fbpx

Résultats financiers du 1er trimestre d’Uni-Select/COVID-19

In April, overall sales decreased by approximately 50% as compared to last year, with a similar decrease in payroll costs. PHOTO Pixhere

Uni-Select (TSX : UNS) (« Uni-Select » ou « Corporation ») a publié ses résultats financiers pour le premier trimestre clos le 31 mars 2020.

« En réponse à la pandémie COVID-19, nous avons pris des mesures immédiates et prudentes pour protéger nos employés et nos clients et assurer la continuité des activités. Nous avons mis en place des mesures temporaires pour répondre à la crise et assurer un maximum de liquidités et de flexibilité financière, notamment en fermant temporairement une partie de nos activités, ainsi qu’en réduisant les heures de travail et la rémunération de l’équipe de direction. En outre, nous avons géré de manière proactive notre fonds de roulement et suspendu notre dividende », a déclaré Brent Windom, président et directeur général d’Uni-Select.

« Les résultats du premier trimestre reflètent l’impact de COVID-19 qui a débuté en mars. Les ventes ont diminué de 2,9 %. En excluant les impacts liés à COVID-19, les ventes auraient été essentiellement stables par rapport à l’année dernière. Notre rentabilité a été affectée de manière plus significative d’une année sur l’autre en raison de l’impact de COVID-19 ainsi que des pertes de change notables suite à la récente volatilité des devises, d’une charge unique et de la réduction des rabais sur volume suite à notre décision d’optimiser notre inventaire. Ces éléments ont entraîné une moindre absorption des coûts fixes qui a finalement eu un impact sur nos marges », a poursuivi M. Windom.

« Comme mentionné précédemment, l’équipe continue d’agir sur plusieurs fronts pour faire face aux nouvelles réalités du marché au fur et à mesure qu’elles se présentent. Nous sommes convaincus que, grâce à ces mesures, y compris celles visant à accroître nos liquidités, nous serons en mesure non seulement de surmonter la crise, mais aussi de sortir de la crise dans une position positive », a conclu M. Windom.

  • Exécution d’un plan de continuité des activités en temps utile, permettant à Uni-Select de servir ses clients tout en veillant au respect des protocoles de santé et de sécurité ;
  • Ventes de 407,7 millions de dollars, en baisse de 2,9 %, avec un impact COVID-19 estimé de 3 à 4 % et un impact correspondant sur l’absorption des coûts fixes de 80 à 100 points de base ;
  • EBT de (8,6) millions de dollars contre (1,3) millions de dollars en 2019 ; EBT(1) ajusté de (5,9) millions de dollars contre 7,1 millions de dollars en 2019, tous deux affectés par des pertes de change et une charge ponctuelle totalisant 4,8 millions de dollars (0,08 $ par action) ;
    un BPA de (0,16) $ contre (0,03) $ en 2019 ; un BPA ajusté(1) de (0,10) $ contre 0,12 $ en 2019 ; et
  • Flux de trésorerie disponible(1) de 11,8 millions de dollars, contre 19,2 millions de dollars l’année dernière.

Sauf indication contraire dans le présent communiqué de presse, tous les montants sont exprimés en milliers de dollars US, à l’exception des montants tabulaires, des montants par action et des pourcentages.

(1) Mesures financières non IFRS. Voir la section « Mesures financières non IFRS » pour plus de détails.
Situation actuelle

En avril, les ventes globales ont diminué d’environ 50 % par rapport à l’année dernière, avec une baisse similaire des coûts salariaux. Dans les premiers jours de mai, les ventes se sont légèrement améliorées par rapport à avril.

Uni-Select est à un stade avancé des discussions avec certains prêteurs existants et des institutions gouvernementales pour refinancer certaines dettes en vue de préserver et d’accroître ses liquidités disponibles.

En date du 12 mai 2020, Uni-Select dispose de liquidités disponibles d’environ 110 millions de dollars suite aux efforts de préservation des liquidités entrepris dans le cadre de la pandémie COVID-19. Une fois le refinancement proposé obtenu, le total des liquidités disponibles augmenterait de 100 millions de dollars supplémentaires pour atteindre 210 millions de dollars.

