fbpx

L’entretien préventif favorise le maintien des effectifs

Autosphere » Parc » L’entretien préventif favorise le maintien des effectifs
L’entretien préventif prolonge la vie des véhicules de parcs. Photo Pixabay

Le gestionnaire de parc qui mise sur la maintenance préventive des véhicules de parc maximise leur rendement et franchit un pas de plus vers leur longévité.

L’argent dicte la conduite

S’il existe plusieurs façons de rentabiliser l’investissement colossal que représente l’acquisition d’un parc automobile, l’entretien préventif occupe une place de choix en haut de la liste. Avec l’inflation subite engendrée par la pandémie et les lacunes d’approvisionnement en véhicules que vit le marché, toute entreprise soucieuse de prolonger la vie de son parc adoptera un programme de maintenance efficace allant au-devant des coups et… des coûts.

Luc Grenier, Directeur du parc automobile et des véhicules électriques, Mitsubishi Canada. Photo Mitsubishi Canada

« Dans un passé pas si lointain, les véhicules de parcs étaient remplacés plus souvent, mais aujourd’hui, l’entretien préventif fait partie intégrale des budgets et des opérations des parcs », convient Luc Grenier, directeur du parc automobile et des véhicules électriques chez Mitsubishi Canada.

Question de marteler davantage sur la notion d’argent, M. Grenier évoque une image que tous les joueurs du milieu connaissent. Une vérité qui pousse à travailler en amont afin d’éviter les pertes financières.

« Le véhicule de parc qui ne travaille pas parce qu’il est au service mécanique, et ce, peu importe la raison, coûte plus d’argent à la compagnie que d’en faire l’entretien préventif. »

Pour obtenir un maximum de succès en matière de maintenance, Luc Grenier recommande d’entretenir chaque véhicule rigoureusement selon les normes du fabricant.

« Ces techniciens sont formés pour le travail et utilisent des pièces d’origine. Les normes du manufacturier permettent un meilleur rendement du véhicule, spécialement pour les hybrides branchables et les véhicules électriques, dont l’entretien demande de suivre des normes spécifiques pour la sécurité du technicien », rappelle notre intervenant.

L’aspect humain aussi

Sasha Arasteh, directrice des services de mobilité chez Shell Fleet Solutions pour l’Amérique, abonde dans le même sens. Elle souligne l’accroissement de la productivité et les économies réalisables grâce à un plan d’entretien soutenu, qui permet d’éviter les réparations coûteuses et impromptues. À cette théorie, elle greffe celle de l’importance de l’être humain.

Sasha Arasteh, Directrice des services de mobilité, Shell Fleet Solutions pour l’Amérique. Photo Shell Fleet Solutions

« L’entretien préventif favorise la sécurité des conducteurs. Un bon programme permet de s’assurer que vos véhicules ne tomberont pas en panne et ne mettront pas en danger les conducteurs ou d’autres personnes sur la route. »

Mme Arasteh enchaîne en parlant d’une approche rationalisée de la gestion de parc qui permet aux entreprises de contrôler et de tenir à jour l’entretien de routine à partir d’un tableau de bord mobile ou de bureau.

« Shell Fleet Maintenance Hub vous permet de programmer de manière proactive l’entretien préventif, d’approuver ou de refuser les travaux, et de définir les autorisations et les rôles des utilisateurs afin de rationaliser le processus de service du parc automobile. Pour que le gestionnaire connaisse les besoins ponctuels d’entretien du véhicule, cette plateforme fournit des notifications d’entretien suggéré par les équipementiers. »

En terminant, Sasha Arasteh spécifie que ce genre de plateforme contribue à réduire le stress lié à la gestion des parcs automobiles de toute taille.

« Notre tableau de bord intégré et automatisé vous donne une vue précise des données de votre parc, ce qui vous évite des heures de saisie manuelle des données et réduit le risque d’erreur humaine. »

La clé : la communication

Notre troisième spécialiste, Hussain Dhanani, directeur des ventes et directeur régional chez Foss National Leasing pour l’Ouest du Canada, stipule que le contexte actuel, qui force les entreprises à conserver leurs véhicules plus longtemps, augmente nécessairement les coûts reliés à la maintenance globale. Pour que le parc fonctionne à plein régime, il suggère la communication.

Hussain Dhanani, Directeur des ventes et directeur régional, Foss National Leasing, Western Canada. Photo Foss National Leasing

« Un bon programme d’entretien préventif commence par la communication. Les conducteurs doivent savoir quand leurs véhicules feront l’objet d’un entretien de routine et les gestionnaires de parc doivent être alertés lorsqu’un conducteur est en retard dans l’exécution de l’entretien préventif. »

À cet effet, M. Dhanani propose d’employer un outil de notification automatique « qui avertit les conducteurs lorsqu’il est temps de procéder à leur entretien préventif et qui va même jusqu’à les mettre en relation avec un fournisseur agréé près de chez eux pour fixer un rendez-vous ».

Pour alléger le travail du gestionnaire, le marché dispose de solutions numériques, notamment un tableau de bord général qui signale l’identité des véhicules mûrs pour un entretien.

« Les dispositifs télématiques sont plus courants dans les véhicules de parc, car les entreprises font un effort supplémentaire pour assurer la sécurité des conducteurs. Ces dispositifs sont d’excellents outils pour avertir toutes les parties qu’un véhicule doit faire l’objet d’une maintenance préventive », conclut M. Dhanani.

 

Catégories : Éditorial, Parc
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X