fbpx

Les constructeurs automobiles publient les chiffres de vente du troisième trimestre

Hyundai fait partie des marques de GAC qui ont obtenu des résultats relativement bons au troisième trimestre. PHOTO Hyundai Motor America

Septembre, essor de certaines marques et demande de camions légers.

Les Constructeurs mondiaux d’automobiles au Canada (CMAC) ont annoncé les derniers chiffres des ventes de véhicules neufs des constructeurs membres pour le troisième trimestre 2020.

Dans l’ensemble, les ventes de véhicules au Canada ont augmenté à 500 734 unités au cours du troisième trimestre, avec une hausse notable en septembre (169 876 – une augmentation de 2,4 % par rapport au troisième trimestre 2019), selon les données de DesRosiers Automotive Consultants.

Parmi les membres de Constructeurs mondiaux d’automobiles au Canada , qui représentent tous les constructeurs, sauf ceux dont le siège social est en Amérique du Nord, le volume total des ventes a atteint 299 014 unités pour le trimestre, dont 206 881 étaient des camions légers. Bien que le volume du troisième trimestre de cette année ait diminué de 4,2 % par rapport à la même période en 2019, les ventes totales des membres du CMAC depuis le début de l’année s’élèvent à 663 141 unités, ce qui représente une baisse de 25,3 % depuis le début de l’année par rapport à 2019 (887 368).

Les camions légers plus populaires

Bien que les préoccupations économiques actuelles entourant le COVID-19 continuent de freiner la confiance des consommateurs et que les constructeurs continuent de constater une baisse quasi générale des volumes de ventes de véhicules neufs, les ventes de camions légers continuent d’être plus performantes que les voitures de tourisme en général.

Parmi les membres du CMAC, Subaru a été parmi les plus performants dans l’ensemble. Contrairement à la tendance, Subaru a vu ses ventes de voitures augmenter de 1,7 % pour le trimestre grâce à 3 416 unités vendues (contre 3 472 pour la même période en 2019). Du côté des camions légers, les nouvelles sont encore meilleures, avec un volume en hausse de 25,5 % par rapport à la même période en 2019, où 11 284 unités ont été vendues. Dans l’ensemble, cependant, la demande de Subaru a diminué de 15,1 % depuis le début de l’année par rapport à 2019.

Hyundai et Kia ont également réalisé des performances parmi les plus fortes pour les marques grand public. Avec 28 281 camions légers vendus au cours du troisième trimestre, Hyundai a connu une augmentation de 23,7 % par rapport à la même période en 2019, ce qui a entraîné une baisse du nombre de camions légers depuis le début de l’année de seulement 4,4 % par rapport à l’année précédente. Quant à la marque sœur Kia Motors, les ventes de camions légers ont été positives, avec 15 918 unités vendues pour le trimestre, soit une augmentation de 36,1 % par rapport à la même période en 2019 ! Depuis le début de l’année, le volume des ventes de camions légers Kia a augmenté de 3,5 % par rapport à 2019.

Mazda a également connu une augmentation des ventes de camions légers pour le troisième trimestre, la demande s’est élevée à 14 903 unités, une hausse de 12 % par rapport à la même période l’année dernière, où 12 580 unités avaient été vendues. Depuis le début de l’année, la demande de camions légers Mazda n’a baissé que de 5,7 %.

La montée en flèche du luxe

Parmi les marques de luxe, Porsche a obtenu des résultats exceptionnels. Les ventes de voitures ont augmenté de 125,8 %, grâce à 1 145 unités vendues pour le troisième trimestre, contre 507 pour la même période l’année dernière. En conséquence, la demande de voitures pour la marque a augmenté de 8,7 % depuis le début de l’année, tandis que, de manière surprenante, la demande de camions légers pour les constructeurs automobiles de Stuttgart a diminué de 3,8 % pour le trimestre et de 30,4 % depuis le début de l’année.

La plupart des autres marques ont connu des baisses importantes à un ou deux chiffres par rapport à 2019, sans compter la chute brutale observée fin mars et tout au long du mois d’avril avec l’entrée en vigueur des mesures gouvernementales de verrouillage des entreprises et l’ébranlement de la confiance des consommateurs.

Dans l’ensemble, cependant, les tendances à la hausse observées cette année montrent que le secteur se redresse et dans une mesure qui est en fait meilleure que ce que de nombreux analystes avaient prédit au deuxième trimestre. Il reste à voir comment cette dynamique va se poursuivre, notamment compte tenu des possibilités de restrictions entrainées par la deuxième vague de pandémie et de l’impact potentiel qu’elles pourraient avoir sur l’économie dans son ensemble.

Une demande en hausse

David Adams, président du CMAC, déclare que la hausse des ventes de véhicules neufs — en particulier en septembre — montre comment la combinaison de la confiance croissante des consommateurs et de la satisfaction de la demande refoulée d’avril et mai a contribué à l’arrivée sur le marché de nouveaux acheteurs qui auraient auparavant choisi les transports en commun plutôt que d’utiliser un véhicule personnel.

06 David Adams, Président, Global Automakers of Canada PHOTO Jack Kazmierski

Cependant, la demande de véhicules neufs étant encore modérée et les pénuries d’approvisionnement attendues au moins pendant une bonne partie de l’année 2021, Adams déclare que les concessionnaires « doivent se préparer à la pénurie de voitures neuves qui va se produire l’année prochaine ».

Évolution du marché

Il estime également que malgré la baisse globale des ventes en 2020, le fait que, dans de nombreux cas, la demande de camions légers a moins diminué que les ventes de voitures cette année et, dans certains cas, a connu des augmentations par rapport au troisième trimestre 2019, démontre que « la force continue de ce segment montre vers quoi s’est tourné l’ensemble du marché. En septembre, la répartition était de plus de 80 % pour les camions légers et les VUS par rapport aux voitures et je pense que cette tendance va se poursuivre ».

En conséquence, Adams affirme que « les constructeurs automobiles qui ont des produits dans ces créneaux (camions légers et VUS) vont probablement avoir plus de succès que ceux qui ont leur produit mixte plus orienté vers les voitures de tourisme. »

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X