fbpx

Réduire vos dépenses

pandemic, oil futures, telematics, OEM, maintenance
Certaines organisations peuvent vouloir tirer profit d'un carburant bon marché et couvrir leur achat à long terme. PHOTO Shutterstock

Une politique forte est la base de toute stratégie en matière de carburant.

Grâce à la pandémie, le carburant est bon marché. Et il est probable que cela restera ainsi pendant un certain temps.

Cela devrait-il avoir un impact sur les stratégies en matière de carburant pour les parcs? Selon Tony Piscopo, directeur de la gestion mondiale des produits chez ARI, si vous devez certainement être conscient de l’impact de la pandémie, celle-ci ne devrait pas modifier de manière significative une stratégie solide en matière de carburant.

«Le carburant est un chiffre énorme du point de vue des dépenses», dit-il. «Les meilleurs parcs ont généralement une stratégie globale en place, même lorsque le carburant est bon marché, lorsqu’il est cher et lorsqu’il se situe entre les deux.»

Certaines entreprises ont été plus fortement touchées par la pandémie que d’autres. Mais d’autres, comme les services de livraison, ont été touchées de manière positive. Dans les deux cas, selon une politique du carburant rigoureuse, qui est autorisé à utiliser le véhicule ? Combien de temps peut-on laisser tourner le moteur au ralenti ? Ces deux questions sont nécéssaires.

Et bien que l’on ne puisse s’attendre à ce que personne ne se prépare à une pandémie de cette ampleur, il se peut que ce soit le moment où les lacunes de votre stratégie en matière de carburant remontent à la surface.

«Cela pourrait être l’occasion de réexaminer ce que vous faites et de reculer de quelques pas», explique M. Piscopo. «Si vos processus actuels sont stressés et qu’ils ont révélé certaines faiblesses, c’est une bonne occasion de combler ces lacunes.»

Redimensionnement des parcs

Certaines organisations peuvent vouloir profiter du carburant bon marché et couvrir leur achat à long terme. Toutefois, cette stratégie fonctionne généralement mieux si votre parc de véhicules dispose d’une installation de carburant sur place qui vous permet d’acheter du carburant en gros.

«La grande majorité des parcs de véhicules achètent le carburant dans des points de vente traditionnels, il est donc difficile de couvrir vos coûts de carburant à moins d’explorer des opportunités de niche telles que l’investissement dans des contrats à terme sur le pétrole», note M. Piscopo.

De nombreuses entreprises essaient de contrôler les coûts, soit parce qu’elles ont des difficultés, soit parce qu’elles essaient de se stabiliser. Elles peuvent vouloir adapter leurs parcs de véhicules, se débarrasser de ceux qui sont en stationnement ou sous-utilisés.

«Cela peut permettre de réduire les coûts de carburant ainsi que d’autres coûts d’exploitation tels que les dépenses d’entretien», explique M. Piscopo.

Les parcs doivent avoir une vision globale non seulement de leur parc automobile mais aussi de leur activité. «Vous ne voulez pas prendre de décisions irréfléchies ou procéder à des ajustements drastiques, mais être conscient de la réalité et analyser le rôle de la flotte dans votre entreprise», explique M. Piscopo.

«De quelle manière le parc  soutient-il votre entreprise ? Comment génère-t-il des revenus ? Il est important de ne pas le parc sans aucune gestion.»

Tony Piscopo, Directeur de la gestion globale des produits, ARI. PHOTO Gracieuseté ARI

Réévaluer la stratégie

Mais face à tant d’incertitudes, il peut être judicieux d’agir en réévaluant fréquemment votre stratégie pour vous assurer que vous êtes bien placé pour surmonter les difficultés à court terme sans entraver votre redressement à long terme.

«En ce moment, vous devriez évaluer votre carburant et la stratégie globale de votre parc automobile de manière assez régulière», déclare M. Piscopo.

«Le meilleur conseil que je puisse donner aux opérateurs de flotte est de rester agiles ; de s’adapter en fonction des défis – ou des opportunités – qui peuvent se présenter, mais de ne pas réagir de manière excessive (positivement ou négativement).»

