fbpx

Construire un pipeline pour l’avenir

Autosphere » Carrosserie » Construire un pipeline pour l’avenir
J.R. Martino est vice-président et associé directeur de Budds' Collision Services, l'un des établissements les plus progressistes de ce type en Amérique du Nord. On peut le joindre à l'adresse [email protected]. Photo J.R. Martino

Les investissements d’aujourd’hui sont la clé du succès à long terme.

Lors de ma dernière chronique, nous avons vu comment la pandémie de COVID-19 a modifié le secteur de la réparation de carrosserie et accéléré certaines des tendances qui se dessinaient déjà. Pour cet article, j’ai voulu me concentrer sur un sujet spécifique : la pénurie de main-d’œuvre.

Outre la réduction des volumes de réparation, la pandémie a eu pour conséquence que nombre de nos techniciens expérimentés ont choisi d’accélérer leur départ à la retraite. Cette situation a créé un important déficit de compétences professionnelles qu’il convient de combler.

Planification et budgétisation

Du point de vue de l’atelier, que vous ayez besoin de nouveaux techniciens ou que vous ayez réussi à recruter et à former du personnel, deux facteurs entrent souvent en ligne de compte : la planification et la budgétisation.

Si l’on prend l’exemple de Budds’ Collision, notre approche a longtemps été de prévoir un budget pour avoir au moins un apprenti dans chaque département, y compris la réparation de carrosserie et la peinture. Cela a un coût pour l’entreprise, car lorsque l’apprenti est en train d’apprendre, il ne peut pas vraiment être considéré comme productif. L’avantage d’un tel budget pour les apprentis est qu’il permet à l’atelier de carrosserie de travailler de manière cohérente avec les écoles techniques et les lycées, et d’encourager les membres de la famille des employés actuels s’ils souhaitent faire carrière dans la réparation de carrosseries. Nous avons également constaté qu’il était très utile de proposer ces apprentissages aux jeunes employés de soutien travaillant dans nos groupes de concessionnaires affiliés, qui souhaitent avoir la possibilité d’entrer dans ce secteur.

Cohérent et défini

Pour que cela fonctionne, il faut être cohérent et proposer un plan de carrière bien défini. Vous devez être constamment à la recherche de ces jeunes qui ont l’enthousiasme et l’attitude adéquate pour ce secteur. Une bonne aptitude est essentielle, car le reste peut être largement enseigné. C’est cette volonté d’apprendre et de contribuer qui fera d’un bon apprenti un employé apprécié et un membre de l’équipe.

Et parce que ces personnes veulent travailler avec nous tous les jours, en tant qu’organisation, nous sommes prêts à consacrer du temps et des efforts pour les aider à maximiser leur potentiel. Dans notre cas, ces apprentissages ne s’appliquent pas seulement aux techniciens en carrosserie et aux peintres, mais aussi aux estimateurs et aux postes de pièces détachées.

Aujourd’hui, vous devez avoir en permanence une personne formée et encadrée pour chaque département de votre atelier de carrosserie, car cela vous aide non seulement à atténuer les pénuries de main-d’œuvre à court terme, mais aussi à assurer votre réussite à long terme, car vous disposez d’un vivier de nouveaux employés qui sont formés en permanence. Un autre facteur de réussite consiste à s’assurer que les principales parties prenantes, y compris les fournisseurs d’équipements et de solutions et les partenaires de la rénovation, jouent un rôle actif. Ils peuvent être d’une aide précieuse dans la mise en place de programmes de formation complets qui permettent à vos employés de passer à la vitesse supérieure. Dans notre cas, nous avons établi un partenariat avec les parties prenantes pour le développement des compétences en matière d’estimation, de peinture et de préparation. Pour les techniciens en réparation de carrosserie, nous avons mis au point un programme de mentorat dans le cadre duquel l’apprenti travaille directement avec le technicien principal.

Cela est apparu clairement pendant les jours sombres de la pandémie de COVID-19, car nous n’avons pas perdu de personnel. Nombre d’entre eux ont été formés ici dès leurs débuts, ce qui a favorisé un fort sentiment de confiance et de loyauté à l’égard de l’organisation.

Meilleure opportunité

Les ateliers qui n’ont pas pris le temps d’investir dans le développement des apprentis dans le cadre d’une stratégie à long terme sont souvent ceux qui luttent constamment pour trouver des techniciens et du personnel qualifié, car ces personnes ne se sentent pas valorisées par l’organisation et chercheront souvent une meilleure opportunité dès qu’elle se présentera à eux.

Et dans le contexte actuel, où les pénuries aiguës de main-d’œuvre sont une réalité pour de nombreuses entreprises, ces ateliers ne peuvent plus se permettre de perdre des personnes qualifiées, surtout s’ils veulent rester en activité à long terme.

 

EMPLOIS

 
St-Jérôme Chevrolet
Représentant.e aux ventes
 
  SAINT-JÉRÔME
  Temps plein
 
 
Prestige Ford
Contrôleur.se Comptable
 
  VALLEYFIELD
  Temps plein
 
 
Honda de Boucherville
Commis comptable
 
  BOUCHERVILLE
  Temps plein
 
 
Grenier Automobile
Aviseur.se technique
 
  TERREBONNE
  Temps plein
 
 
Terrebonne Mitsubishi
Préposé.e à la livraison de véhicules
 
  TERREBONNE
  Permanent
 

ARTICLES POPULAIRES