fbpx

Les non-conformités à surveiller en atelier

Autosphere » Mécanique » Les non-conformités à surveiller en atelier
Clé Verte
Le programme de certification Clé Verte aborde, entre autres, le sujet des matières dangereuses. (Photo : Clé Verte)

Le programme de certification Clé Verte a partagé les trois non-conformités les plus fréquentes chez les ateliers, qui sont à vérifier lors des audits.

Elles vont comme suit :

  1. Il faut s’assurer que les bons de récupération des matières dangereuses soient préparés, en fonction de chacun des types de matières dangereuses. Certains récupérateurs pourraient vous donner une liste basée sur l’année précédente, mais il faut prévoir un délai de 2 ou 3 semaines.
  2. Il faut s’assurer que chaque contenant de récupération des matières dangereuses ait une date de début de remplissage.
  3. Il faut s’assurer que l’atelier ait sa certification de formation TMD. Prenez-note qu’il s’agit d’une nouvelle norme, récemment établie. L’essentiel, c’est que le responsable de l’atelier ou le superviseur soient formés. La formation n’est pas obligatoire pour les employés.

Prenez note que le programme Clé Verte a pour but, selon son site web, de « rehausser le niveau de gestion environnementale d’un atelier automobile, d’en garantir l’uniformité et la constance et d’obtenir une attestation émise par un organisme indépendant » grâce à sa certification.

Catégories : Mécanique

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

octobre, 2021

Nos partenaires

Menu
X