«Mais si vous n’avez pas de politique en matière de carburant, si vous ne gérez pas qui utilise vos véhicules, où ils les utilisent, si vous ne gérez pas vos conducteurs et leur comportement, vous ne gérez pas efficacement votre flotte et vous ne contrôlez pas vos dépenses.»

Une bonne stratégie globale en matière de carburant sera bénéfique pour votre parc automobile, que l’activité soit faible ou élevée.

Elle doit adopter une approche globale, inclure l’achat et la spécification des véhicules pour tenir compte de l’économie de carburant et de l’impact environnemental, ainsi que les bons outils pour gérer ces transactions.

Des circonstances uniques

Et puis, il y a les conseils pratiques du gouvernement pour économiser le carburant.

«Il est toujours judicieux de réduire le temps de marche au ralenti, de s’assurer que les pneus sont à la bonne pression, de ne pas porter de poids inutile, de réduire la résistance, de ne pas conduire à grande vitesse», explique Glenn Provan, analyste de rapports et consultant chez Foss National Leasing. «Adopter ces mesures-là peut toujours aider à réduire les dépenses de carburant.»

La pandémie a engendré un ensemble de circonstances uniques. «Les gens ne conduisaient pas autant, mais cela est en train de changer», dit Provan.

La consommation de carburant a chuté de façon spectaculaire au cours des trois derniers mois, depuis que les gens travaillent à domicile.

Les entreprises comprennent que les kilomètres parcourus au cours des trois ou quatre derniers mois ont probablement été beaucoup plus élevés pour des raisons personnelles. Dans l’ensemble, les trajets ont été réduits, de sorte que les véhicules ne subissent pas autant de kilométrage ou d’usure.

Avant ou après l’enquête, la télématique peut aider à modifier le comportement des conducteurs.

«Elle va bien au-delà de la simple fourniture de relevés d’odomètre, elle peut vous dire combien de carburant il y a dans un réservoir», explique M. Provan.

«Elle vous permet de recueillir des données et d’élaborer un plan réel que vous pouvez faire respecter. Si un conducteur ne respecte pas la politique, vous avez les données pour le prouver.»

Lorsque les conducteurs savent que leur comportement est surveillé, cela peut avoir un impact significatif sur des activités comme la réduction des temps d’arrêt.

«La technologie pour fournir la télématique est de moins en moins chère, et certains équipementiers ajoutent des dispositifs télématiques au niveau de l’usine», explique M. Provan.

«Vous pouvez comparer les données avec celles de vos transactions de carburant pour lier un véhicule à une transaction, afin de vous assurer que ces achats sont légitimes.»

En bref, la télématique peut aider une flotte à analyser la manière dont elle utilise son carburant et à identifier les endroits où elle n’utilise pas ses véhicules aussi efficacement qu’elle le pourrait.

«De nombreux résultats positifs seront obtenus, non seulement en réduisant la consommation de carburant, mais aussi les coûts d’entretien et les différents aspects de la vie des véhicules.»

«Elle vous permet de recueillir des données et d’élaborer un plan réel que vous pouvez faire respecter. Si un conducteur ne respecte pas la politique, vous avez les données pour le prouver.»

Lorsque les conducteurs savent que leur comportement est surveillé, cela peut avoir un impact significatif sur des activités comme la réduction des temps d’arrêt.

«La technologie pour fournir la télématique est de moins en moins chère, et certains constructeurs ajoutent des dispositifs télématiques au niveau de l’usine», explique M. Provan.

«Vous pouvez comparer les données avec celles de vos transactions de carburant pour lier un véhicule à une transaction, afin de vous assurer que ces achats sont légitimes.»

En conclusion, la télématique peut aider un parc à analyser la manière dont il gère l’utilisation du carburant et à identifier les endroits où il n’utilise pas ses véhicules aussi efficacement qu’il le pourrait.

«De nombreux résultats positifs seront obtenus, non seulement en réduisant la consommation de carburant, mais aussi les coûts d’entretien et les différents aspects de la vie des véhicules.»

Catégories : Éditorial, Parc
Étiquettes :

Articles populaires

Nos partenaires

Menu
X