fbpx

LIQUI MOLY pour prévenir les dommages aux moteurs

DIJectron PHOTO LIQUI MOLY

LIQUI MOLY a mis au point un additif qui réduit considérablement les risques de dommages aux moteurs : DIJectron.

Les moteurs modernes à haute performance et à injection directe souffrent d’un risque accru d’allumage prématuré à bas régime (LSPI —low speed pre-ignition). Dans ce cas, le mélange essence/air s’enflamme spontanément dans la chambre de combustion avant que l’étincelle d’allumage ne se produise. Ce cliquetis peut causer de graves dommages au moteur. Ce phénomène n’est pas encore entièrement compris. La contamination à l’intérieur du moteur joue certainement un rôle.

Le nouveau DIJectron du LIQUI MOLY contient du polyétheramine (PEA) comme ingrédient actif.

Moteurs à essence turbocompressés à injection directe

Les moteurs à essence modernes à injection directe et à turbocompresseur ont un système d’injection très sollicité. Les buses d’injection atteignent directement la chambre de combustion et sont donc exposées à des températures et des pressions élevées ainsi qu’à l’influence des résidus de combustion. Des dépôts se forment en peu de temps au niveau des orifices de sortie des buses, ce qui permet de ne plus atomiser l’essence de manière aussi fine. Cela aggrave les valeurs d’émission et augmente la consommation de carburant. Les dépôts peuvent commencer à briller en raison des températures élevées, ce qui peut alors conduire à une LSPI.

Le DIJectron peut être utilisé lors de n’importe quelle inspection. Il est si efficace qu’il ne doit être ajouté que tous les 3 900 km. Il convient à toutes les voitures équipées d’un moteur à essence à 4 temps, en particulier pour les injecteurs directs, mais aussi pour les voitures à injection par collecteur d’admission.

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X