fbpx

Plus de choix accessibles dans l’électrique

Autosphere » Concessionnaires » Plus de choix accessibles dans l’électrique
La Nissan Leaf, pionnière de la vague électrique et toujours populaire, est un des VÉ qui a enregistré une baisse de prix de vente. PHOTO Michel Beaunoyer
Stéphanie Massé, d’Autosphere, en compagnie d’Yves Varin de Canadian Black Book et de Charles Drouin, de la Corporation Mobilis. PHOTO Michel Beaunoyer
L’offre électrique de Dodge, Chrysler et Jeep va se bonifier, mais entre-temps ce Jeep Wrangler 4xe a trouvé une clientèle de niche. Le Grand Cherokee électrique arrive en 2022. PHOTO Michel Beaunoyer
Une des plus spectaculaires mises en marché récentes est sans contredit celle de la Mustang Mach-E par Ford. PHOTO Michel Beaunoyer
Le représentant du constructeur chinois Imperium, Christian Dubois, devant le modèle SEV qui devrait être disponible à la fin de l’année. PHOTO Michel Beaunoyer
La Polestar 2 de construction chinoise, dont vous pouvez faire l’essai à la maison. PHOTO Michel Beaunoyer
Frédéric Tremblay de Kia Canada, devant la Sorento hybride rechargeable d’une autonomie électrique de 51 kilomètres, lors de la première canadienne de ce véhicule à Montréal. PHOTO Michel Beaunoyer
La nouvelle IONIQ 5 de Hyundai à traction intégrale, offrant une autonomie allant de 470 à 480 kilomètres. PHOTO Michel Beaunoyer
Plusieurs conférences et présentations étaient prévues dans le cadre de cet évènement. PHOTO Michel Beaunoyer
La nouvelle Sienna de Toyota, en version hybride. La version à essence n’est maintenant plus disponible. PHOTO Michel Beaunoyer
Alex Yandle du constructeur Audi était content de parler de son offre électrique, notamment de la E-Tron et de la Q4 100% électrique, disponible à la fin de l’année. PHOTO Michel Beaunoyer
Philippe-André Brisson, de GM Canada, a parlé, entre autres, des nouvelles Bolt EV et Bolt EUV dont la performance a été bonifiée et le prix réduit. PHOTO Michel Beaunoyer
Les Minis électriques 2022 sont disponibles avec trois gammes d’équipements et une autonomie de 183 kilomètres, mais le délai de livraison est de trois mois. PHOTO Michel Beaunoyer
Commanditaire de l’évènement, Intact assurance, avait aussi affiché son nom sur la zone où les amateurs pouvaient faire un tour de piste à bord d’un véhicule électrique. PHOTO Michel Beaunoyer
Le formateur Pierre Henry en compagnie d’André Gamelin de Pièces d’auto super, devant son kiosque, avec Donald Thibault de ISN Canada. PHOTO Michel Beaunoyer
Ruldi Dessalines de Pico Canada, ici pour vanter les mérites des vélos électriques Jupiter Bike. PHOTO Michel Beaunoyer
Guy Letellier et Alexandre McCabe de Point S étaient sur place pour expliquer aux consommateurs des besoins particuliers des véhicules électriques en matière de pneus. PHOTO Michel Beaunoyer
Très importante présence du programme Compétences VE au Salon, ici par la personne de Marion Makhloufi, expliquant l’existence d’un réseau d’ateliers indépendants aptes à réparer les véhicules électriques. PHOTO Michel Beaunoyer
Un kiosque du fournisseur de pièces et de services automobiles L’Entrepôt Pièces d’auto expliquait aux visiteurs qu’il existe des solutions du marché secondaire pour l’entretien de leur VÉ. PHOTO Michel Beaunoyer
Plusieurs fournisseurs de bornes de recharge étaient sur place, notamment EV One, représenté par Éric Bordeleau et Josée Jutras. PHOTO Michel Beaunoyer
Rencontrés au passage, des représentants de la Corporation des concessionnaires d’automobiles de Montréal. PHOTO Michel Beaunoyer
Martin Taillandier de BMW Montréal centre, a parlé de l’arrivée prochaine du VUS iX et de la berline i4, deux véhicules électriques qu’il est possible de réserver maintenant. PHOTO Michel Beaunoyer
On ne pourrait parler de Salon de véhicules électriques sans parler Tesla, dont la présence était assurée par le Club Tesla du Québec. PHOTO Michel Beaunoyer
Plusieurs constructeurs prenaient place sous la toile du Stade olympique de Montréal pour charmer les visiteurs. PHOTO Michel Beaunoyer

La 3e édition du Salon du véhicule électrique de Montréal, qui se déroulait les 17, 18 et 19 septembre deniers au Stade olympique, présentaient plusieurs nouveautés.

