fbpx

Outils d’analyse et de diagnostic

Autosphere » Carrosserie » Outils d’analyse et de diagnostic
ALLDATA Diagnostics. PHOTO ALLDATA

Un atelier de carrosserie moderne doit se donner les moyens de procéder à des analyses diagnostiques valables.

Avant d’entreprendre tout travail sur un véhicule, il faut procéder à une préanalyse des codes diagnostiques. Domenic Prochilo, vice-président de Simplicity Soins d’auto, affirme que l’analyse diagnostique est le meilleur moyen de détecter les problèmes cachés qui peuvent découler d’un accident. « De nos jours, dit-il, les témoins lumineux ne disent pas tout. » Cela est particulièrement vrai pour certains systèmes qui ne fournissent pas d’indication visuelle en cas de dysfonctionnement ou quand des codes d’erreur sont générés. C’est pourquoi, selon M. Prochilo, les ateliers devraient effectuer des diagnostics précis sur la carrosserie, une lecture des mesures en 3D du châssis et une analyse complète du système électrique. « Cette rigueur permettra à l’atelier de réduire son cycle de réparation et d’améliorer la qualité de son travail de même que sa profitabilité. »

Systèmes d’aide à la conduite (ADAS)

Depuis quelques années, les systèmes d’aide à la conduite (ou ADAS pour Advanced driver Assist Systems) ont un impact majeur sur les procédures de réparation après sinistre. Comme il en est question ailleurs dans cette parution, ces systèmes sont désormais beaucoup mieux intégrés avec les systèmes mécaniques, ce qui nécessite une interaction plus étroite et encore mieux coordonnée entre les carrossiers et les ateliers de mécanique, du moins pour les carrossiers qui confient les opérations mécaniques à des sous-traitants.

Par ailleurs, les progrès ultrarapides de la technologie forcent les carrossiers à se doter de « protocoles pour vérifier la validité des diagnostics », explique Johnny Kloeckes, président de six ateliers CARSTAR en Alberta : CARSTAR Edmonton Gateway, CARSTAR Edmonton South East, CARSTAR Ellerslie, CARSTAR Edmonton Mayfield, CARSTAR Leduc North et CARSTAR Express Edmonton South.s

M. Kloeckes soutient que cela devient de plus en plus crucial à mesure qu’évoluent les systèmes ADAS. « Nous avons utilisé différents logiciels pour la mécanique et l’estimation, différentes banques de procédures des constructeurs ainsi que divers outils de diagnostic, mais la clé du succès réside bien plus dans la façon de contrôler le processus de réparation. »

Il faut aussi prendre en compte les points communs et la sécurité. Nick Dominato, premier vice-président de Repairify, l’entreprise mère d’asTech, explique qu’avec l’ajout constant de dispositifs de sécurité comme les radars et les capteurs lidars, les ateliers doivent utiliser des outils différents pour effectuer un étalonnage précis. L’investissement peut être considérable, et c’est une des raisons invoquées pour demander une plus grande uniformité entre les équipements requis et les dispositifs des différents constructeurs.

Fonctionnalité

M. Dominato conseille aux ateliers qui se cherchent un outil d’analyse de bien vérifier que celui qu’ils choisissent est à jour et qu’il est doté de toutes les fonctionnalités recherchées. Il propose de se poser les questions suivantes : « L’outil est-il capable de diagnostiquer les dispositifs spécialisés dont sont dotés les modèles 2021 et 2022 ? Fonctionnera-t-il avec les modèles de Mercedes Benz ? Peut-il calibrer un capteur dans un pare-brise ou un capteur de poids situé dans un siège ? Peut-il accomplir tout ce qu’on aura besoin de lui faire accomplir ? » M. Dominato conseille aux gestionnaires d’ateliers de bien évaluer leurs besoins avant d’acheter un outil d’analyse. « Si, par exemple, un atelier n’effectue que des préanalyses et des postanalyses, il serait préférable qu’il retienne les services d’un sous-traitant qui maîtrise bien toutes les analyses à effectuer pour chaque modèle de véhicule. »

asTech Duo. PHOTO asTech

asTech Duo

Le nouveau Duo d’asTech permet aux clients de choisir entre deux types d’analyses : une analyse à distance conforme aux normes de l’ASE et de I-CAR, et une analyse sur place selon les normes des constructeurs. La solution Duo indique aussi les équipements ADAS pertinents à utiliser et les calibrations nécessaires selon l’estimation des travaux à faire, ce qui renseigne l’atelier dès le début du processus de réparation. Pour chaque rapport d’analyse à distance complète fourni par asTech, l’atelier a maintenant accès aux données générées par l’outil d’analyse par l’entremise du logiciel Duo, ce qui procure une grande tranquillité d’esprit et une grande transparence du même coup. Les clients d’asTech ont aussi accès aux rapports générés par l’outil d’analyse du constructeur par le biais de l’interface asTech Connect, une plateforme qui aide les ateliers à mieux gérer les tâches de diagnostic, l’accès aux rapports et bien plus.

ALLDATA Diagnostics

Grâce à cet outil, il est maintenant possible de transformer n’importe quelle tablette en un outil de diagnostic professionnel. C’est le seul outil bâti autour de la plateforme ALLDATA. À l’achat de cet analyseur, les ateliers de carrosserie ont un accès illimité aux préanalyses et postanalyses sans frais supplémentaires. Les mises à jour subséquentes du logiciel et de la base de données sont aussi incluses de même que le dispositif physique, Lqui est fourni avec l’abonnement, dont le prix reste raisonnable. Les carrossiers peuvent mieux se protéger et augmenter leur profitabilité en utilisant ALLDATA Diagnostics pour réaliser des pré- et postanalyses complètes exportables.

 

Catégories : Carrosserie, Éditorial
Étiquettes : , ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X