fbpx

La qualité des véhicules augmente, mais…

Autosphere » Concessionnaires » La qualité des véhicules augmente, mais…
technologie
Les problèmes de connectivité entre le téléphone et le système d’infodivertissement du véhicule est une source de frustration pour les automobilistes. PHOTO Obi Onyeadro / Unsplash

Une récente étude de J.D. Power sur la satisfaction de la clientèle indique une hausse générale de la qualité des véhicules, mais des problèmes de connectivité avec le système d’infodivertissement.

Les problèmes de communication entre le téléphone intelligent de l’automobiliste et le système d’infodivertissement de son véhicule sont les plus courants rapportés par les propriétaires de voitures neuves.

Cette étude indique toutefois que la qualité générale des véhicules vendus aux États-Unis a augmenté de 2 % comparativement aux modèles 2020. Cela est légèrement sous la croissance de 3 % enregistrée depuis dix ans.

Une source de frustration

Selon Dave Sargent, vice-président de la qualité automobile chez J.D. Power, les automobilistes se trouvent dans une drôle de situation quand leur téléphone n’arrive pas à se brancher correctement à leur voiture.

« Avec de plus en plus de véhicules dotés de ces technologies de connectivités, notre étude révèle un nombre croissant de problèmes frustrant les consommateurs. »

Un problème sur quatre sur une voiture neuve serait lié à la connectivité et six des plus importants problèmes seraient reliés au même système de communication.

La connectivité avec le téléphone intelligent vient détrôner les problèmes liés à la reconnaissance de la voix qui dominait depuis dix ans dans les plaintes les plus fréquentes.

M. Sargent souligne que les attentes des consommateurs ont poussé les constructeurs à mettre très rapidement en place des technologies nouvelles.

Le niveau de qualité est mesuré selon le nombre de problèmes vécus par 100 véhicules durant les 90 premiers jours de possession.

La moyenne de l’industrie se situe cette année à 162 problèmes signalés par 100 véhicules alors que l’étude indique que 20 constructeurs sur 32 ont amélioré leur score par rapport à 2020.

Le risque du haut de gamme

Les voitures populaires continuent à obtenir un meilleur résultat au chapitre des plaintes des clients comparativement aux voitures plus haut de gamme.

Depuis six ans, ces automobilistes ont mentionné moins de problèmes avec leur voiture neuve.

Les voitures de luxe intègrent souvent des technologies de pointe et plus complexes plus sujettes aux complications.

Seules Lexus et Genesis se démarqueraient dans cette catégorie.

La Nissan Maxima est la championne toutes catégories alors qu’elle n’enregistrait que 85 plaintes par 100 véhicules en 2020.

En comparaison ,Tesla obtient le résultat officieux de 231 problèmes par 100 véhicules selon une moyenne tirée des résultats de 35 états.

Un résultat officieux, car le constructeur refuse que J.D. Power sonde ses clients dans 15 états américains où cela est pourtant requis.

Le modèle Dodge Ram se classe en tête de liste pour sa qualité initiale selon les répondants.

Le constructeur Dodge enregistre d’ailleurs le moins de problèmes durant les 90 premiers jours tout de suite après Lexus. Mitsubishi et Nissan complètent le tableau d’honneur.

L’étude de J.D. Power sur la qualité initiale des véhicules livrés aux États-Unis en est à sa 35e année et repose sur les réponses de 110 827 propriétaires de voitures neuves modèles 2021 durant les trois premiers mois de possession.

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

septembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X