fbpx

Le Volvo XC40 Recharge : Électrifie le futur

Volvo XC40
Très proche de son homologue XC40 conventionnel, la version Recharge VÉB se distingue par la suppression de la calandre et par des roues spécialement conçues. PHOTO Huw Evans

Avec tout le brouhaha qui entoure actuellement les véhicules électriques à batterie (VÉB), il peut parfois sembler difficile de différencier la médiatisation de la réalité.

Il est vrai que Tesla semble occuper le devant de la scène avec sa machine publicitaire à plein régime, il ne faut pas non plus négliger les progrès réalisés par les constructeurs automobiles « traditionnels » dans le domaine des batteries électriques.

L’un des plus progressistes est Volvo. En mars, le PDG Hakan Samuelson a annoncé que d’ici 2025, la marque suédoise haut de gamme prévoyait que l’ensemble de son portefeuille de produits serait composé de véhicules électriques à batterie, l’objectif étant d’atteindre 100 % d’ici 2030.

Il s’agit d’un objectif ambitieux, mais compte tenu de la position de Volvo en tant que joueur de niche dans le segment haut de gamme, avec un historique d’initiatives progressistes en matière de sécurité et d’environnement, cela semble à ce stade une démarche logique.

Inspiré d’un modèle classique

Le XC 40 Recharge P8 est le premier pas de Volvo dans le domaine des véhicules entièrement électriques à batterie. Contrairement à Tesla, Volvo a judicieusement choisi de commencer son voyage VÉB en créant un modèle sur la base d’une offre conventionnelle à moteur à essence, en l’occurrence le véhicule utilitaire XC40 classique.

De l’extérieur, le XC40 Recharge P8 ressemble à son homologue multisegment ordinaire, mais dispose de quelques traits distinctifs. Pour commencer, il présente des emblèmes d’identification uniques et des options de couleurs extérieures telles que le vert sauge (comme notre véhicule d’essai), ainsi que des options de roues/pneus de 19 et 20 pouces au style unique.

Le vert sauge est une couleur unique, disponible uniquement sur le XC40 Recharge. PHOTO Huw Evans

Le plus remarquable est sans doute cette absence de calandre avant, car aucun refroidissement n’est nécessaire parce que sous ce capot ciselé ne se trouve pas un moteur, mais un coffre avant (ou frunk).

Ensuite, l’architecture modulaire compacte (AMC) qui sous-tend la famille XC40 a été largement modifiée pour accueillir le groupe motopropulseur tout électrique. Ainsi, la structure de collision frontale a été renforcée et le bloc-batterie lithium-ion de 78 kW, situé le long du plancher, est protégé par une cage de sécurité en aluminium extrudé intégrée au cœur de la structure monocoque du véhicule, ce qui signifie qu’en cas de collision grave, il est conçu pour rester totalement intact, tout en offrant une protection maximale aux occupants du XC40 Recharge.

L’absence de moteur se traduit par un volume supplémentaire de 21 litres (0,7 pi3) pour les bagages à l’avant, ce qui est une caractéristique bienvenue, surtout pour les familles. Au total, le volume de chargement (avec les sièges de la deuxième rangée rabattus) est considérable : 1 328 litres (46,9 pieds cubes).

La structure avant repensée offre une solide protection contre les collisions et un « petit coffre » de rangement supplémentaire. PHOTO Huw

Un sentiment de familiarité

Conformément à la tradition de la marque, l’habitacle est spacieux, bien aménagé et bénéficie d’une bonne ergonomie, avec des commandes à portée de main et une impression de qualité supérieure, sans tomber dans L’ostentatoire. Au premier coup d’œil, s’installer derrière le volant donne l’impression de s’installer dans n’importe quel véhicule utilitaire classique.

Pour ceux qui n’ont jamais conduit un véhicule électrique à batterie auparavant, deux choses sautent aux yeux. Premièrement, le fait que d’appuyer sur le bouton de démarrage ne révèle aucun bruit, l’expérience s’apparente plutôt à la mise sous tension de votre smartphone ou de votre tablette.

Deuxièmement, le levier de vitesse électronique sur la console centrale est un peu difficile à manier au début, mais avec un peu de pratique, on s’y habitue rapidement. Grâce au freinage par régénération, à faible vitesse, le XC40 Recharge donne l’impression que quelqu’un a laissé le frein à main en place et ne nécessite qu’une intervention minimale sur la pédale de gauche lorsqu’il s’agit de négocier le trafic urbain.

L’habitacle spacieux, les matériaux haut de gamme et la bonne ergonomie sont les bienvenus pour un VÉB. PHOTO Huw Evans

Appuyez sur l’accélérateur et le couple instantané des moteurs électriques avant et à l’arrière vous cloue à votre siège. Cela rappelle les voitures de sport à gros cylindres et au couple monstrueux, mais sans le grondement d’un gros V8, juste le silence et aucune émission d’échappement lorsque le XC40 Recharge accélère rapidement.

Avec l’équivalent de 402 chevaux sous le plancher (et, plus important encore, un couple de 486 lb-pi (disponible à zéro régime, rien de moins), le XC40 offre une bonne dose d’accélération, avec un temps de 0 à 96 km/h (0-60 mph) de seulement 4,7 secondes, malgré le poids à vide substantiel de 2 150 kg (4 7741 lb) du crossover.

Tous les modèles XC40 Recharge vendus au Canada sont offerts en configuration AWD seulement, et dans les conditions routières de la fin de l’hiver et du début du printemps, malgré l’empreinte relativement large des roues et des pneus de 20 pouces en option. La traction est plus qu’ample lorsque vous en avez besoin, qu’il s’agisse d’une chaussée sèche ou d’une chaussée glissante.

