fbpx

Le Salon de l’auto de Montréal confirme le virage électrique

Autosphere » Concessionnaires » Le Salon de l’auto de Montréal confirme le virage électrique
Michael Kopke de Kia, présentant la nouvelle Sorento 2024 dans le cadre du Salon de l’auto de Montréal.
Bertrand Godin, porte-parole du Salon de l’auto de Montréal, en a détaillé les nombreuses activités.
Le président du Salon, Martin Taillandier, se réjouit du retour de certains constructeurs à cet évènement.
Sébastien Alajarin de iA Groupe financier, a expliqué l’importance de cet évènement pour l’industrie et les consommateurs.
Le Groupe Olivier présentait ses diverses versions Shelby des véhicules Ford.
Une zone est réservée aux véhicules de haute performance.
Chez Mitsubishi, Dan Dakin se réjouit des ventes exceptionnelles de 2023, dont celle du Outlander PHEV.
Steve Rhind soulignait le retour de Infiniti au Salon de Montréal.
Les amateurs seront heureux de savoir que Volkswagen est de retour au Salon de l’auto de Montréal.
Un des niveaux du Salon est consacré aux véhicules de loisir.
31 véhicules exotiques de la collection de Luc Poirier méritent le détour.
Le Hyundai Sante Fe est maintenant offert en version hybride.
La performante Ioniq 5N 2025 annonce son arrivée sur notre marché.
Le Nissan Rogue 2024 sera bientôt disponible ici.
En édition limitée, la Nissan Z Nismo sera aussi bientôt livrable au Québec.
On peut voir de plus près le très attendu EV9 de Kia.
L’élégante CT5 de Cadillac.
L’utilitaire de luxe et entièrement électrique Escalade IQ de Cadillac.
L’impressionnant GX 550 de Lexus
L’énigme angulaire qu’est le Cybertruck de Tesla.
Peu importe l’angle, l’énigme perdure.
Tous les muscle cars n’ont pas disparu; la preuve, la Mustang 2024 de Ford.
Les camionnettes Super Duty de Ford célébraient récemment leur 75e anniversaire.
Pourquoi ne pas céder pour cette McLaren Artura en version hybride ?
Patrick Ryan de Toyota a parlé des nouveautés du constructeur japonais.
Le Blazer 100 % électrique de Chevrolet devrait se tailler une place sur le marché.
Le Traverse 2024 de Chevrolet.
La Camry 2025 de Toyota affiche une cure de jouvence.
La Buick Envista 2024 est une nouveauté sur le marché.
Le Salon de l’auto est aussi une occasion de faire vibrer la passion automobile.
VinFast présentait cette version de poche d’un VUS électrique.
Le même constructeur vietnamien présentait son prototype d’une camionnette électrique.
Photos Michel Beaunoyer

C’est sur trois niveaux que se déroule la 29e édition du Salon de l’auto de Montréal au Palais des Congrès, jusqu’au 28 janvier.

Cette édition marque le retour de certains constructeurs qui avaient délaissé la formule et la présentation de quelques nouveautés en première. Le fait que le Salon retrouve trois étages d’activité s’explique par l’ajout d’une vaste section consacrée aux véhicules de loisir, incluant les motos, les VTT et même les bateaux.

Pour en revenir à l’automobile, Martin Taillandier, président du Salon, en allocution d’ouverture lors de la matinée du 18 janvier où les journalistes ont pu parcourir le plancher en avant-première, a mentionné que cet évènement illustrait le grand virage énergétique qui redéfinit présentement nos moyens de transport.

« Ce Salon permet à l’innovation de rencontrer la passion, a illustré M. Taillandier. Évidemment, les constructeurs présentent leurs plus récentes technologies, mais il est évident qu’ils pourront aussi guider les consommateurs dans leur choix d’un véhicule électrique ou hybride d’autant que cette offre s’est nettement bonifiée. »

Pour sa part, Sébastien Alajarin, vice-président pour le Québec chez iA Groupe financier, présentateur officiel du Salon de l’auto de Montréal, tout comme celui de Québec d’ailleurs, tenait à souligner l’importance de ces évènements non seulement pour l’industrie, mais aussi pour les consommateurs qui peuvent comparer et obtenir plus d’information sur les modèles qui les intéressent.

« Il est clair, quand on pense que ce salon a attiré 150 000 visiteurs l’an passé, que les gens veulent voir de près les nouvelles offres de véhicules. »

Tout en indiquant la présence cette année d’une section destinée au sport automobile et à la performance, Bertrand Godin, porte-parole du Salon, a souligné la grande popularité des essais routiers de véhicules électriques, qui, organisés par CAA-Québec, se dérouleront sur un parcours urbain.

Des voitures de collection

Question de faire rêver les visiteurs, des collections de voitures de prestige et exotiques occupaient de vastes zones du Salon. Le Groupe de concessionnaires Olivier présentait les diverses déclinaisons de Shelby alors que le collectionneur Luc Poirier montrait 31 de ses voitures de collection, principalement des Ferrari, sous haute surveillance.

Quoi de neuf ?

Pour certains constructeurs, la version 2024 du Salon de l’auto de Montréal marquait un retour. Ainsi, pour Volkswagen, ce retour mettait en premier plan la ID.4 tout électrique.

Si on ne présentait pas de nouveautés au kiosque de Mitsubishi, Dan Dakin des relations publiques, indiquait que le succès du Outlander PHEV, entre autres, a poussé les ventes à des sommets en 2023.

