fbpx

J.D. Power révèle que le prix moyen des véhicules neufs dépasse pour la première fois 37 000 $

Les camions et les VUS représentent 78,1 % des ventes de véhicules neufs au détail. PHOTO Shutterstock

Les ventes de véhicules neufs au détail pour le mois de novembre devraient diminuer à partir de novembre 2019, selon une prévision conjointe de J.D. Power et LMC Automotive.

Les ventes au détail de véhicules neufs devraient atteindre 1 040 000 unités, soit une baisse de 0,7 % par rapport à novembre 2019, après ajustement en fonction des jours de vente. Novembre 2020 compte trois jours de vente en moins et un week-end de vente en moins par rapport à novembre 2019. La comparaison du même volume de ventes sans ajustement du nombre de jours de vente se traduit par une diminution de 12,2 % d’une année sur l’autre.

Les prévisions de ventes totales

Les ventes totales de véhicules neufs pour le mois de novembre, y compris les transactions de détail et autres, devraient atteindre 1 208 100 unités, soit une baisse de 3,5 % par rapport à novembre 2019, après ajustement en fonction des jours de vente. Le fait de déclarer les mêmes chiffres sans tenir compte du nombre de jours de vente se traduit par une baisse de 14,6 % par rapport à novembre 2019. Le taux annuel corrigé des variations saisonnières (SAAR) pour l’ensemble des ventes de véhicules neufs devrait être de 15,8 millions d’unités, soit une baisse de 1,3 million d’unités par rapport à 2019.

Prix

L’incitation moyenne des constructeurs sur les nouveaux véhicules est en passe d’atteindre 3 866 dollars par véhicule, soit une baisse de 657 dollars par rapport à l’année dernière et le troisième mois consécutif où elle est inférieure à 4 000 dollars. Exprimées en pourcentage du PDSF moyen des véhicules, les incitations pour novembre sont de 9,0 %, soit une baisse de deux points de pourcentage par rapport à l’année dernière, et le quatrième mois consécutif en dessous de 10 %. Pour mettre les choses en perspective, les dépenses d’incitation par unité sont de 22 % inférieures à celles qui avaient atteint un sommet de 4 953 $ par unité en avril 2020. Les détaillants continuent également à offrir des remises plus modestes sur les ventes de véhicules neufs. Le montant total des primes par unité, y compris les revenus financiers et d’assurance, est en passe d’atteindre 2 144 dollars, soit une augmentation de 776 dollars par rapport à l’année dernière. Il s’agit du cinquième mois consécutif où le total dépasse les 2 000 dollars.

Le prix moyen des transactions devrait atteindre un nouveau record, en hausse de 8,3 %, pour atteindre 37 099 dollars. Les mesures d’incitation et de réduction disciplinées, ainsi que le passage à des camions et des VLT plus chers, restent les principaux facteurs de cette hausse. Les VLT et les camions sont en passe de représenter ensemble 78 % des ventes au détail, contre 74 % il y a un an. À titre de comparaison, les prix moyens des transactions sont 18 % plus élevés en novembre 2020 qu’ils ne l’étaient en novembre 2015, à 31 397 dollars.

Taux d’intérêt

La faiblesse des taux d’intérêt et l’augmentation des valeurs de reprise favorisent l’augmentation des prix de transaction. En octobre, le taux d’intérêt moyen des prêts devrait baisser de 91 points de base par rapport à l’année précédente pour atteindre 4,4 %. Dans le même temps, le montant moyen des mensualités de financement n’a augmenté que de 19 dollars, passant à 602 dollars, tandis que la valeur moyenne de reprise est passée à 5 175 dollars, soit une hausse de 772 dollars, ou 17,5 %, par rapport à l’année précédente. Les conditions de prêt sont relativement stables, la durée moyenne n’ayant augmenté que d’un mois, pour atteindre 70 mois, par rapport à l’année précédente.

Les détails
  • Le prix moyen d’une transaction de vente au détail d’un véhicule neuf en novembre devrait atteindre le chiffre record de 37 099 dollars. Le précédent record de 36 755 dollars pour un mois donné avait été établi en octobre 2020.
  • Les dépenses moyennes par unité en novembre devraient atteindre 3 866 $, en baisse par rapport au précédent record mensuel de 4 523 $, établi en novembre 2019. Les dépenses en pourcentage du PDSF moyen devraient atteindre 9,0 %, soit une baisse de deux points de pourcentage par rapport à l’année précédente.
  • Les dépenses moyennes par unité d’incitation pour les camions et les VLT combinés devraient diminuer de 742 $ pour atteindre 3 880 $, tandis que les dépenses moyennes pour les voitures devraient rester stables à 4 230 $.
  • Les consommateurs sont sur le point de dépenser 38,6 milliards de dollars pour de nouveaux véhicules, soit 2 milliards de moins qu’en novembre 2019.
  • Les camions et les VUS représentent 78,1 % des ventes de véhicules neufs au détail.
  • Les ventes de parcs automobiles devraient atteindre 168 100 unités, soit une baisse de 18 % par rapport à novembre 2019, sur la base des jours de vente corrigés. Le volume du parc automobile devrait représenter 14 % des ventes totales de véhicules légers, contre 16 % il y a un an.

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X