fbpx

Choisir, remplacer et programmer une batterie automobile

Autosphere » Mécanique » Choisir, remplacer et programmer une batterie automobile
Avant le remplacement d’une batterie, sa vérification et celle de tout le système de charge sont incontournables. Photo ShutterStock

Remplacer une batterie en fin de vie semble d’une grande simplicité. Toutefois, l’opération demande une grande rigueur pour éviter les mauvaises surprises.

Nicolas Vallières. Photo NAPA Pièces d’auto

Les spécifications des constructeurs en matière de batterie ont évolué au fil des ans, un peu à l’instar des huiles moteur. Finie l’époque où le remplacement d’une batterie 12 volts ne nécessitait que de retirer un support, libérer deux bornes et installer la première batterie dont les dimensions correspondaient au compartiment.

Cette époque est révolue, car les véhicules demandent des batteries spécifiques pour fonctionner et un mauvais choix peut entraîner des problèmes pour le client qui ne l’oubliera pas de sitôt.

« Vous savez, bien des batteries qui ont subi les effets de la pandémie n’ont pas été remplacées », souligne d’entrée de jeu Nicolas Vallières, chef de marché sénior chez NAPA Pièces d’auto.

« La nécessité de remplacer la batterie est une question d’âge, mais aussi un facteur d’utilisation. Outre les voitures qui sont restées peu utilisées durant la pandémie, toutes celles qui ne parcourent que de sporadiques déplacements sur de courtes distances pourraient aussi démontrer une fatigue précoce de la batterie. »Selon lui, avant même qu’apparaissent des signes avant-coureurs de faiblesse, les ateliers devraient mettre en place un protocole systématique de vérification de la batterie.

« Pourquoi ne pas prendre quelques minutes à chaque vidange d’huile pour en vérifier la condition avec un outil spécialisé ? demande l’expert. Le client peut indiquer des signes avant-coureurs d’usure de la batterie, notamment des difficultés au démarrage ou la perte de certains accessoires. Mais une analyse du système électrique va peut-être dévoiler des codes d’anomalie sur ces batteries très sollicitées pas seulement au démarrage, mais aussi par les besoins en énergie de tous les accessoires de confort et de sécurité que nous retrouvons sur les véhicules modernes. »

(gauche) Une qualité supérieure de batterie, même conventionnelle, garantit un usage prolongé couvert par une meilleure garantie | (droite) Les batteries de technologie AGM ont démontré leur supériorité dans les véhicules qui peuvent les accepter. Photos NAPA Pièces d’auto

Certains véhicules vont simplement désactiver des accessoires énergivores si la batterie n’est plus en mesure de répondre à la demande, sans que rien n’illumine dans le tableau de bord.

En règle générale, M. Vallières recommande une attention toute particulière sur les batteries atteignant les cinq ans d’âge.

Billy Thomas. Photo Bumper to Bumper

« Il n’y a plus de saison pour éprouver des problèmes avec une batterie, ajoute Billy Thomas, spécialiste de la formation chez Bumper to Bumper. On pense à nos hivers rigoureux, toutefois, la batterie est fortement éprouvée par les chaleurs de l’été aussi. » À l’instar de son collègue, il observe que les accessoires sont gourmands en énergie et que l’état de santé de la batterie doit figurer au sommet des pièces à vérifier sur les véhicules du client.

« Rien de pire pour la confiance d’un consommateur qu’une voiture qui refuse de démarrer par un froid matin d’hiver le lendemain d’une visite à l’atelier de son quartier illustre M. Thomas.

Selon lui, une vérification complète du système de charge va permettre non seulement de voir la condition de la batterie, mais aussi celle de l’alternateur et du démarreur. On pourra aussi identifier les pertes de voltage découlant d’un problème de câblage par exemple. Des bornes corrodées ou des câbles mal serrés peuvent provoquer divers problèmes.

