fbpx

Garage Labrosse : Tradition et évolution

Jonathan Labrosse et son frère Benoit, encadrent leur mère Carole, tous trois actionnaires de cet atelier de troisième génération. PHOTO Garage Labrosse

Il aurait de bonnes raisons pour cet atelier de bomber le torse alors qu’il a été reconnu comme Auto Mécano de l’année par le Groupe Del Vasto lors de son Congrès virtuel de mars dernier.

Si cette reconnaissance fait briller toute l’équipe, l’atelier garde le cap sur la prestation de services de pointe pour une clientèle fidèle, de génération en génération.

Avec son frère Benoît, Jonathan Labrosse incarne la troisième génération à opérer cet atelier. C’est le grand-père Eddie, fort de son diplôme en mécanique décroché en mai 1930, qui a fondé cette entreprise jadis sur la rue principale de Saint-Jérôme.

Le grand-père Eddie Labrosse, serait bien fier de voir la troisième génération faire évoluer l’atelier qu’il a fondé il y a 80 ans. PHOTO Garage Labrosse

« On peut dire qu’il y avait moins d’électronique à l’époque », lance à la blague son petit-fils.

Aujourd’hui, les deux frères et leur mère Carole, qui porte le titre de présidente, sont les trois actionnaires de l’atelier. Même retraitée, Carole Labrosse vient régulièrement faire des visites bienveillantes dans l’entreprise. Jonathan s’occupe de l’administration et son frère mécanicien est aux opérations.

Ils ont pris la relève de leur père et de leurs trois oncles (Yvon, Gilles, Richard et Daniel) respectivement en 2005 pour Benoit et en 2014 pour Jonathan.

Atelier Auto Mécano de l’année selon le Groupe Del Vasto, le Garage Labrosse illustre bien qu’un atelier de taille modeste peut atteindre les sommets en matière de qualité des services. PHOTO Garage Labrosse

À la fine pointe

Un élément revient constamment dans la discussion avec Jonathan Labrosse, celui de la formation. Cela semble être la locomotive des changements imprimés à l’entreprise au fil des ans.

« L’équipe accumule environ 120 heures de formation chaque année, illustre M. Labrosse et nous recevons ici un formateur, quatre fois par année. Ça nous permet de rester à la page. » Il en donne pour exemple l’entretien des véhicules électriques pour lequel les techniciens de l’atelier sont présentement en formation.

Cette volonté de développer constamment les compétences a un impact direct non seulement sur la qualité des services offerts à la clientèle, mais sur sa variété.

L’atelier possède par exemple les équipements et l’expertise pour faire l’entretien des climatiseurs, avec les deux gaz nécessaires. Même chose au chapitre du diagnostic électronique et de la programmation de modules.

 

L’atelier Auto Mécano de Saint-Jérôme met constamment ses connaissances à jour, notamment en matière de diagnostic avancé. PHOTO Garage Labrosse

« Aujourd’hui, il faut parfois programmer une voiture simplement après avoir effectué une vidange d’huile, précise-t-il. Nous sommes en mesure de faire du diagnostic avancé et pouvons compléter 95 % des programmations. Pour les cas problèmes, l’Académie Vast-Auto peut nous envoyer un formateur spécialisé que nous allons payer à la carte. Ce que nous voulons, c’est de tout faire à l’interne. Nous croyons que c’est la meilleure façon de bien servir notre clientèle. »

Une clientèle fidélisée

Cette clientèle, l’atelier en prend grand soin. Il faut dire que parmi elle, se trouvent des clients qui connaissaient la famille de longue date et savent trouver l’atelier même s’il est maintenant un peu en retrait.

« Nous suivons attentivement nos clients et prendrons contact avec eux avant même qu’ils nous appellent, explique Jonathan. Nous avons leurs dossiers à jour, incluant les derniers travaux effectués et les dates de visites antérieures, et savons aussi les entretiens recommandés par les constructeurs. Pour plusieurs, une visite au garage est un mal nécessaire et nous voulons optimiser leur déplacement. Nous allons travailler avec eux, leur expliquer en détail ce qui est à faire et dans certains cas, préparer un budget pour les entretiens préventifs. »

Quelques jours après une visite en atelier, le client est contacté pour s’assurer que tout va bien. Le résultat de cette stratégie est un client satisfait et des baies de service occupées à l’année.

un garage transparent

Signe de la transparence qui règne entre les techniciens et la clientèle, cette dernière peut voir le travail effectué sur leurs voitures directement de la salle d’attente. PHOTO Garage Labrosse

« Bref, nous voulons offrir le service que nous aimerions nous-mêmes nous faire proposer pour l’entretien de nos véhicules. »

L’atelier offre aussi les services d’entretien sur les véhicules commerciaux, ce qui est apprécié par les entreprises de la région.

L’atelier Auto Mécano de Saint-Jérôme compte quatre baies de service pouvant accueillir six véhicules simultanément. La salle d’attente vitrée, nouvellement aménagée, permet aux clients, lorsque possible dans le contexte de pandémie, de voir les trois techniciens à l’ouvrage.

Un aménagement qui se veut le prolongement de la volonté de transparence de l’entreprise.

« Dans l’avenir, nous voulons continuer à pousser le service aux clients, indique Jonathan Labrosse. Nous souhaitons, par exemple, préciser notre système de suivi en tenant compte du kilométrage parcouru afin de planifier les rendez-vous et monter la liste des entretiens recommandés. Nous voulons pousser plus loin l’effet wow ! »

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X