fbpx

45e AGA du CPCPA

Autosphere » Mécanique » 45e AGA du CPCPA
Philippe Bussières, Johanne Santarossa, Nadia Elkettani Elhamidi, Rihab Nahdi, Sandy Gosselin et Charles Gagnon du CPCPA (absente de la photo : Marion Makhloufi). Photo Luc Champagne

C’est le 2 juin qu’avait lieu la 45e édition de l’Assemblée générale annuelle du Comité provincial des Comités paritaires de l’industrie des services automobiles.

Charles Gagnon, directeur général du CPCPA, soulignait la première AGA en personne depuis son arrivée en poste. Photo Luc Champagne

Cette rencontre marquait plusieurs premières alors que l’AGA offrait une partie publique où les gens de l’industrie ont pu constater l’ampleur des projets menés par le CPCPA et surtout, échanger sur les nombreux enjeux de l’industrie. Pour la première fois aussi les représentants des comités paritaires régionaux étaient invités à présenter à l’assemblée leurs propres enjeux, défis et bons coups. Et pour le directeur général Charles Gagnon, il s’agissait d’une première AGA en personne.

Ce dernier a tracé un bilan des activités et fait un suivi sur le plan stratégique de développement de son organisation pour ensuite présenter les résultats des examens de qualification et de fin d’apprentissage en mécanique automobile. À ce chapitre, M. Gagnon a souligné que le taux de réussite devrait s’améliorer graduellement grâce à la disponibilité de manuels de formation mis à jour et couvrant l’ensemble des compétences évaluées aux examens, de la disponibilité aussi de nouveaux outils pédagogiques, notamment les formations en ligne et les nouvelles trousses de préparation aux examens tout comme par la révision en profondeur des examens de qualification.

Selon les statistiques compilées auprès des CPA, près de 20 % des travailleurs assujettis prendront leur retraite d’ici dix ans.

Compétences VÉ

Le directeur général ne pouvait passer sous silence, lors de cette rencontre, la progression du programme de formation Compétences VÉ déployé à la grandeur du Québec. Soulignons que dans dix ans, un minimum de 20 % du parc automobile sera composé de véhicules électriques ou hybrides et que 4500 mécaniciens et 3500 commis, préposés et conseillers devront être formés pour répondre à la demande durant la même période pour répondre à la demande.

En date du 1er mai dernier, 387 candidats ont suivi les formations de Compétences VÉ et 84 mécaniciens ont décroché leur certification. Une nouvelle demande de subvention a été acheminée pour élargir et prolonger la couverture de ce programme, notamment pour englober les commis, préposés et conseillers. Avec cette nouvelle injection de capitaux 16 maitres formateurs additionnels pourraient joindre les rangs.

« Le développement des compétences en matière d’entretien et de réparation des véhicules électriques et hybrides sera le plus important de nos projets, a souligné M. Gagnon en entrevue avec autosphre.ca. Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale Jean Boulet a annoncé en avril dernier l’obtention, par le CPCPA, d’une subvention nous permettant d’élaborer un programme VÉ en carrosserie. Nous voulons aussi que le même appui nous permette ensuite d’offrir un programme de développement des compétences pour les véhicules électriques lourds. »

Par la suite, six représentants de CPA régionaux ont parlé de leurs propres réalités et comment ils ont mis en place des solutions pour faire progresser tout le secteur. « C’était important pour moi de faire tomber les cloisons et de voir ce que font les régions. C’est très inspirant pour tous », a expliqué le directeur général. Ce dernier a aussi mentionné l’importance de la présence de plusieurs représentants du secteur automobile à cet évènement. « Nous avons eu droit à des échanges très intéressants, notamment sur le concept d’une qualification nationale pour tous les métiers du secteur automobile. »

 

Catégories : Mécanique, Publicitaire
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X