fbpx

Les ateliers ouverts, les concessionnaires à distance

Si les salles de montre restent inaccessibles, les ventes en ligne et la livraison à la porte sont possibles. PHOTO Shutterstock

Les nouvelles mesures imposées par le gouvernement du Québec n’affectent pas les ateliers du marché secondaire alors que les concessionnaires profitent de certains assouplissements comparativement au printemps dernier.

Reconnus comme offrant des services essentiels, les ateliers de carrosserie et de mécanique de la province ainsi que leurs fournisseurs peuvent poursuivre leurs activités. « Lors de la création de la cellule de crise au printemps nous avons mis sur pied un comité de reconnaissance afin de faciliter les échanges avec le ministère des Finances, explique Danielle LeChasseur, directrice générale du CSMO-auto. Nous avons pu démontrer l’importance de toute la chaîne liée à la prestation de services d’entretien et de réparation des véhicules. Les nouvelles directives du gouvernement n’affectent donc pas notre secteur de l’industrie automobile. » Ceci étant dit, elle souligne que la pandémie va continuer à complexifier la conciliation travail famille pour plusieurs travailleurs de l’industrie, ce qui risque d’occasion des problèmes de disponibilité de main-d’œuvre.

« Si nos entreprises peuvent poursuivre leurs activités, il faut que nos gestionnaires soient sensibles au resserrement des règles sanitaires et fassent preuve de jugement. »

C’est d’ailleurs l’essence du message diffusé par l’ASPMQ qui incite les centres de pneu à faire preuve de prudence et de jugement dans le maintien de leurs activités. « Soyons tous conscients de l’importance d’éviter toute éclosion au sein de nos équipes et auprès des clients. Le respect rigoureux de ces directives est primordial pour permettre de conserver nos activités tout en freinant la propagation de la COVID-19. Soyons des acteurs de changement et brisons cette deuxième vague afin de reprendre collectivement nos activités ! » mentionne l’association dans une récente communication.

Les concessionnaires

Les salles de montre des concessionnaires automobiles devront rester fermer jusqu’au 8 février. Toutefois, les services d’entretien et de réparation peuvent continuer à offrir leurs services dans le respect des normes sanitaires bien connues.

Robert Poëti, PDG de la Corporation des concessionnaires automobiles du Québec (CCAQ), souligne aussi qu’il est possible maintenant aux consommateurs de prendre possession de leurs nouveaux véhicules devant les portes du concessionnaire. « Nous travaillons toujours pour faire reconnaître la légalité de la signature électronique sur un contrat de vente avec l’OPC, souligne M. Poëti. Mais présentement, le client peut signer le contrat dans la voiture lors de la prise de possession. »

Poëti explique que les consommateurs se sont approprié les outils de recherche d’un nouveau véhicule sur le Web. Et les concessionnaires se sont mis à la page, accompagnant les consommateurs dans leurs recherches. « Nos entreprises se sont adaptées, explique-t-il. Le conseiller technique peut établir la communication et la mener jusqu’à l’achat. Le fait de pouvoir prendre possession du véhicule chez le concessionnaire rend les choses plus faciles, également pour les retours de location. »

Le président de la CCAQ explique par ailleurs que les livraisons de modèles 2021 se poursuivent à un bon rythme, ce qui annonce un printemps où l’offre de nouveaux véhicules sera abondante.

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X