fbpx

L’évolution de la voiture sport à travers les décennies

Autosphere » Concessionnaires » L’évolution de la voiture sport à travers les décennies
Comparethemarket.com.au a identifié certaines des voitures de série les plus rapides des 100 dernières années et a combiné les trois à cinq voitures les plus rapides sorties tous les cinq ans pour créer un design hybride, reflétant une forme "moyenne" de ces voitures sport. VIDEO ComparetheMarket.com.au

En ce qui concerne les voitures les plus rapides de l’histoire, les dix dernières décennies ont montré comment les compagnies ont vraiment essayé d’innover pour pousser les performances pour aller de plus en plus vite au fil du temps.

ComparetheMarket.com.au a créé une animation vidéo qui illustre bien l’évolution de la voiture de série, en soulignant la plus rapide de chaque décennie, en effectuant un survol des 100 dernières années. En plus de fournir un chiffre de puissance moyenne et de vitesse de pointe, la vidéo montre comment les formes de ces machines rapides ont changé au fil du temps.

Les années folles : Les anciennes machines à vitesse rapide

Au cours de cette décennie, les voitures de sport se sont distinguées par leur élégance, mais cela ne les a pas empêchées d’ouvrir la voie à des supercars plus rapides dans les années à venir. Avec une puissance moyenne de 50 à 70 chevaux, les moteurs allaient de quatre à huit cylindres et les plus rapides du lot atteignaient des vitesses supérieures à 100 km/h. Parés de majestueux sièges en cuir et de capots qui s’ouvrent latéralement, des modèles comme la Bentley au moteur de 3 litres ou la Rolls-Royce Phantom Jonckheere Coupé, ces œuvres d’art intemporelles étaient des véritables bateaux de croisière sur la route.

Pendant et après la Seconde Guerre mondiale

Dans les années 40, les voitures rapides, telles que l’Aston Martin Atom et la Jaguar XK120, sont devenues plus courbes, avec des formes et des lignes plus douces pour minimiser la résistance au vent. La carrosserie de ces voitures était également plus basse par rapport à la route et elle s’était élargie pour faire place à des moteurs plus puissants et plus grands, comme le cœur à double carburateur de la Jaguar 1970CC ou le moteur XK6 à six cylindres et double arbre à cames en tête utilisé sur la Jaguar XK120. La Seconde Guerre mondiale a provoqué une légère baisse de la vitesse de pointe moyenne dans notre animation, car certains constructeurs automobiles se sont efforcés de créer des moteurs pour les machines de guerre de leur pays.

L’ère du « muscle car »

Les années 60 ont marqué l’âge d’or des muscle cars américains, comme la Chevrolet Corvette C1, la 427 Stingray et la Shelby Cobra — des voitures longues et puissantes conçues pour aller vite en ligne droite. Les marques européennes produisaient des roadsters agiles avec des angles plus fins et des phares qui se repliaient dans le châssis de la voiture, réduisant encore la résistance au vent pour aider les voitures les plus rapides de cette décennie à atteindre des vitesses supérieures à 270 km/h.

Cette décennie a également vu la légendaire bataille entre Ferrari et Ford, ainsi qu’entre Ferrari et Lamborghini.

Une ère de science-fiction

Les supervoitures des années 80 ont vu les spoilers arrière devenir à la mode, non seulement pour leur look de science-fiction, mais aussi pour leur force d’appui accrue, qui leur permettait d’avoir une bonne prise dans les virages rapides. Les extrémités arrière sont devenues plus larges et les aérations latérales encastrées (fender venters) sont devenues populaires pour leur style et leur capacité à évacuer l’air sous pression, améliorant ainsi la stabilité.

Dans les années 90, la stabilité est devenue un problème. La Mercedes-Benz CLK GTR s’est retournée à plus de 300 km/h en 1999 sur la ligne droite de Mulsanne au Mans. Le même modèle avait déjà volé à deux reprises, dont une fois avec le pilote australien Mark Webber.

Un nouveau millénaire, une nouvelle ère de supercars

Au tournant du millénaire, les voitures sont devenues plus larges à l’arrière et légèrement inclinées vers le bas ; cette conception leur permettait de maintenir un tangage neutre ou négatif, ce qui contribuait à réduire toute accumulation de pression atmosphérique. Un nouveau siècle a également vu l’arrivée de nouveaux concurrents, tels que Koenigsegg, Zenvo et Shelby SuperCars (SSC).

Des voitures comme la Bugatti Veyron, la SSC Ultimate Aero, la Zenvo ST1, la Koenigsegg Agera R et la Hennessey Venom GT ont toutes apporté plus de 1 000 chevaux sur la route. Au début des années 2000, les supercars et hypercars les plus rapides pouvaient atteindre une vitesse d’un peu plus de 400 km/h. Puis, à la fin des années 2010, les hypercars les plus rapides ont atteint des vitesses de plus de 480 km/h. En 2019, la Bugatti Chiron a été la première à dépasser les 490 km/h (300 MPH).

Le passage à l’énergie verte

Alors que ces dernières années ont vu un nombre croissant de supercars adopter des moteurs hybrides et purement électriques, les voitures électriques ne sont pas une nouveauté. En 1899, l’inventeur belge Camille Jenatzy a créé la première voiture à atteindre les 100 km/h, la Jamais Contente. Il s’agissait d’un monoplace entièrement électrique (littéralement en forme de missile, avec son corps cylindrique et son nez et sa queue en forme coniques) sur quatre roues.

Le PDG de Pininfarina, Michael Perschke, a déclaré que « l’électrification ouvre la porte à un nouveau niveau de performance et à un avenir sans émissions », lorsqu’il a annoncé la Pininfarina Battista, un hypercar entièrement électrique de 1 900 chevaux (sortie en 2020).

Et maintenant ?

La course aux supercars s’accélère sans cesse, les constructeurs automobiles repoussant les limites de l’aérodynamisme, de la puissance et du style. À l’horizon, Hennessey Performance travaille sur un nouveau châssis en fibre de carbone pour sa Venom F5, qui l’aidera à propulser sa voiture à des vitesses de plus de 490,85 km/h, selon un porte-parole de Hennessey Performance. En effet, la compétition pourrait ne jamais se terminer alors que les marques de luxe et de performance courent après la gloire. Ce qui est certain pour l’instant, c’est qu’il y a beaucoup d’innovations passionnantes qui vont voir le jour sous peu.

Pour plus de détails, cliquez ici. (anglais seulement)

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

décembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X