Une approche à valeur ajoutée

L’équipe du siège social. De gauche à droite : Yves Kouame, commis d’entrepôt ; Emmanuel Boulay, commis d’entrepôt ; Steve Fortin, directeur aux opérations ; David Cantin, président et propriétaire ; Jonathan Boisvert, technicien et Alain Simard, superviseur de l’entrepôt. Signalons que Jean-Philippe Labrie (ventes et marketing) était absent lors de la prise de photo. (Photo : Jean Rodier)

Lancée en 2014, l’entreprise Cantin Distribution fait sa marque en démontrant sa volonté de multiplier les innovations au profit de ses clients.

C’est par un heureux concours de circonstances que David Cantin a replongé dans le secteur de la distribution d’équipements et de pièces pour les centres de pneus et mécanique après s’en être éloigné quelques mois. Un distributeur américain retirait ses billes de notre marché et M. Cantin y a vu une occasion à saisir. « Je voyais ce bassin de clients qui, du jour au lendemain, perdaient non seulement l’accès à un catalogue de produits, mais surtout à un service dont ils avaient besoin. J’avais travaillé pour ce distributeur par le passé et je connaissais les rouages de ses opérations. J’ai donc lancé ma propre entreprise pour récupérer cette clientèle avant qu’elle ne change de fournisseur à la venue de la période de pointe du printemps. »

L’opération n’était pas uniquement de reprendre en main le catalogue du distributeur américain, mais de l’utiliser comme tremplin pour le développement de la nouvelle plateforme commerciale. L’idée était de sécuriser la clientèle présente pour ensuite l’élargir tout en ajoutant les produits et équipements qui pourraient graduellement répondre aux besoins des clients.

Innovation et valeur ajoutée

Dès ses débuts, Cantin Distribution a misé sur deux valeurs qui apparaissent essentielles à son président : l’innovation et la valeur ajoutée. Par exemple, le support commercial lors du lancement était le site internet transactionnel que l’on connaît encore aujourd’hui. À l’époque, opter pour cette stratégie au lieu de publier un catalogue en papier était risqué. Mais la stratégie a porté ses fruits. « Nous étions transparents, efficaces et innovateurs avec cette approche, se rappelle M. Cantin. Nous affichions les prix, les disponibilités et la description détaillée de nos produits. Cela nous a permis de prendre rapidement une part du marché. »

Encore aujourd’hui, le gestionnaire d’atelier peut préparer sa commande au moment qu’il lui convient en accédant au site transactionnel, ajouter des éléments dans son panier et confirmer le tout quand il est prêt. Il sait très bien qu’en cas d’urgence, un coup de fil chez le distributeur va trouver réponse.

Mais un site internet transactionnel est loin d’être suffisant pour construire l’entreprise. Toute une équipe devait maintenant soutenir les ventes et offrir un service à la clientèle qui permettrait à Cantin Distribution de se démarquer.

« J’ai commencé en rencontrant les clients un à la fois, en personne. Nous sommes, certes, à l’ère numérique où les gens magasinent sur le Web, mais c’est en contact personnel que l’on construit une relation d’affaires durable. » David Cantin a graduellement greffé de nouveaux partenaires à son équipe pour pouvoir ainsi tisser des liens avec un nombre croissant de clients.

Partager les bonnes pratiques

Avec plus de personnel, l’entreprise a pu commencer à organiser des cliniques de formation chez les grossistes ou avec des garagistes et spécialistes de pneus. Ces capsules de formation, pizza incluse, permettent encore aujourd’hui au distributeur de mieux faire connaître ses produits, mais surtout d’appliquer les meilleures pratiques dans les ateliers. Il peut s’agir de la réparation d’une crevaison dans les règles de l’art, mais aussi de la programmation de capteurs de pression TPMS ou de l’utilisation optimale d’un outil de diagnostic électronique.

Si David Cantin a dû prendre une importante décision d’affaires très rapidement lorsqu’il a lancé son entreprise, il
est particulièrement prudent quand vient le temps de choisir ses employés. Ces partenaires de l’aventure commerciale partagent sa vision, mais venant de divers horizons et possédant leurs propres bagages professionnels, ils en font bénéficier l’entreprise. « Je suis à l’écoute de mon équipe qui, je dois l’avouer, m’a évité de commettre certaines erreurs. Ils sont aujourd’hui mes yeux et mes oreilles sur le terrain et ce qu’il me rapporte de la part des clients, positif comme négatif, est très important pour moi », témoigne M. Cantin.

Une expansion intelligente

Avec une équipe de représentants couvrant tout le Québec, l’Ontario et les Maritimes, Cantin Distribution compte
sur des bases solides pour soutenir son expansion. La phase de consolidation de ces marchés va se poursuivre puisqu’il s’y trouve encore un bon potentiel de développement. Mais une percée vers l’Ouest n’est pas exclue si les circonstances s’y prêtent. Le président ne veut pas précipiter les choses et attend les ouvertures qui pourraient s’offrir sur ces marchés.

À plus court terme, le choix d’un deuxième entrepôt, qui viendrait compléter celui où se trouve le siège social de l’entreprise à Québec, va s’imposer. Les installations actuelles sont efficaces et permettent la livraison directement au magasin ou à l’atelier le lendemain des articles commandés avant 15h00 la veille. On compte deux jours de livraison pour les provinces maritimes.

Mais puisqu’il est de l’intention de l’entrepreneur d’accélérer la diversification de son catalogue, plus d’espace d’entreposage va devenir une nécessité. « Dès nos débuts, je voulais m’éloigner du concept d’une entreprise de commodités qui vend des pesées d’équilibrage, explique M. Cantin. Nous avons donc ajouté graduellement de
nouvelles familles de produits à notre offre pour répondre aux besoins des mécaniciens et spécialistes de pneus. Puisqu’ils nous connaissent et font déjà affaire avec nous, c’était logique de leur proposer d’accéder à des produits et équipements dont ils ont besoin. »

Au cours des prochains mois, avec analyse et prudence, le catalogue va continuer à s’enrichir, notamment dans les directions des équipements pour la mécanique.

UN CATALOGUE PAPIER

Si les départs de Cantin Distribution ont profité de la mise en place d’un site internet transactionnel, le marché secondaire aime encore bien le papier. C’est ainsi que l’entreprise a rendu disponible tout dernièrement la première édition de son catalogue de produits. Évidemment, il est efficacement soutenu par le site internet qui peut donner une masse d’information technique complémentaire.

Catégories : Mécanique, Publicitaire

Articles populaires

Nos partenaires

Menu
X