fbpx

Le diagnostic structuré de la suspension

Autosphere » Mécanique » Le diagnostic structuré de la suspension
monomax
Les pièces de suspensions peuvent être remplacées pour répondre à des charges qui atteignent les limites du véhicule. PHOTO KYB

Souvent négligées, la suspension et les pièces qui la composent représentent d’intéressantes occasions d’entretien pour l’atelier.

Rares sont les clients qui se présentent un beau matin à vos portes en disant qu’ils aimeraient un remplacement de la suspension pour plus de confort.

En fait, selon un rapport de DesRosiers Automotive Services datant de 2014, 86 % des véhicules ont encore leurs unités d’origine quand ils arrivent en fin de vie chez le recycleur.

KYB
Il est recommandé par tous les experts de ne pas lésiner sur la qualité des pièces de remplacement afin d’offrir la meilleure expérience au client. PHOTO KYB

Cette statistique, même un peu datée, est éloquente.

« À moins d’un bruit persistant ou d’une fuite apparente, les automobilistes vont rarement se plaindre de leur suspension, confirme Pierre Beaulac, gérant régional de la force de vente chez NAPA. Ce sont des pièces qui s’usent graduellement, au fil des années et des kilomètres, ce qui fait que les automobilistes ne le réalisent pas. »

pierre beau lac
Pierre Beaulac de NAPA, recommande que l’on porte une attention particulière à la suspension dès la 4e année ou 80 000 kilomètres. PHOTO NAPA

Selon lui, une bonne inspection devrait inclure la vérification de toutes les pièces de suspensions, surtout celles qui ne sont pas apparentes.

« Avec l’introduction de l’inspection avec tablette numérique, nous appuyons une démarche systématique, car toutes les pièces sont reliées. »

Le garagiste Jean Bouchard de NAPA AUTOPRO Boucherville va dans la même direction.

« Une bonne inspection va faire la différence quand l’usure n’est pas perceptible par le conducteur, témoigne-t-il. L’idée c’est d’informer le client. Souvent les véhicules affichant 100 000 à 150 000 kilomètres sont plus sujets à une fatigue de ces pièces, mais il peut y avoir des problèmes aussi avec des voitures qui ont peu roulé, comme c’est le cas dernièrement. »

tablette
Une inspection rigoureuse, notamment appuyée par une tablette numérique, permet d’analyser l’ensemble des pièces liées à la suspension. PHOTO NAPA

Il peut s’agir par exemple d’assèchement des coussinets.

Dans 90 % des cas, les clients vont autoriser les travaux sur la suspension si leur importance leur est bien expliquée.

Essai routier

Pour Aaron M. Shaffer, directeur du marketing chez le fournisseur de pièces KYB, une suspension au point est avant tout une question de sécurité.

aaron Shaffer
Aaron M. Shaffer de KYB, insiste sur l’importance de la suspension dans la sécurité de l’ensemble du véhicule, notamment la distance de freinage. PHOTO KYB

Il recommande son inspection rigoureuse, mais insiste sur le fait qu’une bonne approche complémentaire demeure l’essai routier.

« Plus un technicien va faire d’essais sur le même type de véhicules, et plus il pourra comparer les différences et les expliquer à son client. Il pourra aussi déceler rapidement les problèmes récurrents sur telle ou telle marque ou modèle. », résume-t-il.

Il mentionne aussi la nécessité d’un diagnostic global, puisqu’il dénombre sous la voiture une cinquantaine de pièces interreliées.

« Et une pièce négligée peut entraîner l’usure prématurée d’une autre pièce plus coûteuse, ou encore, celle des pneus. »

Pour Kashif Rizvi, directeur du service technique chez ZF Aftermarket, une bonne stratégie est de valider la suspension annuellement en même temps que la vérification de l’alignement.

« Si l’alignement est dans les normes, mais que l’onconstate une usure anormale ou inégale des pneus, c’est un indice fiable qu’il y a un problème dans la suspension. C’est une bonne approche complémentaire à l’inspection qui doit vérifier s’il y a un jeu dans les rotules et les coussinets, des fuites ou des grincements indiquant que les pièces sont à leur limite et représentent un risque. »

Sécurité

Ceci étant dit, il ne faut pas alarmer inutilement le client, mais nos experts s’entendent sur l’impact de la suspension sur la sécurité du véhicule.

« La suspension c’est ce qui tient le véhicule au sol, résume Victor Moreira, directeur de l’assistance technique pour Mevotech. On parle de confort, évidemment, mais aussi d’un véhicule dont la stabilité et même la distance de freinage sont tributaires de la qualité de la suspension. Il faut que les techniciens soient rigoureux et s’assurent de mettre à niveau l’ensemble. »

Victor
Victor Moreira de Mevotech considère que la suspension est liée au confort, mais aussi en grande partie à la sécurité. PHOTO Mevotech

« Si la suspension est finie à l’arrière, il y a de bonnes chances qu’elle le soit en avant. Je recommande de faire un essai routier après les travaux pour vous assurer que tout est impeccable. Et évitez de proposer à votre client des produits bas de gamme. Il faut que le consommateur sente la différence lorsqu’il va reprendre la route et retrouve, en quelque sorte, l’expérience de confort et de contrôle qu’il a connu à l’origine. »

Savoir si le client veut conserver sa voiture longtemps est aussi une question à poser avant de lui proposer la bonne gamme de produits.

Mentionnons aussi au passage qu’avec la multiplication des systèmes avancés d’aide à la conduite, l’affaissement ou le débalancement de la voiture peuvent avoir un impact sur la précision de certains systèmes, notamment les freins ABS et les contrôles automatiques de stabilité ou de maintien de voie.

Connaître son client

Aaron M. Shaffer de KYB souligne un élément intéressant.

Prendre le temps de poser des questions aux clients permet de comprendre l’usage qu’ils font de leur véhicule.

« On réalise souvent que ces véhicules, notamment les VUS pleine grandeur ou les camionnettes, sont utilisés à la limite de leur charge. Ces véhicules tirent des remorques ou transportent des matériaux lourds. On peut alors recommander l’installation de pièces de suspensions plus costaudes qui vont augmenter la performance d’origine et probablement prolonger la vie du véhicule dans le confort et la sécurité. »

Catégories : Éditorial, Mécanique
Étiquettes : , ,

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

décembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X