fbpx

Plus d’un tiers des Canadiens admettent avoir utilisé leur téléphone au volant

Autosphere » Carrosserie » Plus d’un tiers des Canadiens admettent avoir utilisé leur téléphone au volant
Plus d'un tiers des Canadiens (37 %) ont admis avoir utilisé leur téléphone cellulaire au volant. Photo Adobe Stock

La conduite est une activité que la plupart d’entre nous pratiquent chaque jour ou chaque semaine. Il n’est donc pas étonnant que certains d’entre nous aient tendance à se sentir à l’aise en la pratiquant.

Pour déterminer à quel point les gens sont à l’aise au volant, le site australien de comparaison d’assurances automobiles Compare the Market a interrogé 1009 adultes canadiens sur leurs habitudes de conduite. Voici quelques données mises en évidence par Noémi Hadnagy de Compare the Market.

La recherche a révélé que plus d’un tiers des Canadiens (37 %) ont admis avoir utilisé leur téléphone cellulaire au volant. Parmi celles-ci, les personnes ont le plus souvent utilisé des applications de cartes et de navigation (65,1 %) ou des applications de textos/messagerie (56,3 %) lorsqu’elles étaient à la place du conducteur.

Photo Compare the Market

Les autres applications populaires que les Canadiens consultent régulièrement lorsqu’ils sont sur la route sont la musique (40,8 %), les médias sociaux (18,5 %) et les courriels (15 %).

Plus de la moitié des conducteurs canadiens (55,6 %) ont également déclaré manger au volant, tandis que plus des 2/5 (40,8 %) ont admis faire des excès de vitesse.

Et ce, bien que la distraction au volant soit une infraction illégale et passible d’une amende, qui inclut non seulement l’utilisation d’un téléphone cellulaire au volant, mais aussi des activités telles que manger ou boire, programmer un GPS ou régler la radio pendant que le véhicule roule.

L’enquête de Compare the Market a également révélé d’autres faits courants sur les conducteurs, notamment que plus d’un quart (25,5 %) envoient des textos ou lisent des messages, que 19,7 % conduisent sans ceinture de sécurité et que 15,3 % des personnes admettent avoir brûlé un feu rouge.

Photo Compare the Market

Les Canadiens s’en sortent bien par rapport aux Américains, où plus de la moitié (55,4 %) des personnes ont admis utiliser un téléphone cellulaire au volant, mais ils sont en retard sur les Australiens, où seulement 33,2 % ont déclaré utiliser un téléphone au volant.

Si vous souhaitez lire les résultats complets de la recherche sur les habitudes de conduite dangereuses, cliquez ici.

Photo Compare the Market

 

Catégories : Carrosserie, Communiqué de presse
Étiquettes : Sécurité

EMPLOIS

 
Boisvert Chevrolet Buick GMC
Représentant.e des ventes – véhicules neufs
 
  BLAINVILLE
  Temps plein
 
 
Chartrand Ford (Ventes) Inc.
Mécanicien.ne automobile d'expérience - spécialité moteur à essence et diesel
 
  LAVAL
  Temps plein
 
 
Grenier Volkswagen
Préposé.e à la livraison de véhicules
 
  MASCOUCHE
  Temps plein
 
 
Hamel Chevrolet Buick GMC Ltée
Directeur.rice commercial.e (« F&I ») - 2e et 3e chance au crédit
 
  MONTRÉAL
  Permanent
 
 
TROIS DIAMANTS AUTO
Conseiller.ère du parc auto
 
  MASCOUCHE
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES