fbpx

Tire World : Ne pas faire les choses à moitié

Autosphere » Pneus » Tire World : Ne pas faire les choses à moitié
Un gros pneu minier trône à l'avant de Tire World à Brampton. Photo Tire World Inc.

L’énorme pneu minier qui se trouve dans la cour avant de Tire World à Brampton pourrait être une analogie de la façon dont Jeff Sumilas aborde son travail : il faut faire les choses en grand ou rentrer chez soi.

M. Sumilas, propriétaire et président de Tire World Inc. n’hésite pas à acheter un conteneur de 9000 pneus à la fois. « La plupart des magasins de détail ou des magasins franchisés ne le font pas, mais je prends le risque d’acheter des conteneurs de pneus », explique-t-il.

À 22 ans, M. Sumilas s’est lancé pour la première fois dans l’industrie du pneu. Deux ans plus tard, il a ouvert une vieille station-service abandonnée à Mississauga et l’a utilisée comme entrepôt pendant qu’il changeait les pneus à l’extérieur. Hazel McCallion, alors maire de Mississauga, avait d’autres intentions pour ce lieu et l’a chassé. « Le meilleur moment a été la publicité que j’ai reçue de la part des journaux locaux », s’amuse M. Sumilas.

Il a trouvé un autre atelier de 3000 mètres carrés et, en 2020, il en avait un de 15 000. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’il n’achète un autre bâtiment qui compte aujourd’hui 40 000 pieds carrés. « Le travail acharné et le volume », explique M. Sumilas. « C’est ainsi que j’ai créé mon entreprise. »

Complètement indépendant

Tire World vend et installe uniquement des pneus. « Nous ne faisons pas de réparations, seulement des installations, des équilibrages, des TPS, des jantes et des pneus, des ensembles de pneus d’hiver. »

Le magasin est totalement indépendant, il appartient à la famille et est géré par elle. La femme et la fille de M. Sumilas l’aident, notamment avec le système d’inventaire Lightspeed dans lequel il a investi l’année dernière. Auparavant, tout son inventaire se trouvait sur des feuilles de calcul Excel.

Au fil des ans, M. Sumilas a appris quels sont les pneus les plus populaires auprès de ses clients et garde en stock les dimensions les plus courantes. Malgré cela, ses grossistes livrent rapidement les pneus – « ils les livrent aussi vite que les pizzas ! » Beaucoup ne stockent plus rien comme avant, mais c’est là que M. Sumilas a un avantage. Il a des pneus en stock si un client en a besoin le jour même et à un prix décent. « On ne peut pas avoir toutes les UGS, mais on peut en avoir un nombre décent. »

Bien que les clients puissent faire leurs achats en ligne sur le site Web de Tire World, M. Sumilas accorde la priorité aux clients qui franchissent ses portes. Il ne prend pas de rendez-vous pour la même raison. En octobre et novembre, les téléphones sont mis en mode réponse automatique.

À cette époque de l’année, les files d’attente peuvent s’étendre sur toute la façade du bâtiment un samedi matin. Afin d’apaiser les entreprises voisines et de maintenir la paix, M. Sumilas a dû engager des agents de sécurité et des policiers en repos.

En novembre 2018, un agent de sécurité a été demandé pour cette file d’attente. Photo Tire World Inc.

Activité communautaire

Il admet qu’il ne fait pas beaucoup de publicité sur les médias sociaux, mais Tire World a été l’un des premiers magasins de pneus indépendants à faire de la publicité sur la chaîne de télévision locale CP24. M. Sumilas collabore depuis de nombreuses années avec des fabricants tels que Sailun et fait de la publicité coopérative avec eux. M. Sumilas a également fait de la publicité sur une chaîne de la CBC pour le hockey en punjabi, ce qui a eu beaucoup de succès.

Mais le meilleur était CP24, car beaucoup de ses concurrents diffusent cette chaîne de télévision dans leur salle d’attente pour que leurs clients puissent la regarder pendant que des travaux sont effectués sur leur véhicule. « Mon annonce apparaissait et ils se demandaient: qui l’avait invité? » M. Sumilas plaisante.

M. Sumilas est très actif au sein de la communauté et a fait des dons à l’hôpital de Brampton, à la Brampton Caledon Foundation, à des programmes scolaires de petits déjeuners et de déjeuners, ainsi qu’à Bereaved Families of Ontario (familles endeuillées de l’Ontario). « J’aime rendre à la communauté ce qu’elle m’a donné », note-t-il. « Beaucoup de gens le reconnaissent et je pense que c’est plus significatif que les médias sociaux. »

Son approche unique a certainement porté ses fruits. Aujourd’hui, il compte des clients fidèles de troisième et quatrième générations, qui lui disent que leurs grands-parents et même leurs arrière-grands-parents les ont recommandés à Tire World. « Les gens voient le nom et s’en souviennent dans les régions de Brampton, Peel et Halton. »

L’emplacement d’origine du magasin à Malton, en Ontario. Photo Tire World Inc.

Pénurie de main-d’œuvre

Actuellement, Tire World dispose de sept baies et d’une douzaine de techniciens. La majorité du personnel de M. Sumilas travaille avec lui depuis de nombreuses années. Son chef de service travaille avec lui depuis 21 ans, et d’autres depuis 10 et 8 ans. Il croit en la nécessité de bien traiter ses employés et de bien les payer. Alors que de nombreux magasins licencient en période de ralentissement, M. Sumilas maintient son personnel en activité. Il peut réduire leurs heures de travail en février ou en mars, mais ils peuvent toujours travailler 38 ou 40 heures par semaine.

Lorsque la saison est chargée, il peut s’avérer difficile de trouver des collaborateurs compétents. L’hiver dernier a été particulièrement difficile. « J’ai essayé différentes choses, même une agence pour l’emploi », admet M. Sumilas. À une époque, l’atelier traitait 150 à 180 voitures par jour sur une période de 10 heures. Mais cette année, le nombre de voitures par jour a été ramené à 120 en raison de la pénurie de main-d’œuvre.

La pénurie de pneus n’a que peu affecté M. Sumilas l’année dernière, lorsque les pneus sont devenus chers. Il pense que les gens travaillent encore à domicile et ne conduisent pas autant, ce qui les pousse à reporter l’achat de pneus. Les 9000 pneus d’hiver qu’il vient d’acheter resteront stockés jusqu’en octobre, mais ce n’est pas un problème. « C’était une offre que je ne pouvais pas refuser, j’ai plus de 40 000 mètres carrés. »

 

Catégories : Éditorial, Pneus
Étiquettes : Produit et service, Tire World

EMPLOIS

 
DESJARDINS FORD LTEE
Préposé.e à la livraison de véhicules
 
  MONTRÉAL
  Temps plein
 
 
MEGA KIA BROSSARD
Représentant.e en vente pour les véhicules neufs
 
  BROSSARD
  Permanent
 
 
MERCEDES-BENZ WEST-ISLAND
Contrôleur.e
 
  DOLLARD-DES-ORMEAUX
  Permanent
 
 
DESJARDINS FORD LTEE
Directeur.rice commercial.e (« F&I »)
 
  MONTRÉAL
  Permanent
 
 
Carrefour 40-640 Toyota
Contrôleur.e adjoint.e
 
  CHARLEMAGNE
  Permanent
 

ARTICLES POPULAIRES