Le moment de remplacer

Wilson Almeida. Photo Groupe Del Vasto

La batterie doit subir aussi un test de charge, de résistance et de sulfatage pour déterminer si elle est encore utilisable. Wilson Almeida, directeur de la formation technique pour le Groupe Del Vasto poursuit : « Une fois testée, si la batterie doit effectivement être remplacée, le manuel d’atelier et les logiciels de recherche vont indiquer exactement le type de pièce à choisir et le protocole de remplacement. Certains modèles comptent deux batteries, il faut bien commencer par savoir laquelle remplacer. »

Les logiciels de recherche indiqueront la nature de la batterie, conventionnelle au plomb et à l’acide ou AGM, avec séparateurs en fibre de verre – de plus en plus répandue dans les voitures modernes, – ainsi que la puissance requise. « Il est possible, tout en respectant certains paramètres, d’offrir au client une batterie plus puissante que celle remplacée, passant de 300 à 400 CCA par exemple, mentionne M. Vallières.

Mais mettre une batterie dont la puissance surpasse les capacités électriques du véhicule pour faire plaisir à un client qui veut des démarrages foudroyants est une erreur qui peut provoquer des problèmes majeurs. »

Le choix de la batterie doit répondre aux spécifications du véhicule, mais l’option d’une batterie de qualité supérieure peut être proposée au client. Photo Groupe Del Vasto

Il recommande, comme ses collègues d’ailleurs, de proposer à ces clients des batteries répondant aux spécifications de leur véhicule, mais d’une qualité supérieure. Le coût supplémentaire est absorbé par une plus grande durabilité et une meilleure couverture de garantie. « Ne choisissez pas pour le client, offrez-lui de la qualité. »

Dans certains cas, la batterie plomb acide peut être remplacée par son équivalent AGM, mais jamais le contraire. Ici aussi on ne peut mener l’opération à l’aveuglette. La substitution ne peut se faire que si le constructeur l’indique dans le manuel numérique d’atelier.

Une pièce intelligente

Billy Thomas, tout comme ses collègues, insiste sur le fait qu’en ce qui concerne le remplacement d’une batterie, on ne peut faire n’importe quoi. On ne voit guère de consommateurs simplement remplacer la batterie fautive dans une cour de centre commercial avec une batterie achetée dans un magasin de grande surface, et pour de bonnes raisons.

« Il faut comprendre le système de gestion de la batterie (BMS). De plus en plus souvent, il faut reprogrammer ce système pour qu’il accepte la nouvelle pièce et ajuste le système de charge en conséquence. Tout le système doit s’adapter à cette nouvelle batterie dont les capacités de charge ne sont plus les mêmes. Ce n’est pas un détail, il faut être vigilant et professionnel. Parfois, le remplacement est très simple, parfois il demande un grand niveau d’expertise technique. »

Les trois experts consultés s’entendent sur l’importance de suivre les processus indiqués dans les manuels numériques d’entretien avant d’effectuer un remplacement, même si l’opération semble de routine.

Et finalement, M. Almeida rappelle l’importance d’installer des batteries de remplacement en pleine charge.

 

Catégories : Éditorial, Mécanique
Étiquettes : Entretien et réparation

EMPLOIS

 
LOMBARDI HONDA
Mécaniciens.nes généralistes
 
  SAINT LÉONARD
  Temps plein
 
 
SPINELLI TOYOTA POINTE-CLAIRE
Chasseur automobile
 
  POINTE-CLAIRE
  Temporaire
 
 
LOMBARDI HONDA
Réceptionniste
 
  SAINT LÉONARD
  Permanent
 
 
LOMBARDI HONDA
Directeur.rice commercial.e - véhicules neufs et d'occasion
 
  SAINT LÉONARD
  Permanent
 
 
Kia de LaSalle
Directeur.rice général.e
 
  LASALLE
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

avril

22avr(avr 22)8:30 am24(avr 24)5:30 pmInstitut NAFA et Expo 2024