Avantages intéressants

Pour les déplacements quotidiens, la transmission électrique offre des avantages notables. L’accélération instantanée permet de s’insérer sans effort dans le trafic autoroutier et, à vitesse d’autoroute, le XC40 Recharge est solide et stable, inspirant une réelle confiance au conducteur.

Alors que les lois de la physique font que la plupart des crossovers sont essentiellement des voitures de tourisme plus grandes, plus lentes et peu gracieuses, le XC40 Recharge tient mieux la route que la plupart des autres véhicules, en particulier dans le domaine de la maniabilité.

Nous avons trouvé quelques sections sinueuses de route à deux voies, parsemées de crêtes et de virages serrés. C’est là que les avantages de la batterie surbaissée et des moteurs électriques avant et arrière se sont vraiment fait sentir. Le XC40 Recharge prend des virages bien plus serrés et plus sûrs qu’un véhicule de cette taille et de cette stature ne pourrait le faire (du moins avec un groupe motopropulseur conventionnel).

Bien que la conduite sportive ne soit pas la principale motivation d’achat du public cible du XC40 Recharge, il est agréable de constater qu’à chaque fois que l’on se glisse derrière le volant, il y a un peu plus d’excitation que dans le cas d’un véhicule familial de banlieue moyen et banal.

L’une des principales raisons pour lesquelles le public cible envisagera probablement le XC40 Recharge est le système d’exploitation Google Android Auto, le premier du genre installé dans une Volvo.

Non seulement ce système offre des fonctions d’info-divertissement faciles, et assez intuitives, notamment Google Maps, Google Assistant et le Google Play Store, mais grâce à un partenariat avec ChargePoint, le système d’exploitation du véhicule intègre également une application embarquée ChargePoint.

L’objectif est de dissiper toute inquiétude quant à l’autonomie du véhicule en permettant au système d’exploitation Android Auto de Google de rechercher activement des stations de recharge et d’établir un itinéraire pour s’y rendre, ainsi que des options pour payer et commencer à recharger le véhicule.

L’application a été développée conjointement par Volvo Car Technology dans la Silicon Valley et ChargePoint et permet aux conducteurs du XC40 Recharge d’accéder à la plupart des 100 000 emplacements existants de ChargePoint en Amérique du Nord.

En plus, ChargePoint a développé des intégrations d’itinérance active avec d’autres réseaux de recharge, ce qui permettra aux clients de Volvo d’accéder à plus de 80 % des stations de recharge publiques CA et CC existant actuellement au Canada et aux États-Unis.

Points à considérer

Malgré la grande visibilité médiatique dont jouissent actuellement les véhicules électriques à batterie comme le XC40 Recharge P8 sur le marché, l’angoisse de l’autonomie reste un enjeu très réel pour les acheteurs, qu’il s’agisse de particuliers ou de parcs automobiles.

Dans le cas du XC 40 Recharge P8, le fait que la prise de recharge soit située au même endroit que le réservoir de carburant sur le modèle régulier donne un sentiment de familiarité lorsqu’il s’agit de se brancher et de démarrer, mais s’il y avait un défaut à relever, il s’agit du fait que l’énergie de la batterie du véhicule s’épuise assez rapidement une fois sur la route.

Lors de nos observations de conduite, nous avons vu la charge de la batterie diminuer de plus de 20 % en moins d’une heure de conduite régulière en ville ou en banlieue). Ainsi, même si Volvo annonce une autonomie de 335 km sur la base des estimations de l’EPA, en conduite réelle, posséder l’un de ces véhicules nécessitera de planifier le temps que vous passerez sur la route, les itinéraires que vous prévoyez d’emprunter et, bien sûr, le moment et le lieu de la recharge.

Si l’on tient compte du fait que même un chargeur rapide à courant continu nécessite un minimum de 40 minutes (et que la charge à courant alternatif prend environ huit heures), c’est un critère que les acheteurs doivent prendre en compte lorsqu’ils envisagent d’acheter la XC40 Recharge.

Verdict

Bien qu’il soit encore difficile de dire comment le marché des véhicules électriques à batterie évoluera et quand ces véhicules deviendront suffisamment pratiques pour être adoptés par la majorité des entreprises et de la population.

Bien qu’il soit encore difficile de dire comment le marché des véhicules électriques à batterie évoluera, et quand ces véhicules deviendront suffisamment pratiques pour être adoptés par la majorité des entreprises et de la population.

Pour les adeptes précoces et les conducteurs qui sont conscients des avantages de l’utilisation des VÉB, il ne fait aucun doute que parmi les offres actuelles, le Volvo XC40 Recharge représentent l’une des plus prometteuses.

SPÉCIFIQUATIONS
  • Véhicule 2022 Volvo XC40 Recharge P8
  • Prix tel que testé 64 950 dollars.
  • Transmission (telle que testée) Batterie lithium-ion de 78 kW, deux moteurs électriques synchrones à aimant permanent (avant/arrière)
  • Puissance/Couple 150 kW/204 ch / 243 lb. ft. de couple par moteur
  • Économie de carburant Autonomie 335 km (estimation)
  • Caractéristiques remarquables / Caractéristiques de vente importantes Accélération vive, bonne traction, stabilité, émissions nulles, fonction intégrée de l’application de recharge ChargePoint.
  • Principaux concurrents (3 premiers) Ford Mustang Mach-e, Tesla Model Y
Catégories : Éditorial, Parc
Étiquettes : , , , ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X