fbpx

La CCPQ en assemblée avec ses membres

Autosphere » Carrosserie » La CCPQ en assemblée avec ses membres
Quelque 70 carrossiers et fournisseurs ont participé à cette rencontre de la CCPQ à Québec, le 28 octobre.
Karine Dionne d’AutoPrévention, a expliqué les changements qui auront lieu en matière de protection de l’audition en atelier.
Me Richard Cliche, étroitement associé à l’histoire de la CCPQ, était présent lors de la rencontre.
Marie-Pier Forget et Guillaume André de Ingenext ont expliqué comment ils travaillent pour rendre les pièces usagées des véhicules électriques disponibles aux carrossiers.
Rose Morissette de la firme Jurisolutions Champlain, a expliqué l’impact qu’aura l’électrification des transports pour le marché secondaire automobile.
Le conseiller stratégique Luc Fillion a partagé plusieurs informations importantes avec les participants.
Philippe Bussière et Nadia El Kettani du CPCPA ont parlé de la formation VÉ destinée aux ateliers de carrosserie.
Florence et Mario Maselli de Tandem Recyclage ont parlé du succès des opérations de recyclage des couverts de pare-chocs de plastique.
Photos Michel Beaunoyer

C’est le 28 octobre au Capitole de Québec qu’avait lieu l’assemblée des carrossiers professionnels du Québec avec pour objectif de parler des dossiers défendus par la CCPQ et de l’avancement du Grand Chantier.

Quelque 70 carrossiers et fournisseurs se sont réunis dans le cadre enchanteur de l’hôtel Le Capitole de Québec pour cette journée de partage d’information. Michel Bourbeau, de la Corporation des carrossiers professionnels du Québec (CCPQ), a ouvert le bal en présentant les objectifs de la journée et en complétant un survol des enjeux du secteur de la carrosserie au Québec.

Une série de présentations vidéo ont ensuite présenté aux participants les diverses solutions qui s’offrent à eux en matière de recrutement de la main-d’œuvre ici comme à l’étranger. Les représentantes de la plateforme AutoJobs, Anne-Marie Fortier de la firme Ingenia Personnel ainsi que l’équipe de la firme CANARI ont ainsi expliqué aux carrossiers les meilleures stratégies de recrutement. « Nous travaillons avec plusieurs partenaires pour vous rendre plus facile le processus de recrutement », a résumé M. Bourbeau.

L’enjeux du véhicule électrique

La question de l’arrivée des véhicules électriques dans les ateliers de carrosserie a été couverte en profondeur grâce à l’éclairage fourni par plusieurs intervenants spécialisés. Ainsi, Guillaume André et Marie-Pier Forget de la compagnie Ingenext ont expliqué leur mission de remettre en marché des pièces usagées de véhicules électriques.

Rose Morissette du cabinet Jurisolutions Champlain a parlé de l’impact qu’aura pour les carrossiers la nouvelle réglementation sur les émissions de gaz à effets de serre qui vise l’électrification des transports au Québec. En 2035, il y aura 3,5 millions de VÉ en circulation au Québec.

Afin de se préparer à cette déferlante, le CPCPA a mis en place un programme de formation sur les véhicules électriques et hybrides s’adressant spécifiquement aux carrossiers. Le programme Compétences VÉ se décline en trois volets alors qu’une formation spécifique pour les estimateurs est aussi disponible.

Rentabilité des carrosseries

Un volet important des présentations portait sur la rentabilité des ateliers de carrosserie. Luc Fillion, conseiller stratégique de la CCPQ, est ainsi revenu sur l’importance de consulter l’aide-mémoire en estimation des dommages afin que l’entreprise soit payée pour l’ensemble de son travail et que les véhicules réparés le soient de façon sécuritaire.

Michel Bourbeau est revenu sur les trois pivots du travail de son association auprès des assureurs en matière de frais de gestion, de véhicules de courtoisie et de taux horaire.

Après être revenu rapidement sur le recours collectif contre Honda et son règlement, M. Bourbeau a cédé la parole à Mario et Florence Maselli de Tandem Recyclage qui ont parlé des avantages du programme de valorisation des couverts de pare-chocs de plastique mis en place depuis quelques années et auquel quelque 500 participent aujourd’hui.

Me Caroline Gagnon a dû se retirer du Conseil d’administration de la CCPQ pour des raisons professionnelles. Photo CCPQ

Pour conclure les présentations, le formateur Michel Julien et son partenaire François Bertrand ont parlé sur vidéo de deux programme s de formation offerts aux carrossiers en balayage des données numériques et en calibration ADAS. « La technologie va nous mener ailleurs comme c arrossier, conclut M. Fillion. Même les assureurs sont mis au défi par l’introduction de ces nouveautés. C’est l’occasion pour les carrossiers de se positionner par leur expertise et se faire reconnaître à leur pleine valeur. »

Après ces présentations, les membres de la CCPQ se sont retrouvés dans le cadre de leur assemblée générale annuelle.

La CCPQ a tenu à profiter de cette occasion pour remercier Me Caroline Gagnon pour son engagement dans l’organisation durant de longues années.

Catégories : Carrosserie, Éditorial
Étiquettes : ,
AAPEX 2021 Button FR

SEMA 2021 Button FR

GTE 2022 Button FR

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

décembre

31julToute la journée06PROGRAMME DE LEADERSHIP CCAMUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

01sep9:00 am30mar(mar 30)1:00 pmCSMO-Auto: ESTIMATION DE DOMMAGES AUTOMOBILES

13décToute la journée14Programme CCAM-NADA, Gestion et comptabilité des ventes de véhiculesUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

14déc8:30 am12:01 pmProgramme CCAM-NADA, La gestion efficace de la discipline!Un programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

14décToute la journéeConseillers techniques: Augmentez la vente de vos heures par bon de travailUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

15déc12:30 pm9:00 pmGrand Forum AIA du QuébecPresented by AIA Quebec

janvier

05jan(jan 5)7:00 am08(jan 8)11:59 pmCES 2023

X