fbpx

CBB signale une baisse hebdomadaire mais de meilleures moyennes saisonnières

Le Canadian Black Book publie les résultats pour la semaine dernière. CRÉDIT Shutterstock

Le Canadian Black Book (CBB) présente sa mise à jour hebdomadaire du marché automobile, en date du 17 février 2021.

Les prix moyens des véhicules d’occasion en gros au Canada sont restés pratiquement inchangés la semaine dernière, mais on a observé une légère baisse des prix similaire à celle de la semaine précédente. Les baisses de prix de cette semaine ont été bien meilleures que les normes saisonnières (2017-2019) pour l’ensemble du marché, ainsi que pour les segments des voitures et des camions/véhicules utilitaires légers.

En outre, la baisse des prix de la semaine dernière est également bien meilleure que celle de la même semaine l’année dernière, ce qui continue à être considéré comme un signe précoce que les concessionnaires commencent à stocker des produits pour le printemps.

Segments automobiles
  • Les voitures d’occasion ont affiché une variation hebdomadaire de -0,09 % la semaine dernière, soit un taux presque inchangé par rapport à la baisse de -0,08 % de la semaine précédente.
  • Les voitures dites quasi de luxe ont mené les augmentations la semaine dernière avec un gain de +0,16%.
  • Les segments des voitures de sport haut de gamme (+0,04%), des voitures compactes (+0,02%) et des voitures de luxe (+0,02%) ont enregistré des augmentations marginales.
  • Le segment des voitures sous-compactes (-0,66%) a de nouveau mené les baisses cette semaine, suivi par les segments des voitures intermédiaires (-0,61%) et des voitures de grande taille (-0,33%).
  • Les segments des voitures de luxe de prestige (-0,28%) et des voitures sportives (-0,26%) ont également baissé cette semaine.
Segments des camions
  • La baisse moyenne de la valeur des camions pour la semaine a été de -0,06%, ce qui est légèrement mieux que la baisse de la semaine précédente (-0,13 %).
  • Les véhicules multisegments de luxe sous-compacts ont affiché la plus forte hausse de la semaine (+0,56 %), suivis des véhicules multisegments de luxe de taille moyenne (+0,20 %).
  • La plus forte baisse a été enregistrée pour les véhicules multisegments compacts, qui ont reculé de 0,46 %, suivis des fourgonnettes (-0,29 %), des fourgonnettes compactes (-0,29 %), des pick-up (-0,27 %) et des monospaces (-0,24 %).
Prix de détail et volumes

Les prix de référencement ont de nouveau légèrement baissé la semaine dernière après la forte hausse des prix moyens de référencement au détail qui a débuté en septembre 2020. Bien que les prix moyens des listes aient terminé la semaine à environ 24 950 $ (moyenne mobile sur 28 jours), ils sont toujours supérieurs à ceux de la même semaine l’année dernière. Cette analyse est basée sur environ 130 000 véhicules mis en vente sur des lots de concessionnaires canadiens.

À l’approche du printemps, la tendance saisonnière indique que les prix continuent d’augmenter. L’incertitude demeure quant à l’impact des commandes actuelles de véhicules à domicile et des mesures de distance sociale, et quant à la mesure dans laquelle ces mesures pourraient refroidir la saison de vente du printemps. Toutefois, le Canadian Black Book continue de surveiller l’impact potentiel de la pénurie de puces sur le stock de véhicules neufs qui continuera très probablement à faire augmenter la demande de véhicules d’occasion, et donc les prix de détail plus élevés à court terme.

Bien que la pénurie générale de produits d’occasion sur le marché demeure, nous continuons de constater une augmentation constante du nombre de véhicules mis en vente, comme le montre le graphique ci-dessous (à droite). Le volume d’inscriptions actives poursuit sa tendance à la hausse amorcée à l’automne 2020 et dépasse actuellement 130 000 unités, bien au-dessus du creux de 110 000 unités enregistré à la fin du mois d’août.

Volume

Vente au détail – Véhicules d’occasion

L’indice du volume de cotation de la CBB continue de montrer que le marché est à un niveau supérieur à celui de cette époque en 2020, mais bien en dessous des niveaux de stocks disponibles en 2019. Et étant donné le ralentissement potentiel du marché des véhicules neufs (pénurie de puces), nous prévoyons un ralentissement des ventes de véhicules neufs en février, ce qui réduira le nombre de reprises d’occasion, ce qui épuisera encore plus l’afflux de stocks d’occasion. Le niveau serré des stocks de véhicules d’occasion continuera à être un facteur clé à court terme.

Commerce de gros

L’activité d’enchères a été forte la semaine dernière, avec une augmentation des enchères et une amélioration des taux de conversion. Après des semaines d’activité plus modérée, le niveau d’intérêt des acheteurs s’est amélioré et a donné quelques signes que le marché canadien pourrait voir les premiers signes du printemps.

L’équipe d’analystes du CBB a continué de constater des variations dans le succès des différentes allées la semaine dernière, certaines ayant dépassé la barre des 70 % de conversion, tandis que d’autres n’ont pas dépassé les 30 %. Cependant, des taux de vente plus faibles ont été observés sur un nombre plus restreint de voies la semaine dernière, la plupart dépassant les 50 %. Les vendeurs tiennent toujours bon, mais les acheteurs se montrent plus enclins à augmenter leurs offres pour s’assurer qu’ils sont les meilleurs enchérisseurs.

Le marché américain restant fort et le taux de change favorable à l’exportation, les acheteurs qui exportent des véhicules vers les États-Unis sont restés au même niveau qu’avant la COVID-19.

Survol du marché par CBB

Marché américain

  • La semaine dernière, les segments américain des voitures et des camions ont vu les prix de gros continuer à augmenter alors que l’activité des enchères a montré des signes constants d’un marché de printemps précoce.
  • La valeur des segments automobiles a augmenté de 0,39 %, contre 0,23 % la semaine précédente.
  • Les voitures compactes, un segment qui connaît traditionnellement une demande accrue en raison des achats du printemps et de la saison des impôts, a connu une augmentation continue au cours de la semaine dernière. La semaine dernière n’a pas fait exception à la règle, le taux d’augmentation ayant dépassé 1 % (contre 0,77 % la semaine précédente).
  • Le segment des voitures dites quasi de luxe de luxe est le seul à avoir connu une baisse la semaine dernière, mais celle-ci a été minime (-0,07 %).
  • Le segment des camions a augmenté de 0,22 %, contre 0,09 % la semaine précédente.
  • Les segments des véhicules utilitaires d’entrée de gamme, les sous-compactes et les compactes, gagnent du terrain avec des taux d’appréciation accrus la semaine dernière. Le niveau de prix en fait une option souhaitable pour les concessionnaires qui se préparent au marché du printemps et de la saison fiscale.
  • Les crossovers de luxe sous-compacts ont connu une hausse des évaluations ces dernières semaines, mais la semaine dernière, les valeurs ont chuté en raison de l’augmentation du volume disponible sur les voies.

 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

mai, 2021

Nos partenaires

Menu
X