fbpx

Une entreprise multi-ateliers de la Nouvelle-Écosse profite du meilleur système de refinition à base d’eau

Autosphere » Carrosserie » Une entreprise multi-ateliers de la Nouvelle-Écosse profite du meilleur système de refinition à base d’eau
La précision du spectrophotomètre RAPIDMATCH® XI de PPG permet d'éliminer les problèmes de correspondance des couleurs. Photo par PPG

Les systèmes de couches de base à eau diffèrent beaucoup les uns des autres. Mais peu importe la technologie, les principaux critères pour choisir un système sont indéniablement la fidélité des couleurs, la facilité d’utilisation et la rapidité d’exécution.

Aux dires de Kelvin Campbell, propriétaire et superviseur du service de peinture de deux ateliers de carrosserie CSN Chapman, à Halifax (Nouvelle-Écosse), son entreprise profite beaucoup de son passage au système ENVIROBASE® Haute performance (EHPMC) de PPG.

Fidélité des couleurs

« La reproduction des couleurs est exceptionnelle, déclare M. Campbell. On n’a aucun problème. L’outil de numérisation — le spectrophotomètre RAPIDMATCH® XI — est si précis et facile à utiliser que même nos préparateurs peuvent composer les couleurs afin que nos peintres se concentrent sur l’application de la peinture. »

Le Jeu de variantes de couleurs de PPG est un autre outil d’économie de main-d’œuvre. Les quelque 6000 échantillons de couleurs d’origine et de variantes sont pulvérisés avec de la peinture EHP pour que l’on puisse reproduire exactement la couleur que l’on voit.

Facilité d’utilisation

M. Campbell souligne aussi que la réparabilité d’EHP est l’une des raisons pour lesquelles ses peintres trouvent cette couche de base si facile à utiliser. Par exemple, le peintre peut égrener la couche de base et poncer immédiatement les imperfections, sans tout recommencer. « C’est très indulgent, convient M. Campbell. Mes peintres peuvent pousser leurs compétences vers de nouveaux sommets en sachant que le système permet de corriger aisément les erreurs. »

Certains systèmes à base d’eau exigent une procédure assez compliquée de « fusion inversée ». Au contraire, la couche de base EHP a recours aux techniques traditionnelles de fusion que les peintres, expérimentés ou débutants, peuvent facilement maîtriser.

Productivité

Certains fournisseurs de produits à base d’eau attribuent leur productivité supérieure au fait qu’il suffit de 1,5 couche de base pour assurer la couverture. Toutefois, pour bien calculer la productivité, il faut évaluer l’ensemble du processus de refinition — et, selon M. Campbell, c’est là qu’EHP excelle. « EHP a fait croître notre productivité grâce à son exceptionnelle facilité d’utilisation, à ses temps de séchage courts, et à la rapidité et à la précision des contretypages. » Résultats pour CSN Chapman : des temps d’exécution et de traitement considérablement améliorés. « Nous sommes passés de quatorze jours à neuf. Et notre rentabilité a augmenté de 8 % ! »

Avec des chiffres comme ceux de CSN Chapman, pas étonnant qu’Envirobase Haute performance soit devenu le système de refinition favori en Amérique du Nord.



Contenu commandité par PPG

 

Catégories : Carrosserie, Publicitaire
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X