De nombreux constructeurs automobiles ont profité de cet évènement grand public pour présenter de nouveaux modèles ou des évolutions de véhicules existants.

Rares sont aujourd’hui les constructeurs qui n’ont pas sauté dans la vague de l’électrification des transports.

Certains y nagent depuis des années, d’autres y trempe un pied timide alors les autres, encore sur les berges, ont plusieurs modèles sur les planches à dessin.

Baisses de prix

Lors de notre tournée de kiosques des constructeurs, nous avons constaté que plusieurs modèles déjà commercialisés enregistraient des baisses de prix.

C’est le cas par exemple de la populaire Bolt de GM, dont le prix a été réduit de 7000 $, ce qui la rend très compétitive face aux véhicules de même catégorie à carburant.

Idem pour la Nissan Leaf.

L’augmentation des volumes de production, la réduction constante du prix des batteries, qui pèsent lourd dans la valeur des VÉ et la concurrence entre constructeurs, expliqueraient cette tendance.

Toujours au sujet de l’offre, des joueurs moins connus profitaient de la vitrine de ce salon pour se faire connaître et tâter le marché.

C’est le cas par exemple du constructeur chinois Imperium qui présentait son premier produit disponible en Amérique du nord sous la forme du SEV, un VUS à traction avant offrant une autonomie présentement testée, mais qui oscillerait entre 410 et 520 kilomètres.

On peut considérer Polestar, un autre constructeur chinois, comme un nouveau venu sur notre marché quoiqu’à ce jour 270 véhicules de cette marque ont été livrés au Canada.

Étonnant aussi de discuter au kiosque de GM, où l’on soulignait la nouvelle Cadillac Lyric électrique, du fait qu’il n’y aura plus de nouvelles Cadillac à essence de mises en marché.

Même chose pour le modèle Sienna de Toyota présenté en version hybride et qui n’est plus disponible avec un moteur à combustion interne conventionnel.

L’engagement vers le tout électrique est palpable dans plusieurs kiosques.

La voiture électrique demeure un véhicule qui impressionne par sa technologie.

Un kiosque était ainsi occupé par plusieurs modèles de Tesla sous l’égide du Club Tesla Québec, un regroupement de passionnés.

Cette passion est aussi manifeste au kiosque Ford où trônait, en bonne position, la Mustang électrique MACH-E, qui a suscité un engouement instantané lors de son introduction.

Il est nécessaire de souligner aussi que la plupart des constructeurs affichent des retards de livraisons sur leurs véhicules électriques et hybrides.

La forte demande et la rareté de certaines pièces électroniques expliquent ce phénomène.

Courtiser le client

Les visiteurs du Salon pouvaient faire un tour de piste en circuit fermé au volant d’une sélection de véhicules sans émission.

Mais les constructeurs et leurs concessionnaires savent bâtir sur cet intérêt pour créer une relation client privilégiée.

La précommande de certains modèles ouvre la porte à une présentation VIP, comme ce sera le cas avec la BMW iX lors de son arrivée chez le concessionnaire de Montréal centre en novembre.

Ou encore Polestar qui enverra un représentant à votre domicile pour vous faire essayer son dernier modèle, la Polestar 2, durant une heure.

Le marché secondaire

À signaler également lors de cette 3e édition du Salon du véhicule électrique de Montréal, une forte présence des représentants du marché secondaire automobile.

Comme nous l’expliquaient les représentants de L’Entrepôt pièces d’auto et de Pièces d’auto Super, le consommateur doit comprendre que son véhicule électrique ou hybride aura besoin d’entretien et que les ateliers indépendants possèdent les connaissances et ont accès à des pièces de remplacement pour offrir le service.

Les représentants de Compétences VE, ce programme de formation destiné aux mécaniciens du marché secondaire, étaient d’ailleurs sur place pour renforcer ce message et présenter le réseau des ateliers accrédités et accessibles sur le site du Circuit électrique.

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

octobre, 2021

Nos partenaires

Menu
X