fbpx

Défis et opportunités

Huw Evans, Canadian Auto Journal, Global Automakers of Canada, Cox Automotive, PureCars, dealers, new vehicles, used vehicles, USMCA, COVID-19 inventory management, Certified Pre-Owned vehicles
L'approvisionnement en nouveaux véhicules pourrait rester problématique dans un avenir prévisible. PHOTO Ford Motor Company

Si les ventes de véhicules neufs et les ventes en gros se sont améliorées, des vents contraires se profilent toujours à l’horizon.

Il ne fait aucun doute que les ventes de véhicules ont été tumultueuses pendant plusieurs mois, surtout après l’éclosion de la pandémie de la COVID-19 en mars.

Au début de l’année, les ventes de véhicules neufs au Canada et aux États-Unis ont connu un début assez robuste avec 109 265 et 1 144 279 ventes de véhicules neufs* en janvier.

En mars, les choses ont dérapé, la demande s’est effondrée car les salles d’exposition des concessionnaires ont été fermées et le gouvernement a mis en place des mesures de verrouillage en raison de la propagation rapide de la COVID-19.

En avril, comme on pouvait s’y attendre, le volume des ventes de véhicules neufs a été dérisoire (45 833 pour le mois au Canada (710, 827 aux États-Unis) et bien que la demande ait commencé à se redresser depuis lors, la situation reste très imprévisible.

La bonne direction

Selon David Adams, président de Global Automakers of Canada (GAC), si la demande de véhicules neufs est encore loin d’avoir atteint le niveau de l’année dernière à la même époque, les tendances indiquent que nous sommes sur la bonne voie.

Cela étant dit, il y a des développements intéressants que les constructeurs et de nombreux concessionnaires suivent de près. L’un d’entre eux est la capacité de fabrication de véhicules.

Depuis mai, les constructeurs ont redémarré leurs usines d’assemblage et mis en place des protocoles de sécurité pour minimiser la transmission de la COVID-19.

Cependant, comme le fait remarquer M. Adams, pour les constructeurs automobiles membres du GAC, dont un certain nombre ont des usines situées dans des États du sud-est des États-Unis tels que l’Alabama, la Géorgie, la Caroline du Sud et le Tennessee, la hausse actuelle des cas de COVID pourrait à nouveau perturber la fabrication.

Même pour les constructeurs automobiles basés à Detroit, qui ont relancé la production dans les usines du Michigan afin de répondre à la demande de pick-up et de VUS, le gouverneur de l’État, Gretchen Whitmer, a récemment averti que si les résidents ne portent pas de masque, des entreprises pourraient être contraintes de fermer à nouveau, y compris des usines d’assemblage de véhicules.

Nouvel accord commercial

De plus, comme le note M. Adams, l’introduction du nouvel accord de libre-échange USMCA entre le Canada, les États-Unis et le Mexique (qui est entré en vigueur le 1er juillet) pourrait également signifier de nouveaux vents contraires, d’autant plus que le Mexique, qui est également aux prises avec la COVID-19 et a connu un pic important de cas au cours des deux derniers mois (un total cumulé de plus de 318 000 cas au 15 juillet).

Ils pourraient être confrontés à des perturbations importantes qui auraient des répercussions sur les pièces automobiles et même sur la fabrication des véhicules.

En conséquence, les concessionnaires, tant au Canada qu’aux États-Unis, pourraient être confrontés à une pénurie importante de stocks de véhicules neufs dans un avenir prévisible.

Par ailleurs, avec les nouveaux échanges et tarifs mis en place par l’USMCA, certains véhicules assemblés au Canada et au Mexique qui étaient auparavant exemptés en vertu de l’ALENA pourraient désormais être taxés, ce qui rendrait leur exportation vers les États-Unis non rentable.

Cela pourrait mettre la pression sur la fabrication et la chaîne d’approvisionnement, tout en permettant aux concessionnaires canadiens avertis de profiter de la baisse des prix de gros pour satisfaire la demande.

Des prix de gros toujours robustes

En ce qui concerne les voitures d’occasion, alors que l’on s’attendait à ce que les prix de gros chutent à mesure que la pandémie s’installerait, cela ne s’est pas encore produit.

Selon Jonathan Smoke, économiste en chef chez Cox Automotive aux États-Unis, au 12 juillet, les prix de gros avaient augmenté pendant dix semaines consécutives.

Ici, au Canada, les données du Canadian Black Book (CBB) indiquent une baisse très marginale des prix de gros en juillet, après une augmentation depuis mai.

Selon le CBB, cette situation devrait être temporaire. Le début des retours de location, les liquidations de flotte et le retour des reprises de possession à mesure que les conditions se normalisent devraient faire baisser les valeurs de gros à l’approche des saisons d’automne et d’hiver.

Opportunités de CPO

Pourtant, avec la diminution du nombre de conducteurs, la qualité des véhicules d’occasion s’améliore et les retours de location pourraient être une source de bonnes affaires pour les véhicules d’occasion certifiés (CPO) et les véhicules neufs pour les concessionnaires.

«Nous voyons beaucoup d’opportunités dans le secteur des véhicules presque neufs», déclare Jeremy Anspach, PDG de PureCars.

«Ce que nous aimons dans ce segment, c’est que les concessionnaires peuvent vraiment profiter de la publicité numérique de haut niveau à proximité des véhicules neufs.»

M. Anspach note également que «lorsque les clients sont inondés d’offres des constructeurs, mais que l’offre est limitée, ils sont certainement intrigués de constater le succès de la stratégie publicitaire numérique efficace d’un concessionnaire», dit-il.

«Ceci surgit en particulier lorsqu’une recherche est payante, qu’elle montre que leur requête est pertinente et que ce concessionnaire peut les servir localement».

*Source Marklines

 

Catégories : Concessionnaires, Éditorial
Étiquettes :

Articles populaires

Autosphere Mag

AM-Banner.gif

Calendrier

octobre

31aoûToute la journée09octNAPA / XPO MontréalVirtuel

05oct(oct 5)10:00 am07(oct 7)1:30 pmAFLA 2020 Corporate Fleet Conference

07oct(oct 7)11:00 am08(oct 8)6:00 pmExpérience virtuelle CCIF 2020

novembre

02novToute la journée06SEMA360Virtual

02nov(nov 2)8:00 am06(nov 6)8:00 amDrivingSales Executive SummitVirtual Edition!

03novToute la journée052020 AAPEX

Nos partenaires

Menu
X