fbpx

Parkland prévoit construire le plus grand complexe de diesel renouvelable de la Colombie-Britannique

Autosphere » Parc » Parkland prévoit construire le plus grand complexe de diesel renouvelable de la Colombie-Britannique
Les carburants renouvelables produits dans le cadre de ces plans auront une intensité de carbone égale à un huitième de celle des carburants classiques. PHOTO Happyphotons / Adobe Stock

Parkland Corporation a annoncé son intention d’augmenter la production de carburant renouvelable à sa raffinerie de Burnaby, en Colombie-Britannique.

L’effet environnemental des carburants renouvelables produits équivaudra au retrait permanent d’environ 700 000, soit 25 %, des véhicules de tourisme sur les routes de la Colombie-Britannique.

Il s’agit de l’une des nombreuses mesures prises par l’entreprise pour faire progresser sa stratégie de décarbonisation commerciale et fournir à ses clients un portefeuille de produits et de services à faible teneur en carbone pour les aider à atteindre leurs objectifs en la matière. Les plans comprennent :

  • l’augmentation des volumes de co-traitement existants à environ 5500 barils par jour, et
  • la construction d’un complexe autonome de diesel renouvelable, au sein de la raffinerie de Burnaby, capable de produire environ 6500 barils par jour de diesel renouvelable.

Les carburants renouvelables produits dans le cadre de ces plans auront une intensité de carbone égale à un huitième de celle des carburants classiques. Ils réduiront les émissions de gaz à effet de serre connexes d’environ 2 mégatonnes par an. De plus, Parkland conçoit le complexe autonome de diesel renouvelable pour s’assurer qu’il n’augmente pas les émissions de la raffinerie de Burnaby. Cette annonce fait suite à une collaboration avec le gouvernement de la Colombie-Britannique et soutient l’ambition du gouvernement d’atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050.

Investissements

Parkland estime actuellement que ces projets nécessiteront un investissement d’environ 600 millions de dollars, la majorité des investissements devant être déployés en 2024 et 2025. Parkland a reçu un soutien du gouvernement de la Colombie-Britannique pour plus de 40 % des coûts du projet sous la forme de crédits de conformité à la norme sur les carburants à faible teneur en carbone de la Colombie-Britannique.

« Je félicite le gouvernement de la Colombie-Britannique pour sa vision et son soutien à ces projets novateurs », a déclaré Bob Espey, président et chef de la direction. « Cette annonce fait progresser notre stratégie de décarbonisation et notre engagement à fournir aux clients des choix à faible teneur en carbone qui les aident à atteindre leurs objectifs environnementaux. Les carburants renouvelables jouent un rôle essentiel dans les ambitions climatiques du Canada en permettant aux clients de réduire leur empreinte carbone en utilisant leur véhicule actuel. »

« Les plans de Parkland visant à accroître les capacités de notre province en matière de carburants renouvelables soutiennent nos objectifs de Clean BC, a déclaré l’Honorable Bruce Ralston, ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Innovation à faible teneur en carbone. « C’est un grand pas en avant dans notre transition vers une économie à plus faible émission de carbone. Nous pouvons être fiers d’exploiter l’expertise technique et l’infrastructure de Parkland pour réduire l’impact environnemental de nos transports. Si l’on ajoute à cela les autres sources d’énergie renouvelable de la Colombie-Britannique et les efforts déployés pour électrifier le parc de véhicules de tourisme, nous continuons à fixer la barre pour le Canada. »

Ces plans auront un impact positif sur l’emploi en Colombie-Britannique et devraient permettre de créer directement jusqu’à 1000 emplois de haute qualité, à caractère familial, pendant la phase de construction. Après la consultation des parties prenantes, Parkland a pour objectif de prendre une décision finale d’investissement au cours du second semestre 2023, la production devant commencer en 2026. Ils évaluent aussi actuellement la faisabilité et la disponibilité d’un soutien financier pour produire du carburant aviation durable (« SAF ») dans le cadre de ces plans, afin de soutenir la décarbonisation du secteur de l’aviation au Canada.

 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X