fbpx

CMAC publie ses données pour le quatrième trimestre de 2020

2021 Kia Sorento white
Kia a en fait vu les ventes de camions légers grimper au quatrième trimestre 2020 par rapport à la même période en 2019. PHOTO Kia

L’association des Constructeurs mondiaux d’automobiles du Canada (CMAC) fait la transition vers la nouvelle année en publiant les chiffres de ventes de ses membres pour le quatrième trimestre de 2020.

Avec les perturbations causées par la pandémie mondiale du COVID-19 en 2020, les constructeurs ont subi la fermeture des installations de production au premier et au deuxième trimestre, en plus de faire face à des pénuries de pièces. Le nouvel inventaire a donc considérablement diminué au cours de l’année.

À la fin de 2020, les ventes des membres de CMAC totalisaient 900 767 unités, soit une baisse de 21,4 % par rapport à 2019, qui avait vu 1 146 587 unités vendues.

David Adams, président de CMAC, affirme que ces chiffres de ventes sont proches des projections faites à la fin du printemps et au début de l’été. « Nous avons constaté une légère hausse en octobre et en novembre, mais nous avons depuis constaté de modestes baisses. »

Problèmes d’inventaire

Et bien qu’il affirme qu’une baisse d’environ 20 % était accueillie avec optimisme par plusieurs (étant donné les conditions du marché auxquelles l’industrie a été confrontée en 2020), les pénuries de stocks restent un problème permanent pour les constructeurs et les concessionnaires.

Dans ce contexte, il y a cependant quelques tendances intéressantes. Les ventes de camions légers, en pourcentage du marché global, ont continué de grimper en 2020 et au quatrième trimestre, les ventes de camions légers ont été plus du double de celles des voitures particulières (173 996 contre 63 630 unités respectivement).

Bien que la grande majorité des marques aient connu une baisse compréhensible des chiffres de vente au quatrième trimestre 2020 par rapport à la même période plus tôt, il y a eu quelques points forts. Parmi les marques à haut volume, Kia et Hyundai ont en fait gagné du terrain au quatrième trimestre 2020 par rapport à la même période un an plus tôt.

La demande de camions légers Kia a augmenté de 7,1 % avec 10 826 unités vendues au quatrième trimestre contre 9044 à la même période en 2019.

La marque sœur Hyundai a également enregistré des hausses modestes des ventes de camions légers de 0,6 % au cours de la même période.

Adams dit que bien qu’il s’agisse d’anomalies, elles indiquent que l’introduction de nouveaux produits de ces marques au cours de 2020, ainsi qu’une offre croissante de véhicules en provenance d’Asie (où les mesures de confinement ont entraîné une reprise plus rapide de la fabrication dans certaines régions) ont probablement aidé.

Optimisme

Au fur et à mesure que l’année 2021 avancera, David Adams prévoit un sentiment d’optimisme et un redressement des ventes, bien que cela dépendra en grande partie de l’efficacité avec laquelle les pénuries de stocks actuelles seront traitées et si nous serons réellement en mesure d’assister à une saison des ventes plus traditionnelles au printemps.

Il y a aussi la question de la demande de véhicules électriques (VÉ), surtout à partir de la seconde moitié de l’année. « Les constructeurs qui ont le produit le plus récent ou qui sont les plus innovants ont tendance à s’en tirer un peu mieux du côté des ventes et avec plus de constructeurs prévoyant introduire des véhicules électriques, il sera intéressant de voir si ces véhicules gagnent réellement le niveau d’acceptation par les consommateurs que leurs nombreux défenseurs prédisent.

 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X