Infiniti marquait aussi son retour au Salon et présentait des modèles qui n’avaient pas encore été vus ici. On pouvait ainsi voir de plus près les QX 55, QX 60 et QX 50 sport. Sur place, Steve Rhind, directeur général d’Infiniti Canada, a expliqué que le concept Qe, un sedan tout électrique, sera présenté sous peu à Toronto alors que les premières livraisons des QX 90 devraient avoir lieu cet été.

De son côté le constructeur vietnamien VinFast, dont les premiers véhicules électriques arrivent en ce moment sur notre marché, présentait deux nouveautés sous la forme du VUS de taille réduite VF3 et du prototype de camionnette VF Wild. Les deux sont entièrement électriques. Les prises de commandes pour le VF3 seront ouvertes en 2024 alors que le constructeur ne donne pas de détails sur la commercialisation de sa camionnette électrique que nos lecteurs ont pu découvrir d’ailleurs lors de notre visite récente du CES à Las Vegas.

Le constructeur coréen Hyundai a profité de la présence des journalistes pour dévoiler la dynamique Ioniq 5 N en version haute performance avec une puissance électrique équivalente à 641 chevaux. On devrait la voir arriver chez les concessionnaires de la marque ce printemps.

L’autre nouveauté intéressante est la nouvelle version redessinée du Santa Fe. Les consommateurs pourront opter pour un moteur thermique ou une version hybride.

Si nous restons du côté des véhicules à motorisation conventionnelle, mentionnons l’introduction, chez Nissan, du nouveau Rogue et de la sportive Z Nismo 2024, tous deux prévus sur notre marché au printemps.

Michael Kopke de Kia a souligné, de son côté, la 25e année de présence du constructeur coréen au Canada en dévoilant la mouture 2024 du Sorento. En vente dans les prochains mois, cette nouvelle version d’un véhicule qui a fait sa marque ici depuis 2002, est complètement redessiné et comporte une batterie d’équipements de sécurité. Intéressant aussi de savoir qu’il est offert avec un moteur à essence, mais également en versions hybride et hybride rechargeable.

On pouvait aussi voir au kiosque de Kia Motors le EV9 2024, le premier VUS à trois rangées de sièges 100 % électrique.

Signe des temps, Cadillac, qui a historiquement bâti sa réputation sur la commercialisation de véritables salons sur roues actionnés par des moteurs à grosse cylindrée offrait un visage résolument électrique à ce salon. Ainsi, pour la première fois au Québec, il était possible de voir l’impressionnant VUS Escalade IQ.

Dans des dimensions plus raisonnables avec une motorisation conventionnelle, le constructeur américain propose aussi le CTS 2025, présenté en 2023 et, question de confondre nos lecteurs, qui devrait être livré en 2024.

Les visiteurs du salon pouvaient voir de plus près le Super Duty de la famille des camionnettes série F de Ford mis à l’essai par notre journaliste Mathieu Valiquette l’automne dernier. Aussi, la nouvelle version de la Mustang 2024 était sur place rivalisant avec sa version électrique dont la popularité ne fait pas de doute.

Toujours chez les Américains, le visiteur pouvait trouver au kiosque de Chevrolet la version revue du multisegment Traverse 2024 maintenant dotée d’un moteur turbocompressé. Le volet électrique n’était pas en reste puisqu’on pouvait voir sur place les très intéressants Equinox et Blazer en version VE. Deux modèles aux dimensions intéressantes qui seront proposés à un prix accessible.

Toyota misait sur une valeur sûre en présentant la version 2025 de la Camry complètement modernisée et muni d’un moteur hybride. La camionnette de taille moyenne Tacoma 2024, bientôt disponible, est également offerte avec un moteur hybride.

Dans la famille plus luxueuse de Toyota, le Lexus présentait en première québécoise la dernière version du GX 550 2024. Cet utilitaire offre le confort extrême même hors des sentiers battus.

Au passage, il était possible de voir en personne une légende moderne dont les livraisons commencent à peine : le Cybertruck de Tesla. Énigme angulaire, ce véhicule pour le moins surprenant est vanté par son constructeur comme étant le pickup le plus solide au monde.

Et aussi, à un autre niveau de rêve, on pouvait aussi considérer l’achat de la version hybride de la McLaren Artura 2023, à un peu moins de 300 000 $.

Si un bon nombre de constructeurs boudent encore les salons de l’automobile au Canada, ceux qui ont affiché leur présence au Salon de Montréal avaient bien des modèles intéressants à proposer. Et la bonne nouvelle pour le consommateur est que les livraisons semblent avoir retrouvé en bonne partie leur vitesse de croisière prépandémique, réduisant d’autant les temps d’attente.

 

EMPLOIS

 
LOMBARDI HONDA
Mécaniciens.nes généralistes
 
  SAINT LÉONARD
  Temps plein
 
 
SPINELLI TOYOTA POINTE-CLAIRE
Chasseur automobile
 
  POINTE-CLAIRE
  Temporaire
 
 
LOMBARDI HONDA
Réceptionniste
 
  SAINT LÉONARD
  Permanent
 
 
LOMBARDI HONDA
Directeur.rice commercial.e - véhicules neufs et d'occasion
 
  SAINT LÉONARD
  Permanent
 
 
Kia de LaSalle
Directeur.rice général.e
 
  LASALLE
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

avril

22avr(avr 22)8:30 am24(avr 24)5:30 pmInstitut NAFA et Expo 2024