fbpx

Shift Electric Vehicles : Ventes de VÉ d’occasion en plein essor

Autosphere » Concessionnaires » Shift Electric Vehicles : Ventes de VÉ d’occasion en plein essor
Un éventail coloré de Tesla d'occasion chez Shift Electric Vehicles. Photo Shift Electric Vehicles

Comment faire pour garder un stock de Teslas d’occasion sur votre terrain ? En faisant en sorte que vos clients reviennent.

C’est ce qui se passe chez Shift Electric Vehicles, à Oakville, où le président Paul Repar estime avoir entre 80 et 90 véhicules électriques d’occasion, principalement des Tesla, dans son inventaire. « Il nous a été facile d’acquérir des stocks, dit-il. Nous avons commencé cette activité il y a plusieurs années, donc la plupart de nos véhicules proviennent de nos propres clients ou de vendeurs privés. » Souvent, il est en mesure de rendre à ses anciens clients tout l’argent qu’ils ont gagné sur leurs transactions, en raison de l’escalade du marché.

Paul Repar, président de Shift Electric Vehicles. Photo Shift Electric Vehicles

Shift est en activité depuis une douzaine d’années et s’est spécialisé dans les véhicules électriques peu de temps après que M. Repar ait fait l’expérience d’une Tesla au Salon international de l’auto du Canada en 2013. Bien que l’attrait initial de Tesla soit son efficacité, ses performances et sa technologie, il n’a pas fallu longtemps à M. Repar pour réaliser qu’en tant que véhicule à émissions nulles, il était meilleur à tous points de vue qu’une voiture à essence.

Hausse du prix de l’essence

Aujourd’hui, Tesla représente toujours un pourcentage important de son stock, mais ce n’est en aucun cas la seule marque électrique. « Nous nous efforçons d’être présents sur toutes les marques dans le monde des véhicules électriques », explique M. Repar. Actuellement, il possède une demi-douzaine de Chevrolet Bolt, quelques Nissan Leaf, une MINI électrique, une Mustang Mach-E et une Ford F-150 Lightning. « Ils ne passent pas beaucoup de temps sur le site web, car ils vendent rapidement », note M. Repar.

Actuellement, le modèle le plus populaire est le Tesla Model Y, suivi de près par le Model 3. M. Repar estime qu’elle est comparable à une BMW série 3. « L’augmentation du prix du gaz a vraiment poussé beaucoup de gens vers nous, rapporte-t-il. Lorsque vous comparez le coût de possession d’un Model 3 à celui d’une BMW série 3, il n’y a pas d’entretien permanent. Vous pouvez obtenir 500 kilomètres d’autonomie avec une Model 3 ou Y, et la recharge à domicile peut vous coûter cinq dollars. »

Situé à Oakville, en Ontario, Shift se trouve au cœur d’une population aisée. « Au début du marché des véhicules électriques, c’est un sous-ensemble plus riche de la population qui les achetait, rappelle M. Repar. Maintenant, Tesla a son modèle 3, qui est très compétitif pour une voiture de milieu de gamme, et ils les vendent en masse. »

La salle d’exposition de 10 000 pieds carrés, de style boutique, est située près de l’autoroute, ce qui permet une meilleure visibilité. « Nous avons beaucoup de gens qui viennent tous les jours, qui voient notre panneau et qui sont curieux des VÉ, donc l’exposition ici a été formidable. » Shift est également proche de l’atelier de carrosserie de Tesla, le seul au Canada qui appartient à Tesla.

Dans la salle d’exposition Shift, d’autres véhicules Tesla d’occasion. Photo Shift Electric Vehicles

Entretien de Tesla

Mais Shift s’est lancé dans l’entretien de Tesla lui-même, avec l’aide d’un ancien maître technicien de Tesla. L’atelier dispose de trois palans et de deux baies ouvertes, et d’autres sont à venir. Maintenant que de nombreuses Teslas sortent de la garantie, il y a une grande opportunité de fournir des services sur les systèmes de climatisation ou les suspensions. « Il n’y a pas beaucoup de services réguliers parce que les Tesla et autres VÉ n’ont pas de filtres, de changements d’huile, de systèmes d’émissions ou d’échappement, explique M. Repar. Nous nous concentrons sur les éléments d’usure comme les freins et la suspension. » Au début, Tesla fournissait un service de réparation mobile, mais avec la croissance du marché, ce service n’est plus disponible. « Une très grande partie de notre activité en automne et au printemps consiste à équiper les gens de packs de pneus et à offrir du stockage, c’est un excellent moyen pour nous de mettre des yeux sur ces véhicules afin de pouvoir recommander tout ce qui est nécessaire. »

Shift dispose également d’une salle d’exposition pour la vente de pièces détachées. « Il y a beaucoup de pièces détachées exposées, un comptoir de pièces détachées et nous sommes en train de passer à un nouveau système de gestion des concessionnaires », rapporte M. Repar. Comme il ne peut pas passer de commande auprès des grandes enseignes de pièces détachées automobiles, il fait fabriquer des composants de suspension par des fabricants étrangers. « Nous avons plus d’un demi-million de dollars de pièces en stock à tout moment. »

Shift dispose également d’un département de vente de pièces détachées. Photo Shift Electric Vehicles

Locations

Il existe également des véhicules de location, qui étaient initialement destinés à remplacer les assurances. Actuellement, il existe une douzaine de carrosseries Tesla autorisées dans la région du Grand Toronto, mais aucune d’entre elles n’a de programme de location de Tesla. « Vous constaterez que toute personne qui possède un VÉ ou une Tesla qui peut être dans l’atelier de carrosserie pour réparation, veut seulement conduire une autre Tesla ou un VÉ, ils ne veulent pas une voiture à essence », explique M. Repar. Shift propose une carte de tarifs et des prix spéciaux pour les clients de Tesla, et espère que les affaires vont s’accélérer.

Le petit parc de location de Shift est également utilisé par des consommateurs – dont certains sont recommandés par Tesla – qui cherchent à faire un essai prolongé avant d’acheter. « Il y aura toujours un groupe démographique ou un sous-ensemble de la population des loueurs qui recherchera une touche spéciale ou un élément éducatif qu’il ne pourra pas obtenir d’une grande surface de location. Nous espérons que ce sera une activité très forte une fois que nous serons en mesure de fournir l’inventaire. »

 

Catégories : Concessionnaires, Éditorial
Étiquettes :
AAPEX 2021 Button FR

SEMA 2021 Button FR

GTE 2022 Button FR

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

novembre

31julToute la journée06PROGRAMME DE LEADERSHIP CCAMUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

01sep9:00 am30mar(mar 30)1:00 pmCSMO-Auto: ESTIMATION DE DOMMAGES AUTOMOBILES

15sepToute la journée01décProgramme CCAM-NADA : CALENDRIER DES FORMATIONS

décembre

01déc11:30 am2:30 pmCCAM 2022 - Dîner de Noël des membres et partenaires

07déc5:30 pm10:00 pmLE SOUPER DE NOËL, NAFA QC

15déc12:30 pm9:00 pmGrand Forum AIA du QuébecPresented by AIA Quebec

X