fbpx

CES 2021 : GM détaille son virage électrique

Mary Berra, présidente du Conseil d’administration de GM, a expliqué les technologies sur lesquelles repose le virage électrique de sa compagnie. PHOTO CES 2021

Lors de l’événement virtuel CES 2021, les représentants de General Motors ont donné plus de détails sur le virage vers l’électrique qu’effectuera le constructeur au cours des prochaines années.

Globalement, GM compte mettre sur le marché 30 nouveaux modèles de véhicules électriques (VÉ) d’ici 2025. Pour appuyer ce virage, le constructeur américain compte sur ses capacités technologiques, notamment avec la nouvelle batterie modulaire Ultium dont le coût et le poids ont été réduits tout en offrant 60 % plus de capacité.

« Nous en sommes à un point tournant au chapitre de la mobilité, a expliqué lors d’une présentation Mary Barra, présidente du Conseil d’administration de GM. Notre entreprise s’est donné un objectif de zéro collision, zéro émission et l’élimination des bouchons de circulation sur un horizon de cinq ans. »

VÉ depuis 25 ans

Par la même occasion elle a souligné que GM a été un précurseur en matière d’électrification en introduisant, il y a 25 ans, la Chevrolet Volt. Si elle constate qu’aujourd’hui les VÉ ne représentent que 3 % du marché, elle est convaincue que ce pourcentage est appelé à grimper significativement au cours des prochaines années en annonçant une transition des carburants fossiles vers des véhicules sans émission.

Une des bases de cette transition repose sur une batterie développée en partenariat avec LG réduisant le besoin en cobalt en le remplaçant en partie par de l’aluminium. Cette batterie est modulaire, ce qui signifie qu’il ne faut qu’en augmenter le nombre pour activer des véhicules de dimension croissante ou offrant une traction aux quatre roues.

Un système de gestion des batteries permettra aussi d’en tirer le maximum de puissance et d’autonomie. Le tout sera arrimé à un des cinq types d’unités motrices développées par GM. La gestion électronique de l’ensemble des modèles électriques reposera sur un nouveau logiciel lié à l’interface avec le conducteur et les systèmes d’aide à la conduite qui sera commercialisé dès 2023 sur la plupart des nouveaux modèles GM, Buick, Chevrolet et Cadillac.

De nouveaux modèles électriques seront graduellement introduits sur le marché, notamment le sedan Celestiq de Cadillac EV. PHOTO CES 2021

Plateforme et applications

Les représentants de GM ont aussi expliqué le développement d’une nouvelle plateforme, Ultifi, visant à accompagner les consommateurs intéressés à l’acquisition d’un VÉ. Cette même plateforme permettra au client de créer un compte personnalisé et avoir accès à des services sur mesure.

Elle permettra aussi des mises à jour automatisées des divers systèmes électroniques du véhicule. Des applications mobiles seront aussi rendues disponibles au printemps qui offriront entre autres, des informations sur le niveau de charge du véhicule et sur les bornes de recharge disponibles. Ces applications permettront le paiement automatisé des recharges.

GM a aussi présenté le Super Cruise, un système mains libres de conduite autonome. Il comprend un capteur de vigilance du conducteur. Ce système pourra être mis à jour automatiquement. Dès 2023, ce système sera disponible sur 22 nouveaux modèles de la famille GM, incluant la Chevrolet Bolt EUV, prévue pour 2023.

D’autres modèles électriques sortiront au cours des prochaines années des chaînes de montage du constructeur. La gamme Cadillac verra l’arrivée du VUS Lyriq en 2023 tout comme celle du modèle Celestiq, un sedan pleine grandeur à quatre portes.

D’ici cinq ans GM veut électrifier d’autres catégories de véhicules, notamment ses pick-up. L’introduction du Hummer électrique cet automne a fait des vagues et démontré que le constructeur était en mesure de proposer des véhicules lourds sans émission.

Parallèlement à l’électrification de sa gamme et à l’introduction de nouveaux VÉ, GM travaille à la mise en marché de voitures autonomes. Des essais ont présentement lieu en Californie.

« Tout est en place pour offrir aux automobilistes une nouvelle expérience, conclut Mme Barra. Nous voulons être les leaders de ce changement. »

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X