fbpx

Lamborghini, Huracán Tecnica : Travailler fort pour s’amuser ferme

Autosphere » Concessionnaires » Lamborghini, Huracán Tecnica : Travailler fort pour s’amuser ferme
La Huracán Tecnica emprunte son moteur V10 de 5,2 L à la Huracán STO. Photo Jack Kazmierski

Le 9 juin 2022, AutoJournal a été convié à découvrir en avant-première la toute nouvelle Lamborghini Huracán Tecnica avant son dévoilement canadien à Toronto, en Ontario. Lamborghini avait convié près de 400 invités à une soirée de gala pour qu’ils puissent avoir un premier aperçu de la toute dernière-née de la famille Huracán.

Selon Andrea Baldi, chef de la direction d’Automobili Lamborghini America, la Huracán Tecnica a été conçue et construite pour une clientèle très ciblée.

« Notre client – celui que nous ciblons ici – est très occupé en semaine et a besoin d’une voiture rapide, explique-t-il. Il doit également pouvoir s’amuser ferme avec cette voiture durant le week-end. La Huracán Tecnica est parfaite pour la conduite sur circuit. »

Il a fallu déployer beaucoup d’ingéniosité pour concevoir une voiture qui se conduit aussi bien sur la route que sur un circuit. « Nous avons dû améliorer certains aspects du rouage à propulsion parce que nous voulions un meilleur système de refroidissement des freins, explique Andrea Baldi. Nous avons introduit les roues arrière directionnelles et conservé le rouage à propulsion puisqu’il s’agit tout de même d’une voiture de course. Et nous voulions apporter d’importantes améliorations à l’aérodynamisme de la voiture pour qu’elle soit plus rapide, plus efficace, plus stable et plus facile à conduire lorsqu’elle est poussée à fond. »

Malgré son prix costaud – PDSF de 279 630 $ –, le chef de la direction est convaincu que les propriétaires d’une Huracán Tecnica n’hésiteront pas un instant à goûter au plaisir de quelques tours de piste durant les week-ends.

« C’est ce que veulent nos clients, ajoute-t-il. Il s’agit d’une voiture que vous pouvez utiliser en semaine pour vous rendre au travail, pour vos déplacements habituels et pour aller au théâtre, et qui correspond au style de vie qu’on associe à un propriétaire de super voiture sport. Sur la piste, vous voulez être certain que le freinage sera toujours constant d’un virage à l’autre. »

Ce pur-sang est plus que capable de s’affirmer sur circuit. La Huracán Tecnica emprunte son moteur V10 de 5,2 L à la Huracán STO. Produisant 631 chevaux et 417 lb de couple, elle passe de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes.

Commandes et livraisons

Les 400 invités de Lamborghini qui ont commandé leur Huracán Tecnica lors de la soirée gala du 9 juin devront attendre un an et demi avant d’en prendre possession. « Nous avons dévoilé la voiture en avril et les commandes affluent. Compte tenu de l’engouement qu’elle suscite déjà, il est plus que probable que le délai de livraison soit de 18 mois », explique Andrea Baldi.

Cette nouvelle Huracán attire une clientèle bien précise. Selon le chef de la direction, l’acheteur type est un homme âgé de 35 à 45 ans. Il travaille fort, profite de la vie et veut une voiture qui exprime ses passions et son style de vie.

« Nos clients ont habituellement déjà fait l’expérience d’un super bolide de ce genre, ajoute-t-il. Ils peuvent s’offrir ce qui se fait de mieux, et le prix a peu d’importance. C’est ce que peut leur offrir la voiture en termes d’expérience globale qui compte. Je dirais que ce sont de fins connaisseurs. »

La production dépendra du rythme avec lequel les employés de Lamborghini seront en mesure de construire ces super voitures. Le chef de la direction affirme que l’usine peut assembler près de 2 000 Huracán par année. Et plus la demande sera forte pour ce nouveau bolide, plus les mordus de Lamborghini devront attendre avant de recevoir la leur.

Le marché canadien

Comme l’explique Andrea Baldi, le Canada est un marché important pour Lamborghini en général, surtout depuis l’arrivée du Urus. « Nous avons développé un réseau de concessions qui a graduellement pu suffire à répondre à la demande dans le marché canadien, précise-t-il. Toronto est au deuxième rang, tout juste derrière Beverly Hills et la région de Los Angeles quant aux ventes de super voitures de sport, donc la demande est incroyable. »

Selon lui, Toronto est un marché de super voitures sport très mature. « En ce qui nous concerne, la demande excède clairement l’offre, ajoute-t-il. Ce marché se classe parmi les 10 premiers dans le monde pour Lamborghini. »

Parmi les 400 invités au dévoilement canadien de la Huracán Tecnica se trouvaient des mordus de Lamborghini provenant des régions du Grand Toronto, de Vancouver, de Calgary et de Montréal. « La marque a connu une croissance phénoménale au Canada au cours des dernières années, et la demande pour nos véhicules n’a jamais été aussi forte », affirme le chef de la direction. « La performance et le confort inégalés de la Huracán Tecnica en font la Huracán la plus polyvalente que nous ayons créée à ce jour. »

 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X