fbpx

Les pires routes 2023 : Que se passe-t-il à Gatineau ?

Autosphere » Concessionnaires » Les pires routes 2023 : Que se passe-t-il à Gatineau ?
Lorsqu’on le compare à celui du reste du pays, le réseau routier québécois fait piètre figure. Photo Adobe Stock

Pour une deuxième année consécutive, c’est en Outaouais que les usagers de la route se mobilisent le plus et offrent à la rue Georges à Gatineau le titre de pire route du Québec, après quatre semaines d’une campagne qui a fait ressortir du lot plusieurs artères de cette ville. 

Le boulevard de la Gappe dans cette même ville, grande gagnante de 2022, avait reçu un peu d’amour à la suite de la campagne. Espérons que l’édition 2023 mènera à la même conclusion.

Les deuxième et troisième positions reviennent respectivement à la route 329, à Saint-Adolphe-d’Howard dans les Laurentides, et à la route des Fondateurs, à Larouche au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Année après année, la campagne Les pires routes demeure un porte-voix unique en son genre pour les Québécois et Québécoises qui demandent des infrastructures sécuritaires, et surtout, en bon état. De plus, lorsqu’on le compare à celui du reste du pays, le réseau routier québécois fait piètre figure. Ce constat n’est pas étonnant, puisque selon le Plan québécois des infrastructures 2023-2033, seulement 56 % du réseau routier supérieur de la province est en bon état. Ce pourcentage exclut les réseaux routiers municipaux.

Entretien négligé, investissements insuffisants, infrastructures vieillissantes, voilà quelques raisons qui expliquent la détérioration précoce du réseau. Les routes sont essentielles à tous et à toutes, peu importe le moyen de transport, et constituent un actif économique collectif qu’il faut entretenir de façon durable. »

– Sophie Gagnon, vice-présidente, affaires publiques et sécurité routière

Une situation particulière à Gatineau

On ne compte plus les apparitions de l’Outaouais dans notre palmarès au fil des ans. Mais qu’est-ce qui explique cette omniprésence dans cette région ? Les investissements promis par le gouvernement, notamment ceux dédiés à la route 105, sont minimes selon les élus locaux. Par ailleurs, ils ne satisfont pas à la demande des citoyens. Plus tôt cette année, une pétition demandant au ministère de prioriser les réparations sur cette route problématique a circulé, et ce, malgré une annonce de plusieurs millions dédiés à son entretien.

Quelle est la prochaine étape?

Maintenant que nous avons obtenu les précieux votes des usagers de la route, nous entrerons en contact avec les autorités responsables des dix premières artères figurant à ce triste palmarès pour les informer et connaître les intentions d’investissement. Au besoin, un rappel sera fait avant la fin de l’année afin d’insister sur le besoin d’entretien de ces routes décrié par les citoyens.

Méthodologie

La 8e campagne Les pires routes de CAA-Québec s’est déroulée du 12 avril au 8 mai 2023. Tous les usagers de la route (automobilistes, cyclistes, piétons, camionneurs, etc.) pouvaient signaler la pire route de la province sur le portail piresroutes.com. Un seul vote par route par jour par usager était permis. Au total, 5771 votes ont été comptabilisés afin d’établir le palmarès final pour Les pires routes 2023.

Cliquez ici pour découvrir le palmarès des pires routes du Québec en 2023, et ici pour connaître les pires routes pour chaque région du Québec.

 

EMPLOIS

 
Mazda de Boucherville
Conseiller.ère technique
 
  BOUCHERVILLE
  Temps plein
 
 
Boucherville Mitsubishi
Conseiller.ère en vente - véhicules neufs et d'occasion
 
  BOUCHERVILLE
  Permanent
 
 
St-Jérôme auto dépôt
Esthétique
 
  SAINT-JÉRÔME
  Temporaire
 
 
Confidentiel
Commis aux pièces / conseiller.ère technique
 
  LANAUDIÈRE
  Temps plein
 
 
Confidentiel
Conseiller.ère technique sénior.e
 
  LANAUDIÈRE
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES