fbpx

Les communautés d’experts

Autosphere » Mécanique » Les communautés d’experts
La consultation de communautés de spécialistes, ici SureTrack de Mitchell 1, peut être un complément efficace au diagnostic et aux processus de réparation. PHOTO Mitchell 1

Même les techniciens les plus chevronnés n’hésitent pas à jeter un coup sur diverses plateformes où ils peuvent consulter l’expérience d’autres professionnels de la mécanique.

Internet pullule de communautés de mécaniciens qui partagent leurs expériences et guident leurs collègues vers des solutions pour réparer les véhicules qu’ils ont entre les mains. Cependant comme pour tout ce qui concerne les conseils sur la Toile, on y retrouve le meilleur et le pire.

« J’aime le principe de communautés de partage d’information, mentionne Philippe Bussières, conseiller en formation pour le CPCPA. Malheureusement, trop de mécaniciens puisent directement dans ces banques de conseils au lieu de faire un diagnostic en bonne et due forme. Je vois ces communautés comme un outil qui peut être utile à l’occasion pour valider une démarche, mais il faut toujours valider ces informations avant de poser un geste ou commander une pièce. »

Même mise en garde du côté de Steve Oborne, chroniqueur pour Autosphere et grand spécialiste du diagnostic électronique dans son atelier. « Il faut avant tout comprendre les systèmes, explique-t-il. Et ça, c’est en suivant le manuel d’atelier et ses procédures de diagnostic qu’on va y arriver. Lire les procédures du constructeur va expliquer pourquoi on doit remplacer une pièce, par exemple. Il peut y avoir parfois des lacunes, mais consulter des communautés demeure un ultime recours. »

La communauté créée par ALLDATA est validée par des experts, ce qui confirme la justesse de l’information. PHOTO ALLDATA

De l’information validée

Les grandes plateformes de diagnostic qui présentent les processus de réparation et incluent aussi les importants bulletins de service mis à jour constamment, incluent aussi un accès à des communautés d’experts. Dans ce cas, la grande différence avec les communautés de partage d’information est la validation de l’information.

« Il faut que les techniciens se méfient de ce qu’ils trouvent sur Internet, met en garde Paul Ayoub, directeur régional des ventes pour ALLDATA. Avec notre plateforme, le technicien en entrant le numéro de série du véhicule ou sa marque, son modèle et son année de construction, accède à toute l’information du constructeur. Il peut aussi consulter notre communauté dont l’accès est gratuit avec l’abonnement à notre plateforme. »
Là où l’accès à cette communauté devient particulièrement intéressant, c’est qu’elle est supervisée par ALLDATA. Les techniciens qui veulent y contribuer doivent s’inscrire et leurs commentaires et conseils seront validés par l’équipe technique d’ALLDATA. Cela se fait rapidement, tout comme la réponse aux questions livrées sur ce forum.

« Ces informations représentent souvent une très bonne seconde opinion pour les techniciens chevronnés et une piste de réflexion pour développer la compréhension des débutants, reprend M. Ayoub. Pour nous, il était important de rendre disponible ce lieu d’échanges encadré par des professionnels, car les techniciens des quelque 115 000 ateliers utilisant notre plateforme de diagnostic aiment partager leurs solutions qui enrichissent toute la communauté. Et pour plusieurs, identifier une piste de solution possible dans un diagnostic complexe peut sauver beaucoup de temps. »

Paul Ayoub, de ALLDATA, considère la communauté d’experts comme une ressource pour les mécaniciens d’expérience comme pour les débutants. PHOTO ALLDATA

Enrichir la banque de solutions

Pour sa part, Mitchell 1 offre un accès à la communauté SureTrack à même sa plateforme de diagnostic ProDemand. Comme l’explique Abby Lucero, directeur du marketing produit pour ProDemand, la communauté SureTrack s’ouvre sur les conseils de milliers de techniciens professionnels à travers le continent.

« Les techniciens peuvent non seulement obtenir de l’aide quand ils sont confrontés à un véhicule problématique, mais peuvent contribuer à la communauté en répondant aux questions de collègues et en partageant des trucs pour le diagnostic et la réparation », explique M. Lucero. Ici aussi, l’information est validée par des membres de la communauté pour s’assurer du partage rapide des réponses.

Si un technicien applique une des solutions recommandées sur le forum et réussit à solutionner son problème, SureTrack va l’inviter à fermer sa question qui sera alors versée, avec la solution, dans l’immense banque de données. « Ainsi, les techniciens qui seront confrontés au même problème plus tard auront rapidement accès à la solution validée par d’autres. » Mentionnons que Mitchell 1 offre aussi le Blog ShopConnection où les techniciens partagent leurs conseils et solutions.

Une discussion avec Mathieu Brunel de GEM-CAR nous apprend que son équipe est justement à construire une plateforme de partage de conseils pour professionnels de la mécanique automobile. « Surtout avec les nouvelles technologies et l’avènement des véhicules électriques, nos techniciens en savent beaucoup, souvent au-delà des processus des constructeurs, indique-t-il. Nos solutions de gestion étant utilisées à 70 % dans des marchés francophones ce forum pourrait être bilingue, ce qui nous démarquerait. »

La banque de données de la communauté SureTrack devient une encyclopédie de connaissances pratiques. PHOTO Mitchell 1

Suivre les étapes

Michel Julien de la firme MJ Consultech est passé maître dans l’art du diagnostic électronique. Il revient sur la base, alors que l’on constate que près du tiers des ateliers de mécanique n’auraient simplement pas accès à une plateforme numérique de diagnostic et de processus de réparation. « Suivez la charte des procédures sans sauter d’étapes, insiste-t-il. Je me méfie des forums qui ne sont pas liés aux procédures des constructeurs. Il faut s’assurer de la validité des informations, car parfois les solutions qui viennent de Californie, par exemple, ne s’appliquent pas nécessairement ici où les conditions sont particulières. Il faut aussi faire attention que la consultation des forums ne devienne pas une perte de temps alors qu’on cherche à en gagner. »

 

Catégories : Éditorial, Mécanique
Étiquettes :

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X