fbpx

Un processus durable

Autosphere » Carrosserie » Un processus durable
Un débit efficace dépend d'une série de facteurs. Photo Huw Evans

La réduction des délais et l’accent mis sur les réparations sont essentiels pour atteindre l’efficacité en atelier.

Un débit efficace est la clé du succès d’un atelier de carrosserie. Pourtant, pour y parvenir, il faut bien comprendre les processus nécessaires et être capable de les exécuter.

Andrew Northrup, directeur de zone chez CARSTAR, affirme qu’un débit viable et durable dépend de la capacité à rédiger des devis efficaces. « L’époque où l’on écrivait une « feuille de rue » de 15 à 20 minutes est révolue », explique-t-il. « Nous devons programmer ces véhicules et préparer le client au temps qu’il faut pour rédiger un devis complet, qui inclut un démontage partiel, afin que le processus de réparation de carrosserie se déroule sans heurts. »

Organiser pour normaliser

Domenic Prochilo, vice-président de Simplicity Soins d’auto, note qu’un autre facteur clé pour parvenir à un processus efficace de débit durable est d’avoir une approche « organiser pour standardiser » le processus. « Le maintien d’un lieu de travail organisé facilite grandement la normalisation des processus, de l’avant du bureau à l’arrière de l’atelier », explique-t-il. De plus, en se concentrant toujours sur la compression des délais d’un processus à l’autre, le résultat est très puissant, affirme M. Prochilo. Parmi les stratégies permettant d’y parvenir efficacement, citons « la compression des délais d’estimation, la durée du cycle des comptes clients et l’optimisation des cycles des stands. »

Les centres de réparation de carrosserie sont aujourd’hui soumis à une pression constante, les objectifs opérationnels et financiers devenant chaque jour plus difficiles à atteindre. Si l’on ajoute à cela des obstacles supplémentaires, tels que les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et des pièces détachées, la situation devient encore plus difficile. C’est pourquoi nous voyons de plus en plus de centres de carrosserie se concentrer sur une stratégie de réparation d’abord. L’exécuter correctement, cependant, exige quelques considérations minutieuses. Par exemple, des investissements importants dans les outils et les équipements sont nécessaires. « Parmi les outils qu’un atelier doit posséder pour tirer le meilleur parti d’une stratégie de réparation plutôt que de remplacement figurent les outils d’extraction des bosses et les outils de réparation du plastique tels que les soudeuses à l’azote, les agrafeuses pour pare-chocs et les kits de réparation de produits connexes », explique M. Prochilo.

Atténuer les pénuries de pièces

En réalisant les investissements nécessaires et en adoptant un état d’esprit axé sur la réparation, M. Prochilo affirme qu’un atelier de carrosserie peut être en mesure de réparer environ 70 % de tous les panneaux, ce qui permet d’atténuer l’impact des pénuries de pièces tout en réduisant la durée du cycle et en augmentant la rentabilité globale.

Un autre facteur clé que les ateliers de carrosserie doivent prendre en compte est le personnel. « Le fait de disposer d’un personnel disponible à tout moment est l’une des clés du maintien du débit lorsque l’activité connaît des pics et des creux », explique Stu Klein, formateur technique pour le Réseau Fix. Cela dit, il note qu’en général, les bénéfices de l’industrie ne sont pas assez importants pour maintenir le personnel pendant la marée basse, ce qui conduit souvent à des licenciements, ce que nous avons vu pendant la pandémie de COVID-19. Le problème est que, lorsque l’activité reprend, il peut être difficile d’attirer les bonnes personnes, en particulier si le personnel a été licencié de manière permanente. C’est pourquoi de bons plans de dotation en personnel sont essentiels pour obtenir un rendement efficace de l’atelier. Sinon, vous risquez de vous retrouver avec des campagnes de recrutement coûteuses qui grugent encore plus l’efficacité opérationnelle et les bénéfices du magasin à un moment où l’entreprise ne peut pas se le permettre.

M. Klein souligne également l’importance de mettre l’accent sur le service à la clientèle et sur une communication solide, en particulier en période d’incertitude, lorsque de nombreux facteurs échappent au contrôle d’un magasin. « Nous devons informer clairement les clients dès le départ des défis auxquels nous sommes confrontés, du type de retard auquel ils peuvent s’attendre, de ce que nous pouvons et ne pouvons pas faire, et maintenir des mises à jour régulières. Faisons en sorte que les clients soient satisfaits de ce que nous avons fait dans la réalité des conditions actuelles du marché. »

 

Catégories : Carrosserie, Éditorial
Étiquettes :

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X