Résultats sectoriels du premier trimestre

Le segment américain de FinishMaster a enregistré des ventes de 202,2 millions de dollars pour le trimestre, soit une baisse de 1,1 % par rapport à 2019, affectée par une croissance organique négative de 2,0 % et l’érosion attendue des ventes résultant de l’intégration des magasins détenus par la société, qui ont été partiellement compensées par un jour de facturation supplémentaire.

L’impact de COVID-19 sur ce segment est d’environ 2,0 %. Par conséquent, si l’on exclut cet impact, les ventes organiques du segment américain de FinishMaster auraient été relativement stables, ce qui constitue une amélioration par rapport au trimestre précédent, car les initiatives visant à contrecarrer l’environnement commercial et la faiblesse du marché de la retouche commencent à porter leurs fruits.

Ce segment a déclaré un EBT de 4,0 millions de dollars, et une fois ajusté des éléments spéciaux liés au PIP, l’EBT a été de 4,8 millions de dollars ou 2,4% des ventes, contre 9,0 millions de dollars ou 4,4% des ventes en 2019.

La diminution de 200 points de base de la marge EBT ajustée est attribuable à un volume plus faible de rabais en relation avec l’optimisation des stocks, à une absorption réduite des coûts fixes causée par la baisse du volume des ventes, principalement en raison de l’impact de COVID-19, ainsi qu’à une charge ponctuelle. Ces éléments ont été partiellement compensés par les bénéfices du PIP et de l’optimisation des processus.

Sales for the Canadian Automotive Group segment were $108.9 million, compared to $113.1 million in 2019, a decrease of 3.7%, reflecting negative organic growth of 4.9%, in large part attributable to an estimated 3.5% to 4.0% effect of COVID‑19, as well as the depreciation of the Canadian currency.

These elements were partially compensated by the contribution of one additional billing day and business acquisitions. Excluding the effect of COVID-19, organic growth is estimated at negative 1.0% for the quarter, since 2019 benefitted from a favourable timing in sales of paint, body and equipment (« PBE ») to independent members.

This segment reported a negative EBT of $3.1 million, and once adjusted for special items related to the PIP, EBT was $(2.6) million or (2.4)% of sales compared to $3.5 million or 3.1% of sales in 2019. The 550 basis points decrease of the adjusted EBT margin is due to lower volume rebates and incentives, as well as a lesser absorption of fixed costs resulting from a reduced level of sales, notably in relation to COVID-19.

As well, the EBT was penalized by foreign exchange losses due to the depreciation of the Canadian dollar, which was accentuated at the end of the quarter. These elements were partially compensated by the benefits from the PIP and lower performance bonuses.

The Parts Alliance U.K. segment recorded sales of $96.5 million, a decrease of 5.7% compared to the same quarter last year. This variance is attributable to the organic loss of 4.5%, the depreciation of the British pound, and the expected erosion resulting from the integration of 13 company-owned stores within the last twelve months, which were partially compensated by one additional billing day.

Excluding the COVID-19 impact, which approximates 5.5% to 6.0% for this segment, organic growth would have been positive between 1.0% and 1.5%, powered by recently opened greenfields. EBT and adjusted EBT for this segment were $(0.3) million or (0.3)% of sales, compared to $2.3 million or 2.3% of sales for the same quarter last year, a decrease of 260 basis points.

The EBT margin was impacted by a lower gross margin resulting from an unfavourable product mix, as well as from lower volume of rebates, which were revised downwards in expectation of reduced purchases. These elements were partially compensated by savings resulting from initiatives related to the PIP. Additionally, this segment benefitted from COVID-19-specific governmental subsidies of about $0.6 million in relation to the furloughed employees.

Update on the Performance Improvement Plan 

During the first quarter of 2020, the Corporation realized annualized savings of $2.9 million, from the contribution of all segments. Consequently, annualized savings realized since the inception amounted to $53.5 million as at March 31, 2020, exceeding expectations. A total of six stores were integrated during the quarter.

The PIP is now completed, with annualized expected savings realized. The Corporation will pursue continuous improvement processes, which are currently accelerated to be strategically positioned for the recovery and growth post-COVID-19.

 

Catégories : Éditorial, Mécanique
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X