fbpx

Rouler électrique

Autosphere » Pneus » Rouler électrique
La nouvelle famille de pneus Hankook destinée aux véhicules électriques. PHOTO Hankook

La lente mais constante progression du véhicule électrique sur notre marché demande aux fabricants de pneus de répondre à de nouvelles contraintes.

La part du marché occupée par les véhicules électriques et hybrides (VÉ) reste encore marginale. Toutefois, les automobilistes qui optent pour cette nouvelle approche de mobilité sont sensibles à tout ce qui touche à l’autonomie de leur véhicule et au silence d’une motorisation électrique. Les fabricants de pneus s’empressent de répondre à ces attentes.

Par exemple, le fabricant de pneus Hankook lançait en mai le iON, sa première famille de pneus spécialement conçue pour les véhicules électriques haute performance. Le pneu Hankook Ventus iON A sera disponible en tant que pneu toutes saisons pour le marché nord-américain.

Des caractéristiques spécifiques

De plus, les nouveaux produits iON de Hankook sont spécifiquement conçus pour le couple élevé instantané produit par les puissants véhicules électriques. Un autre objectif de développement était de fabriquer des pneus qui rouleraient le plus silencieusement possible. Le Sound absorber de Hankook, combiné à la conception spécifique de la bande de roulement des produits iON de l’entreprise, réduit considérablement le bruit dans l’habitacle.

Les efforts de développement du fabricant Hankook s’inscrit évidemment sur une scène qui dépasse largement nos frontières. Pour une multinationale, les investissements en recherche et développement doivent se justifier sur un marché mondial.

Une demande à la hausse

Ainsi, selon les prévisions du service d’information IHS Markit, la part de marché mondial des ventes de véhicules électriques à batterie augmentera de 36,6 % par année, comparativement à leur part de marché actuelle de 6,4 %, pour atteindre 29,5 % d’ici 2028.

Autre fabricant du premier tiers, Pirelli annonçait en mars l’introduction sur le marché nord-américain de son premier pneu de remplacement conçu spécifiquement pour les véhicules électriques soit le P Zero All Season Plus avec le marquage Elect.

Ici aussi, l’autonomie et la réduction du bruit sont des facteurs qui ont été considérés par le fabricant italien. Sa faible résistance au roulement permet de réduire la consommation d’énergie et prolonger l’autonomie. Ce nouveau pneu présenterait une réduction de 15 % de la résistance au sol comparativement au P Zero All Season Plus conventionnel.

Pirelli s’est aussi attaqué à la réduction du bruit avec ce nouveau pneu en jouant sur les fréquences de son produit par le pneu tout en recouvrant l’intérieur d’un matériau absorbant pour augmenter le confort.

Finalement, la structure du pneu a été renforcée sachant qu’un véhicule électrique est plus lourd que son équivalent à essence.

Pirelli vient de lancer sa première mouture de pneus de remplacement pour véhicules électriques de performance. PHOTO Pirelli

Chez Continental des pneus spécifiquement conçus pour les VÉ sont en développement et devraient s’ajouter au catalogue sous peu. Entre-temps, nous explique Brittany Jenkins, spécialiste des communications et marketing pour le fabricant : « Nous ne proposons pas une seule gamme de pneus pour les véhicules électriques. Nous utilisons toutes les gammes pour trouver la meilleure solution. » Elle mentionne que les EcoContact 6 ContiSeal, PremiumContact 6 NFO, ContiSportContact 6TO ContiSilent et PremiumContact 6AO ContiSilent peuvent être avantageusement utilisés dans ces applications.

Des solutions conventionnelles

Il ne fait pas de doute que plusieurs automobilistes au volant d’un véhicule électrique optent pour des pneus conventionnels. La situation va graduellement changer, prédit Ugo Desgreniers, directeur de l’approvisionnement chez Distribution Stox. « Les véhicules électriques prennent de l’âge et devront subir un remplacement de pneus. En ce moment, pour les pneus spécifiquement conçus pour les véhicules électriques et hybrides, l’offre n’est pas complète. Avec la hausse de la demande, on voit que les fabricants du premier tiers proposent constamment du nouveau. Les autres fabricants vont suivre. D’après moi, d’ici cinq ans, le catalogue sera complet. »

M. Desgreniers considère qu’un des éléments qui vont mousser les ventes de cette famille de pneus sera l’adoption, par les constructeurs automobiles, de pneus pour VÉ en première monte. Souvent les consommateurs souhaitent avoir les mêmes pneus lors du remplacement. 

C’est par exemple le cas de Kia qui a opté pour les pneus à faible bruit de Kumho pour équiper ses EV6 en première monte. Les pneus toutes saisons Crugen HP71 et Ecsta PS71 ont un faible bruit de résonance grâce à la solution d’absorption du bruit du fabricant de pneus, baptisée K-Silent. Selon le manufacturier, les deux modèles offrent les caractéristiques requises pour les pneus dédiés aux véhicules électriques en ce qui concerne la faible résistance au roulement, la durabilité et le contrôle de la puissance motrice.

Ceci étant dit, le directeur de l’approvisionnement chez Distribution Stox voit encore beaucoup de pneus conventionnels sur des voitures électriques, mais constate que ces véhicules ont en effet leurs spécificités techniques. « Le facteur de poids est important, souligne-t-il. Un VÉ sera de 25 à 35 % plus lourd que son équivalent à essence. La préoccupation des utilisateurs relativement à l’autonomie supporte le choix de pneus dont l’indice de résistance est bas. Cette réduction de résistance avec le pavé va aussi contribuer à réduire le bruit perçu dans l’habitacle. »

Selon M. Desgreniers, rien n’indique pour le moment que les prix entre un pneu de qualité supérieure conventionnel et son équivalent pour VÉ afficheront un grand écart. À savoir si un pneu conçu spécifiquement pour ces véhicules de nouvelle technologie sera plus durable, ce sont les données à long terme qui pourront le confirmer.

Penser charge

Alexandre McCabe, conseiller aux opérations réseau chez Point S, mentionne que le phénomène des VÉ n’est pas un feu de paille. La demande va grimper tout comme l’offre des fabricants de pneus pour répondre aux particularités des véhicules électriques.

Il mentionne que plusieurs pneus répondent bien aux spécifications des véhicules même s’ils n’ont pas été conçus spécialement pour eux. « Il existe des pneus de qualité qui font parfaitement l’affaire en attendant une meilleure couverture en pneus VÉ. L’important pour moi est de s’assurer que la cote de charge du pneu sera équivalente ou supérieure à ce qui est demandé par le constructeur. »

 

Catégories : Éditorial, Pneus
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X