fbpx

VW recherche de nouvelles opportunités en matière d’IA

Afin de tirer parti de la puissance de la technologie pour améliorer les produits, les services et l'efficacité, Volkswagen a créé AI Detroit, son propre centre de R&D dédié à l'IA. PHOTO Volkswagen

Le centre de R&D dédié de Volkswagen utilise des données pour améliorer et perfectionner les solutions d’intelligence artificielle dans le secteur automobile.

Bien que la définition de l’intelligence artificielle demeure un sujet de débat, le principe de faire appel à l’apprentissage automatique pour rendre nos vies plus efficaces et plus productives est un objectif que beaucoup d’organisations poursuivent.

Dans le secteur de l’automobile, l’IA est utilisée pour tout améliorer, de la sécurité du conducteur à la commodité du consommateur, en passant par les ventes et les services automobiles. Pour les constructeurs, cela représente une opportunité importante.

Chez Volkswagen, l’application de l’IA pour améliorer les produits et les services est considérée comme une stratégie fondamentale pour l’avenir.

Une unité dédiée

Sur son site américain d’Auburn Hills, dans le Michigan, le constructeur automobile a créé AI Detroit, une unité de recherche et de développement consacrée à l’IA dans la Motor City. « Volkswagen possède un énorme écrin de données.

Les compétences en intelligence artificielle nous aideront à exploiter ce trésor et à soutenir les personnes et les entreprises », a déclaré Abdallah Shanti, directeur de l’information de la marque Volkswagen Passenger Cars.

Daniel Weimer, responsable d’AI Detroit, dirige l’équipe de scientifiques spécialisés dans l’apprentissage automatique et d’ingénieurs en logiciels qui se consacrent à l’application des dernières avancées dans le domaine de l’IA et de l’apprentissage automatique au secteur automobile.

Il s’agit d’un travail inhabituel dans l’industrie automobile, mais que M. Weimer et d’autres membres de Volkswagen considèrent comme essentiel pour développer, produire et vendre les véhicules du futur.

Selon M. Weimer, il s’agit en fait de l’extension du traitement des données à haute intensité que les entreprises utilisent depuis des années. Aujourd’hui, ces données et le matériel spécialisé nécessaire pour les analyser alimentent des algorithmes qui peuvent aider à améliorer les résultats et à obtenir rapidement les bonnes réponses.

« Nous voulons apporter la technologie de l’IA aux entreprises et créer un effet véritable », a déclaré M. Weimer.

Weimer et son équipe suivent les dernières évolutions de l’IA, qu’il s’agisse de nouvelles techniques d’apprentissage automatique ou de nouveaux logiciels. Ils travaillent ensuite en étroite collaboration avec les différentes marques du groupe Volkswagen d’Amérique – y compris Volkswagen, Audi et Bentley – pour trouver des moyens de mettre en pratique ces idées.

Nourris en permanence

L’un des principaux facteurs de différenciation pour AI Detroit réside dans la capacité à développer et à exploiter des solutions d’IA, à les alimenter en permanence avec des données provenant de tout Volkswagen, et à réentraîner les algorithmes avec de nouvelles données.

L’étape suivante consistera en de nouveaux concepts permettant de surmonter les limites actuelles de la formation d’une IA, une architecture d’ingénierie permettant d’élaborer des analyses encore plus puissantes.

« L’IA est une boîte à outils de technologies permettant de créer des solutions intelligentes. Nous essayons d’apprendre à un ordinateur à faire des choses qui sont simples pour les humains, comme comprendre le langage parlé, et qui peuvent ensuite être appliquées par des logiciels aux défis du monde réel », a déclaré M. Weimer.

M. Weimer et son équipe insistent sur le fait qu’exploiter toutes ces données ne signifie pas utiliser l’IA pour remplacer les employés par des logiciels. « Il est essentiel de développer des technologies qui servent et soutiennent les employés de Volkswagen », a déclaré M. Weimer.

« Vous laissez l’IA faire ce pour quoi elle est douée, par exemple trouver des modèles dans de vastes ensembles de données. Et pourtant, en fin de compte, nos algorithmes doivent toujours servir les décideurs humains. Après tout, les humains sont meilleurs dans la prise de décisions stratégiques, plus innovants et plus créatifs. »

Un exemple d’application de l’IA à Détroit est un outil de planification pour les travailleurs de l’usine Volkswagen de Chattanooga, dans le Tennessee. Avec ses quelque 2 000 employés, ses multiples équipes, ses règles internes et ses compétences individuelles, les combinaisons possibles pour établir un horaire deviennent rapidement gigantesques.

« Nous proposons désormais des algorithmes permettant de déterminer un calendrier beaucoup plus optimal pour la direction et la main-d’œuvre », a déclaré M. Weimer. « Nous espérons que cela pourra améliorer la productivité, réduire le stress physique de la main-d’œuvre et même l’aider à éviter les jours de maladie dont elle aurait pu avoir besoin par le passé. »

Amélioration de la qualité des produits

Un autre projet consiste à analyser et à comprendre automatiquement le texte de centaines de milliers de documents afin d’améliorer encore la qualité des produits. L’équipe de Détroit a mis au point une technologie de traitement du langage naturel (TLN) basée sur l’IA qui analyse les rapports et les réclamations pour vérifier les similitudes et les modèles.

Cette analyse systématique peut aider les ingénieurs de Volkswagen à détecter rapidement les éventuels problèmes de qualité et à les répercuter dans les premières étapes du développement de produits.

L’IA chez Volkswagen a également optimisé la manière de structurer les programmes d’incitation et de renforcer le positionnement des différentes gammes de voitures sur le marché. En s’appuyant sur des téraoctets de données sur les ventes remontant à près de 20 ans, ce système peut limiter les aléas associés au lancement d’un modèle.

Là encore, les algorithmes d’IA soutiennent les experts humains au sein de l’entreprise et les concessionnaires dans la prise de décision.

Les véhicules étant de plus en plus connectés et réclamant davantage de données pour des technologies futures comme la conduite automatisée, le besoin de solutions d’IA va augmenter. En installant son centre d’intelligence artificielle à Détroit, Volkswagen souhaite attirer des chercheurs et des développeurs qui veulent façonner l’avenir de l’industrie automobile et des transports – potentiellement dans le monde entier.

« Nous sommes à Detroit pour une raison. Vous pouvez frapper à toutes les portes ici et il y aura quelqu’un avec un QI automobile élevé », affirme M. Weimer. « Il y a toute cette infrastructure et ce talent formidables ici, ainsi qu’une grande volonté de redéfinir l’industrie. Il n’y a pas d’autre endroit où vous pouvez trouver cela. »

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X