement la couette de fils qui fait un 90 degrés avant de se brancher dans le capteur.

Avec cette vérification, je me suis aperçu que le fil côté masse était sectionné (le zigzag dans la photo), et qu’avec ma manipulation lors de ma vérification, le fil s’était rebranché temporairement.

Comme toujours, je vous invite à lire attentivement vos chartes, mais aussi, à chercher à trouver les autres possibilités qui auraient pu causer le problème. Bon diagnostic !


Steve Oborne est propriétaire, avec sa conjointe, Jennifer Gilbert, de l’Atelier Oborne Service de Val-Joli. Il baigne dans la mécanique depuis son enfance. [email protected]

Catégories : Chronique, Mécanique
Étiquettes :

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X