fbpx

General Motors prévoit d’être entièrement électrique d’ici 2035

Autosphere » Concessionnaires » General Motors prévoit d’être entièrement électrique d’ici 2035
GM
L’objectif de GM sera d’offrir des véhicules à émissions zéro dans toute une gamme de prix. PHOTO GM

GM a annoncé qu’il prévoit de devenir neutre en carbone dans ses produits et ses opérations à l’échelle mondiale d’ici 2040 et s’est engagé à mettre en place des objectifs fondés sur la science pour atteindre la neutralité en carbone.

La société a également signé le Business Ambition Pledge for 1.5⁰C, un appel urgent à l’action lancé par une coalition mondiale d’agences des Nations unies, de chefs d’entreprises et de leaders mondiaux de l’industrie.

« General Motors se joint aux gouvernements et aux entreprises du monde entier qui travaillent à l’établissement d’un monde plus sûr, plus vert et meilleur », a déclaré Mary Barra, PDG de GM. « Nous encourageons les autres à suivre cet exemple et à avoir un impact significatif sur notre industrie et sur l’économie dans son ensemble. »

En plus des objectifs de GM en matière de carbone, la société a travaillé avec le Fonds de défense de l’environnement pour développer une vision commune d’un avenir entièrement électrique et une aspiration à éliminer les émissions d’échappement des nouveaux véhicules légers d’ici 2035.

L’objectif de GM sera d’offrir des véhicules à émissions zéro dans toute une gamme de prix et de travailler avec toutes les parties prenantes, y compris EDF, pour mettre en place l’infrastructure de recharge nécessaire et promouvoir l’acceptation des consommateurs tout en maintenant des emplois de haute qualité, qui seront tous nécessaires pour atteindre ces objectifs ambitieux.

« Avec cette avancée extraordinaire, GM montre clairement que prendre des mesures pour éliminer la pollution de tous les nouveaux véhicules légers d’ici 2035 est un élément essentiel du plan d’affaires de tout constructeur automobile », a déclaré le président du Fonds de défense de l’environnement, Fred Krupp.

« EDF et GM ont eu quelques différences importantes dans le passé, mais c’est un nouveau jour en Amérique — un jour où une collaboration sérieuse pour réaliser l’électrification des transports, des progrès climatiques basés sur la science et des opportunités économiques équitablement partagées peuvent faire avancer notre nation. »

Une approche fondée sur la science

General Motors s’est engagé à atteindre la neutralité carbone de ses produits et de ses activités à l’échelle mondiale d’ici 2040, en s’appuyant sur des objectifs fondés sur la science. Pour atteindre ses objectifs, GM prévoit de décarboniser son portefeuille en passant aux véhicules électriques à batterie ou à d’autres technologies de véhicules à émissions zéro, en s’approvisionnant en énergie renouvelable et en tirant parti de compensations minimales ou crédits.

Électrification

L’utilisation des produits de GM représente 75 % des émissions de carbone liées à cet engagement. GM proposera 30 modèles entièrement électriques dans le monde d’ici le milieu de la décennie et 40 % des modèles américains proposés par la société seront des véhicules électriques à batterie d’ici la fin de 2025.

GM investit 27 milliards de dollars dans les véhicules électriques et autonomes au cours des cinq prochaines années — contre 20 milliards de dollars prévus avant le début de la pandémie COVID-19.

Cet investissement comprend le développement continu de la technologie des batteries Ultium de GM, la mise à jour d’installations telles que l’usine Factory Zero au Michigan et Spring Hill Manufacturing au Tennessee pour construire des véhicules électriques à partir de pièces provenant du monde entier et l’investissement dans de nouveaux sites comme Ultium Cells LLC dans l’Ohio ainsi que des emplois dans le domaine de la fabrication et des STIM.

Plus de la moitié des dépenses d’investissement et de l’équipe de développement de produits de GM seront consacrées aux programmes de véhicules électriques et électriques autonomes. Et dans les années à venir, GM prévoit de proposer un VÉ à chaque client, des multisegments et des VUS aux camions et aux berlines.

La société continuera également à augmenter le rendement énergétique de ses véhicules à combustion interne traditionnels, conformément aux réglementations régionales en matière d’économie de carburant et de gaz à effet de serre.

Certaines de ces initiatives comprennent des technologies d’amélioration de l’économie de carburant, telles que Stop/Start, des améliorations de l’efficacité aérodynamique, des moteurs surdimensionnés, des transmissions plus efficaces et d’autres améliorations des véhicules, notamment la réduction de la masse et des pneus à faible résistance au roulement.

Énergies renouvelables

Pour réduire les émissions de ses propres activités, GM utilisera de l’énergie 100 % renouvelable pour alimenter ses sites américains d’ici 2030 et ses sites mondiaux d’ici 2035, ce qui représente une accélération de cinq ans par rapport à l’objectif mondial annoncé précédemment par la société.

Aujourd’hui, GM est le dixième plus grand fournisseur d’énergie renouvelable au monde et en 2020, la société a reçu le prix 2020 Green Power Leadership Award de l’Agence américaine pour la protection de l’environnement.

Compensations et crédits de carbone

Pour tenir compte des émissions de carbone restantes, GM prévoit d’investir dans des crédits ou des compensations carbone. La société évaluera les solutions de crédits et de compensations dans les années à venir, à mesure que les idées les plus efficaces, équitables et inclusives arriveront à maturité.

L’entreprise reconnaît que les compensations doivent être utilisées avec parcimonie et doivent refléter une vision globale de l’atténuation des effets du changement climatique et de l’aide à l’épanouissement des populations dans le monde entier.

Chaîne d’approvisionnement et infrastructure

L’engagement de neutralité carbone de GM s’applique à son portefeuille mondial de produits et à ses propres activités. La société met en œuvre aujourd’hui des plans visant à réduire l’impact associé à sa chaîne d’approvisionnement tout en soutenant les réseaux et les services publics pour alimenter les véhicules électriques avec des énergies renouvelables.

GM a travaillé avec certains de ses plus grands fournisseurs pour créer un conseil de durabilité afin de partager les meilleures pratiques, d’apprendre les uns des autres et de créer de nouvelles normes pour l’industrie. En plus du travail du conseil, GM collabore avec les fournisseurs pour fixer des objectifs ambitieux pour la chaîne d’approvisionnement afin de réduire les émissions, d’accroître la transparence et de trouver des matériaux plus durables.

Bien que les véhicules électriques eux-mêmes n’émettent pas de gaz d’échappement, il est essentiel qu’ils soient chargés avec de l’électricité produite à partir de sources renouvelables comme le vent et le soleil. GM a travaillé avec les services publics et les promoteurs pour soutenir les investissements dans les énergies renouvelables dans et autour des communautés qui ont des installations GM, par le biais d’accords d’achat d’électricité et de tarifs verts.

La société travaille également avec EVgo pour tripler la taille du plus grand réseau public de recharge rapide du pays en ajoutant plus de 2700 nouveaux chargeurs rapides d’ici la fin 2025, une mesure qui devrait contribuer à accélérer l’adoption généralisée des véhicules électriques. Les nouveaux chargeurs rapides seront alimentés par une énergie 100 % renouvelable.

GM estime que le secteur de l’énergie est en bonne voie de parvenir à un réseau décarbonisé et qu’un avenir entièrement électrique sera soutenu par des infrastructures et des technologies renouvelables.

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

septembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X