fbpx

Le parc municipal de Richelieu : Plus vert qu’hier, moins que demain

Autosphere » Parc » Le parc municipal de Richelieu : Plus vert qu’hier, moins que demain
« Représentants du Service des travaux publics posant fièrement devant les VÉ du parc municipal. » Photo Ville de Richelieu

La municipalité de Richelieu, en Montérégie, adopte une gestion de parc automobile aux intentions vert noble, une attitude qui fera certainement sourire dame Nature.

Un choc… électrique

Déjà orientée vers une approche plus écologique en matière de matériel roulant, en vertu de l’utilisation de deux Nissan LEAF, un modèle 2015 et un autre 2018, la Ville de Richelieu affiche d’autant plus ses couleurs en acquérant un Ford E-Transit 2022. Il s’agit d’une fourgonnette utilitaire électrique, à toit d’empattement moyen, composée d’une cloison avec porte, qui délimite l’espace cabine, et de crochets d’arrimage dans la zone de chargement. De plus, le véhicule comporte un revêtement de plancher antidérapant.

Claude Gauthier, Maire de la Ville de Richelieu. Photo Ville de Richelieu

« Ces caractéristiques de base sont idéales et propices au transport et à l’entreposage sécuritaire des équipements et des outils. Dotée d’un espace de chargement pouvant être aménagé avec des étagères, cette fourgonnette a une charge utile d’environ 4 000 lb », décrit Claude Gauthier, maire de la municipalité, qui renchérit en ajoutant que cette fourgonnette peut se transformer en génératrice mobile. « C’est un gros plus pour les situations d’urgence et pour recharger les outils de chantier, par exemple. »

D’entrée de jeu, le Service des travaux publics lorgnait du côté d’un véhicule offrant un espace de rangement vaste et sécuritaire pour faciliter le transport du matériel. En bout de ligne, le maire parle d’un véritable « atelier sur roues ».

« À la base, nous voulions un véhicule généreux en capacité de chargement et en facilité d’arrimage, avec accès à l’électricité à même le véhicule. Au moment de l’achat, le Ford E-Transit était le seul offert sur le marché qui répondait vraiment à nos besoins. »

Transition et technologie

Depuis 2015, année qui a vu son parc verdir un brin, la Ville de Richelieu appuie la cause de la lutte contre le changement climatique et prend très à cœur son rôle de meneur en matière de développement durable.
« Parmi les nombreux avantages de cette transition, le facteur coût d’entretien a influencé notre choix, vu l’économie considérable », admet le premier magistrat.

La rutilante fourgonnette Ford performera donc aux côtés d’une trentaine de véhicules municipaux, notamment des camions, de type dompeur et autres, des fourgonnettes à outils et à machineries, de même qu’un bateau motorisé servant principalement aux opérations des divers services. Et qui prend soin de tout ce précieux matériel?

« Le personnel du Service des travaux publics s’occupe des entretiens réguliers des véhicules. En ce qui concerne les réparations majeures ou de plus grande envergure, nous faisons appel à nos ateliers mécaniques locaux », explique M. Gauthier.

Au chapitre de la télémétrie, notre intervenant précise que, pour le moment, seul le nouveau venu en bénéficie. « Le Ford E-Transit possède un géolocalisateur intégré, soit une cartographie GPS sur écran tactile. »

En ce qui a trait au remarketing, étape servant à prolonger l’existence des véhicules ayant offert une première vie au service de la communauté, la Ville de Richelieu liquide ses effectifs suivant le Règlement de disposition des biens. Quant aux équipements spécialisés, ils trouvent preneur auprès d’un centre de disposition/recyclage de pièces d’autos.

« Les deux Nissan Leaf feront désormais équipe avec une fourgonnette Ford E-Transit 2022 utilitaire électrique. » Photo Ville de Richelieu

Virage vert, bis!

Souhaitant passer d’un vert pâle à un plus prononcé, la municipalité de Richelieu ne se limite pas qu’à intégrer à son parc des véhicules électriques. En partenariat avec le Circuit électrique, elle a installé plusieurs bornes de recharge près de quelques-uns de ses bâtiments. Une dégaine susceptible d’inciter les parcs avoisinants à lui emboîter le pas. Mais ce n’est pas tout, indique le maire.

« La Ville a aussi adopté une politique permettant aux employés qui possèdent un VÉ de charger gratuitement leur voiture lorsqu’ils sont au travail. Ce geste démontre la volonté de la municipalité d’exprimer son caractère écoresponsable tout en incitant ses employés et citoyens à réduire leur empreinte environnementale. »

À court terme, en suivant l’évolution de l’industrie, la Ville de Richelieu compte poursuivre sa transition vers l’électrique sur l’ensemble de son parc municipal, en plus d’ajouter des bornes de recharge à son arsenal.
« Dans un plus long terme, la municipalité favorisera le déplacement actif par l’amélioration en continu de son réseau de pistes cyclables et de pistes multifonctionnelles. Aussi, la Ville a plus récemment exécuté des travaux préparatoires en vue de l’arrivée d’un circuit local d’autobus qui desservira Richelieu (exo), et ce, dans le but de favoriser le transport collectif. »

À Richelieu, le vert symbolise vraiment la couleur de l’avenir…

 

Catégories : Éditorial, Parc
Étiquettes :

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

octobre

31julToute la journée06PROGRAMME DE LEADERSHIP CCAMUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

01sep9:00 am30mar(mar 30)1:00 pmCSMO-Auto: ESTIMATION DE DOMMAGES AUTOMOBILES

15sepToute la journée01décProgramme CCAM-NADA : CALENDRIER DES FORMATIONS

13oct5:00 pm7:00 pmInauguration officielle de son nouveau local de L’École de L’Automobile

21octToute la journée23Congrès AMVOQ 2022

28octToute la journéeLe Congrès de la CCPQ le 28 octobre à Québec

novembre

03nov12:00 pm6:00 pm43e congrès de l'APEEMQ

09nov1:30 pm2:30 pmWebinaire sur l’entreposage de batteries lithium-ionPrésenté par Propulsion Québec

16nov5:30 pm11:00 pmLa Corporation Mobilis célèbre son 100e anniversaire

X