fbpx

Cinq façons d’invalider la garantie d’une auto : à éviter absolument

Chacun sait déjà qu’il faut s’en tenir au calendrier d’entretien pour s’assurer du respect de la garantie en cas de bris mécanique, mais certains constructeurs se permettent d’imposer beaucoup plus que la traditionnelle vidange d’huile. PHOTO Shutterstock

Parmi les bonnes raisons de magasiner une auto neuve, il y a la tranquillité d’esprit que procure la garantie du constructeur. Mais plusieurs conducteurs ignorent qu’il faut respecter une série de conditions pour qu’elle reste valide. Les experts automobiles de CAA-Québec ont identifié des exigences étonnantes en épluchant les livrets de garanties des modèles 2020.

Chacun sait déjà qu’il faut s’en tenir au calendrier d’entretien pour s’assurer du respect de la garantie en cas de bris mécanique, mais certains constructeurs se permettent d’imposer beaucoup plus que la traditionnelle vidange d’huile.

Pas de jaloux : tant les propriétaires de véhicules à essence que ceux de modèles électriques peuvent être visés, à des degrés divers selon l’écusson qui décore la calandre de l’auto. Voici cinq prétextes que pourraient invoquer les constructeurs pour priver les automobilistes de leur protection. L’adage « mieux vaut prévenir que guérir » prend tout son sens.

  1. Ne pas tenir compte des témoins d’anomalie

Lorsqu’un voyant lumineux s’allume ou qu’un message s’affiche dans le tableau de bord, on se dit parfois que ça ne presse pas parce que l’auto fonctionne comme d’habitude. Attention : certains constructeurs avertissent noir sur blanc, qu’ils pourraient refuser de payer les réparations si l’automobiliste n’a pas promptement fait vérifier le problème par un concessionnaire. Ce dernier n’a qu’à interroger l’ordinateur de bord pour savoir si, par exemple, un témoin rouge s’est allumé puis éteint de lui-même sans que le conducteur immobilise son véhicule et rapporte le problème – la procédure recommandée dans ce genre de situation.

 

  1. Circuler dans l’eau

Ceci paraît bien évident, mais que faire si une crue printanière dépose une mare de 15 cm de profondeur sur notre chemin? Résister à l’envie de la traverser constitue toujours le meilleur conseil, non seulement parce que l’eau peut causer des dommages, mais aussi parce que certaines marques pourraient annuler la garantie si une voiture éprouve des ratés après être passée dans une flaque qui atteint le dessous de la carrosserie.

Les garanties automobiles nous protègent, mais les consommateurs ont leur responsabilité. Comme c’est compliqué de s’y retrouver, les membres CAA-Québec peuvent appeler les services-conseils autos pour connaître les conditions propres à leur véhicule.

— Pierre-Serge Labbé, Vice-Président des services automobiles, CAA-Québec

  1. Oublier de faire vérifier la carrosserie

BMW et Mini sont parmi les rares marques qui couvrent encore pendant 12 ans, sans limite de kilométrage, les perforations dues à la corrosion. Toutefois, combien de propriétaires savent que cette avantageuse protection pourrait disparaître en l’absence d’une preuve que le concessionnaire a examiné la carrosserie tous les deux ans?

Pourtant, une telle inspection figure bel et bien dans les conditions de la couverture anticorrosion des deux constructeurs affiliés.

  1. Remiser un VÉ n’importe comment

Si un automobiliste n’utilise pas son véhicule électrique (VÉ) pendant un certain temps, il ne devrait peut-être pas le laisser simplement rôtir au soleil ou « dormir » dans le garage.

Plusieurs constructeurs imposent des conditions quant à l’entretien de la batterie à haute tension, au maintien de la charge durant une période sans activité ou au remisage par température très chaude ou froide.

  1. Négliger l’inspection de la batterie

Qui s’attend à devoir faire vérifier chaque année la batterie de traction de son VÉ? C’est pourtant ce qu’exige clairement le manuel du propriétaire de la Nissan LEAF. Un tel examen chez le concessionnaire s’impose jusqu’à ce que la voiture atteigne l’âge de six ans.

Un seul rendez-vous manqué pourrait signifier la fin de la garantie de 8 ans/160 000 km sur la batterie. Consolation : les deux premières inspections sont gratuites.

Comparer les garanties avant de se déplacer

Le magasinage de véhicules a repris son cours partout au Québec, mais les restrictions liées à la COVID-19 imposent d’arriver chez le concessionnaire mieux préparé que jamais. Dans ce contexte, l’étude 2020 des garanties automobiles de CAA-Québec constitue un outil exclusif pour comparer les protections de tous les constructeurs d’un coup d’œil. Parmi les faits saillants :

  • Mitsubishi propose toujours la plus longue protection sur le groupe motopropulseur, soit 10 ans/160 000 km;
  • Hyundai et sa récente filiale luxueuse Genesis, Kia et Mitsubishi restent les seuls constructeurs à couvrir le véhicule entier pour 5 ans/100 000 km (sauf les composantes du système audio, garanties pour 3 ans/60 000 km);
  • Si vous roulez beaucoup en temps normal, la garantie sans limite de kilométrage de Mazda, toujours exclusive au Canada, pourrait vous convenir;
  • Audi, BMW, FiatChrysler, Jaguar, Kia, Land Rover, Lexus, Mazda, Mini, Mitsubishi et Porsche ont discrètement éliminé leur garantie sur la rouille de surface en 2020, suivant le (mauvais) exemple d’Alfa Romeo et de Volkswagen, qui l’avaient fait l’an dernier. Heureusement, les protections contre la perforation demeurent au programme, mais CAA-Québec recommande tout de même l’application d’un traitement antirouille aux personnes qui pensent conserver leur véhicule longtemps.

Les automobilistes peuvent profiter du travail de recherche déjà fait par nos experts des services-conseils automobiles et les membres CAA-Québec peuvent les appeler pour en savoir plus sur les petits caractères d’une garantie particulière.

Batteries des VÉ : un traitement toujours inégal

Nous avions mis au jour, en 2019, les disparités qui existent entre les garanties des batteries de traction des VÉ. Hélas, le portrait a bien peu changé en 2020 : le flou demeure quant à la capacité de la batterie de remplacement chez plusieurs constructeurs.

Notre guide de garanties spécifiques aux VÉ rassemble toutes les politiques actuellement en vigueur, dans la mesure où les groupes automobiles les ont publiées.

 

Articles populaires

Autosphere Mag

AM-Banner.gif

Calendrier

septembre

31aoûToute la journée09octNAPA / XPO MontréalVirtuel

octobre

31aoûToute la journée09octNAPA / XPO MontréalVirtuel

05oct(oct 5)10:00 am07(oct 7)1:30 pmAFLA 2020 Corporate Fleet Conference

07oct(oct 7)11:00 am08(oct 8)6:00 pmExpérience virtuelle CCIF 2020

Nos partenaires

Menu
X