fbpx

Un Top 5 et plusieurs tours en tête pour L-P Dumoulin au Canadian Tire Motorsport Park

Autosphere » Pneus » Un Top 5 et plusieurs tours en tête pour L-P Dumoulin au Canadian Tire Motorsport Park
La voiture #47 WeatherTech Canada | Groupe Bellemare. Photo Matthew Manor

La série NASCAR Pinty’s présentait ce week-end la deuxième des 14 épreuves de la saison 2023, sur le circuit routier du Canadian Tire Motorsport Park, à Bowmanville (nord-est de Toronto).

Sur ce circuit qui fait partie intégrante de l’histoire du sport automobile canadien et que la plupart des pilotes apprécient pour ses courbes ultra rapides, Louis-Philippe Dumoulin a renoué avec le Top 5 en plus de mener l’épreuve pendant plusieurs tours aux commandes de la voiture #47 WeatherTech Canada | Groupe Bellemare.

Si le résultat d’ensemble est positif et même très prometteur pour les prochaines épreuves sur circuit routier puisque la voiture préparée par Dumoulin compétition pour son pilote s’est révélée à la fois très rapide et fiable, le triple champion de la série aurait voulu un résultat encore meilleur.

« La voiture #47 WeatherTech Canada | Groupe Bellemare était parfaite. Notre stratégie pour nos arrêts ravitaillement et changement de pneus était également bonne. Il est certain que je me suis arrêté deux ou trois tours plus tard que nos rivaux directs pour la victoire. Ils ont sans doute parié sur des neutralisations pour économiser du carburant par la suite et ils ont eu la chance que ça soit le cas. De notre côté, nous avons voulu éviter toute mauvaise surprise en ravitaillant au tour prévu pour avoir assez de carburant pour rejoindre l’arrivée, peu importe qu’il y ait ou pas des drapeaux jaunes », confie Louis-Philippe.

La pluie et la brume ayant empêché les pilotes de disputer les essais et la qualification la veille, c’est de la septième place sur la grille de départ (sa position au championnat 2022) que Dumoulin a débuté la course. Il a rapidement grimpé en quatrième et effectué ses deux arrêts après l’interruption de la course (consécutive à un accident dans le peloton) aux 16e puis 30e tours.

Louis-Philippe semblait clairement en position de se battre pour la victoire avec des pneus en très bon état lors des 20 derniers tours. Un élément inédit est toutefois venu perturber la course : le système électronique de chronométrage ne fonctionnait plus depuis l’arrêt de l’épreuve au 12e tour. À chaque relance, une certaine confusion régnait donc pour savoir à quelle position les pilotes devaient s’élancer, compte-tenu des arrêts aux puits des uns et des autres. « Je pense bien être reparti quelques places en arrière d’où j’aurais dû me trouver à au moins une ou deux reprises, mais je suis vite remonté dans le peloton », souligne M. Dumoulin.

Malgré le temps perdu dans ces dépassements, Louis-Philippe pouvait légitimement ambitionner le podium lorsqu’un incident au 38e tour est venu compromettre son classement : « Je me suis porté à l’intérieur du 99 dans le virage 10. Peut-être ne m’a-t-il pas vu, je n’en sais rien mais chose certaine, il a heurté ma voiture en se rabattant à l’intérieur de la courbe et il est parti en tête-à-queue sur la piste. Cela m’a bloqué le passage pendant quelques secondes et deux autres pilotes m’ont dépassé », confie le pilote la voiture #47 WeatherTech Canada | Groupe Bellemare.

Malgré une voiture légèrement endommagée dans l’aventure, Dumoulin a réussi à regagner en quelques tours les positions perdues pour se retrouver dans les échappements du quatrième. Au passage de la ligne d’arrivée, c’est avec seulement trois dixièmes de seconde d’écart que l’on retrouve les deux pilotes. « C’est sûr que on aurait pu finir encore plus haut dans le classement que ce Top 5 mais l’accrochage avec le pilote de la voiture 99 au 38e des 51 tours a ruiné nos chances. C’est un incident bizarre mais ça peut arriver en course, pour nous l’essentiel est d’avoir ramené de très bons points de championnat », ajoute M. Dumoulin.

Les problèmes dus à l’absence de chronométrage en direct et l’incident du 38e tour ont définitivement été les éléments qui ont empêché Louis-Philippe de viser le podium : « On avait vraiment une voiture excellente, nos mécanos ont également super bien travaillé dans les puits. C’est un peu frustrant sur le moment même mais la saison est encore longue. Je constate qu’en deux courses, sur deux tracés très différents, nous avons été parmi les meilleurs à chaque fois ».

Désormais cinquième au championnat

Avec le Top 5 réalisé ce week-end, combiné au point boni marqué pour avoir mené la course, Louis-Philippe Dumoulin se retrouve désormais  cinquième au championnat des pilotes de la série NASCAR Pinty’s, à seulement six points de la deuxième place. Le prochain événement aura lieu au Québec, à l’Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction, le 10 juin.

 

Catégories : Communiqué de presse, Pneus
Étiquettes : Nascar

EMPLOIS

 
VOLKSWAGEN DES SOURCES
Directeur.rice commercial.e
 
  DORVAL
  Permanent
 
 
VOLKSWAGEN DES SOURCES
Conseiller.ère en vente de véhicules neufs
 
  DORVAL
  Permanent
 
 
Acura Laval
Directeur.rice du service
 
  LAVAL
  Temps plein
 
 
Hamel Honda
Directeur.trice aux renouvellements - St-Eustache
 
  SAINT-EUSTACHE
  Temps plein
 
 
Hyundai Valleyfield
Préposé.e à la livraison de véhicules - montage de dossiers / directeur.rice commercial.e en « back-up »
 
  SALABERRY-DE-VALLEYFIELD
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES